livre simone
EDITEUR : FAYARD
DATE DE PARUTION : 01/03/01
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
20,30 €

SYNOPSIS :

En juin 1940, Simone a quinze ans. Du village de Bourgogne où son oncle Prosper l'a recueillie à la mort de ses parents, elle observe le défilé incessant des populations qui, venues du nord, fuient l'envahisseur. Prosper Planchard possède une entreprise de transports ainsi qu'un dépôt d'essence que Simone est chargée de vendre à des prix usuraires : l'armée allemande n'est pas loin et le carburant commence à faire défaut. Comprenant que son oncle n'a pas l'intention de suivre les consignes données par les autorités françaises - c'est-à-dire de mettre le feu à son stock de pétrole et à son parc de voitures pour éviter qu'ils ne tombent entre les mains de la Wehrmacht -, Simone se sent investie d'une mission patriotique. Telle une nouvelle Jeanne d'Arc, dont elle ne se lasse pas de lire et relire la vie et les exploits, elle s'engage dans une action qui, croit-elle, sauvera l'honneur de sa famille et de la France. Elle devient alors une victime non pas tant de la barbarie de l'ennemi que de la vilenie et de la làcheté de ses propres compatriotes. Dans ce roman, écrit en 1943 lors de son exil américain et qui reprend un sujet qu'il avait déjà traité
en collaboration avec Bertolt Brecht, Lion Feuchtwanger donne une réalité littéraire à son expérience de la France de Vichy. Par sa prise de position anti-nazie, sa critique virulente de la bourgeoisie française sous l'Occupation et sa reconnaissance de cette autre France qui a su résister, il fait preuve ici d'une attitude résolument « citoyenne » qui ne saurait laisser indifférent le lecteur d'aujourd'hui. Critique de théâtre, fondateur, en 1908, du magazine culturel Der Spiegel, metteur en scène, dramaturge, Lion Feuchtwanger (Munich, 1884-Los Angeles, 1958) est fait prisonnier à Tunis pendant la Première Guerre mondiale, mais réussit à s'évader. Contraint de fuir l'Allemagne nazie du fait de ses origines juives, il se réfugie en France de 1933 à 1940, date à laquelle il est interné dans un camp français dont, derechef, il s'évade avant de partir pour les Etats-Unis où il restera jusqu'à sa mort. Il est l'auteur de nombreux ouvrages (romans, pièces de théâtre). Ont paru en français : le Diable en France, le Roman de Goya et, chez Fayard, le Faux Néron, la Guerre de Judée, les Fils, la Sagesse du fou, et Le jour viendra.
0 personne en parle

Format

  • Poids : 0.53 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition