Stupeur et tremblements

NOTHOMB, AMELIE

EDITEUR : ALBIN MICHEL
DATE DE PARUTION : 01/01/00
LES NOTES :

à partir de
13,80 €

SYNOPSIS :

" monsieur haneda était le supérieur de monsieur omochi, qui était le supérieur de monsieur saito, qui était le supérieur de mademoiselle mori, qui était ma supérieure. Et moi, je n'étais la supérieure de personne. on pourrait dire les choses autrement. j'étais
aux ordres de mademoiselle mori, qui était aux ordres de monsieur saito, et ainsi de suite, avec cette précision que les ordres pouvaient, en aval, sauter les échelons hiérarchiques. donc, dans la compagnie yumimoto, j'étais aux ordres de tout le monde. ".
2 personnes en parlent

Stupeur et tremblements est ma première incursion dans le monde littéraire d’Amélie Nothomb, et j’y suis allé avec une certaine défiance vis-à-vis de cette auteure dont le personnage médiatique m’exaspère un peu.Ce roman est l’histoire d’Amélie, jeune belge ayant vécu son enfance au Japon, qui y retourne pour effectuer un contrat d’un an en tant qu’interprète dans une grande entreprise.Mais rien ne va se passer comme elle l’avait prévu car elle va se heurter à un système extrêmement rigide et injuste. Elle va endurer toutes sortes de vexations jusqu’à sa déchéance en finissant comme dame pipi. Mais elle refuse de démissionner, car connaissant bien la culture japonaise, elle sait que ce serait perdre son honneur, et finalement elle accepte sa situation avec philosophie.C’est une critique, sans doute un peu caricaturale, du monde du travail japonais où on demande la perfection et où tout est fait pour pousser l’employé à démissionner.Amélie Nothomb nous décode le titre de son roman en nous expliquant qu’on se devait de manifester avec stupeur et tremblements sa considération et sa déférence en présence de l’Empereur. C’est bien sûr une référence à la soumission absolue que doit avoir chaque employé vis-à-vis de sa hiérarchie. Ce roman est aussi une démonstration de l’énorme différence de mentalité entre Occidentaux et Japonais.Facile à lire, ce roman est plein d’humour. Finalement cette première lecture me fait un peu revenir sur mon à-priori à l’encontre d’Amélie Nothomb. Attendons une prochaine lecture pour confirmer ou non.

Ludeca
12/12/14
 

Stupeur et tremblements Amélie nous fait voyager avec elle au Japon. Au fil des pages, elle nous raconte les difficultés et les déboires d'une femme pour s'intégrer dans le monde professionnel nippon. Véritable choc entre l'orient et l'occident où la culture, les traditions, les mentalités... sont très différentes. Comme toujours, Amélie Nothomb a le sens du bizarre. Son expérience traumatisante se transforme en un fascinant récit, irrésistible de drôlerie.

Format

  • Hauteur : 20.00 cm
  • Largeur : 13.00 cm
  • Poids : 0.21 kg