Splendeurs et miseres des courtisanes

BALZAC, HONORE DE

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 25/06/08
LES NOTES :

à partir de
8,10 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

balzac nous donne, dans splendeurs et misères des courtisanes, la véritable image du corps social. en quatre épisodes qui pourraient être un roman-feuilleton, il crée le roman de moeurs le plus impitoyable. presque tous les personnages balzaciens sont ici rassemblés : vautrin, le bagnard, père spirituel de lucien de rubempré, que rien n'arrête dans son ascension
sociale. ni le désespoir d'esther, qui se suicide pour lui, ni les souffrances de mlle de grandlieu, sa fiancée. la justice et la police apparaissent personnifiées par le juge camusot et le policier corentin. le roman le plus complet, le plus vivant, le plus implacable, le plus puissant de la comédie humaine. préface, commentaires et notes de roger pierrot.
2 personnes en parlent

Balzac s'intéresse au sort des courtisanes, dans ce livre qui est des plus intéressants. Des fastes des palais les plus luxueux aux arrières cours sordides, un livre complet.

Arfirith
24/08/12
 

Etonnant de retrouver Balzac dans les auteurs de romans policiers classiques ? A première vue seulement...Mon prof de français au lycée avait coutûme de classer ce Balzac-là comme le plus beau roman de la langue française. Peut-être, après tout.. Pour moi, c'est avant tout un grand polar, le plus grand de tous. Ce roman permet de vivre les personnages, d'habiter la peau de certains, d'en mépriser voire violemment détester d'autres. Si Esther est délicieuse, Lucien de Rubempré est un être profondément vil, lâche, abject.. Nucingen m'interesse: il sait, au fond, qu'on se joue de lui. Mais il aime, il veut donner pour donner, aimer pour le plaisir d'aimer, seul éclair de génerosité dans une vie vouée à l'accaparement. Vautrin, ah Vautrin ! Vautrin est LE personnage par lequel Balzac se met lui-même en scène, l'homme des combinaisons diaboliques et des amours homosexuelles contrariées. Les deux pour lesquels j'ai du respect sont Rastignac, un roué nettement plus intelligent mais aussi humain que celui un peu énervant d'Illusions perdues, ainsi que le marquis de Sérizy: en voilà un qui est digne, sait souffrir en silence, fait preuve de bonté et d'abnégation, sans toutefois ni se renier ni jouer le brin de moquette... Digne, tout simplement. SAINT-LUC

un flyer
09/05/11

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.36 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition