Spinoza encule hegel

POUY, JEAN-BERNARD

livre spinoza encule hegel
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 19/10/99
LES NOTES :

à partir de
5,90 €

SYNOPSIS :

Moi, julius, commandeur du groupe crash le plus honni par le peuple saumâtre des hégéliens, n'ai que des ennemis. Et mon pire ennemi, je lui souhaite la pire des choses. Moral
car prévisible. Quand il sera au bout de mon p. 38, j'appuierai sur la détente. Mes bottes de lézard mauve vont tremper dans du sang esthétique. Normal car spinoziste.
1 personne en parle

Dans une France post soixante huitarde ravagée, sévissent des gangs qui se font la guerre. Les gangs gauchistes anéantissent les gangs fachos et finissent par se battre entre eux. La Fraction Armée Spinoziste et son chef, Julius Puech, le narrateur, viennent d'être défiés par les Hégéliens. Ensuite, ils aimeraient également se frotter au gang Carlo Ponti mené par un des anciens leurs passé à l'ennemi.Dans la préface, Jean-Bernard Pouy explique que ce texte n'est que la version papier d'une histoire qu'il racontait à des lycéens lui demandant de leur narrer Mai 68. Assez vite, lassé par la réalité des faits, il enjolive, brode une histoire dans laquelle les gangs évoluent sur un "terrain de jeu assez similaire à celui où devait évoluer Mad Max" (Il précise également que son texte était antérieur à ce film, bien que publié postérieurement).C'est une lecture très particulière, dans laquelle, les femmes sont très peu présentes. Une écriture directe comme peut le laisser entendre le titre plutôt provocateur et physiquement et chronologiquement inexact, puisque, renseignements pris -merci le Petit Larousse !- Spinoza est mort environ 100 ans avant la naissance de Hegel ! Les morts pleuvent, la violence est omniprésente, mais l'amour et la tendresse sont en alerte, au cas improbable où...Loin, très loin de ce que je lis habituellement. Un peu difficile d'entrer dans ce livre, de tout saisir au début l'histoire et de savoir où J-B Pouy veut nous emmener ; mais finalement, je ne regrette absolument pas. Petit livre de 140 pages-heureusement quand même, parce que 400 pages de carnage, je n'aurais pas résisté !- direct, franc et rapide autant en rythme qu'en temps passé à le lire. Pouy fait montre d'une imagination et d'une écriture fortes, mais, là je crois ne dire que ce qui est avéré. Yv

Lyvres
24/03/14
 

Format

  • Hauteur : 17.60 cm
  • Largeur : 10.70 cm
  • Poids : 0.09 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition