EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 31/01/08
LES NOTES :

à partir de
7,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

À Marseille, Roland Cacciari, militaire démobilisé après l'échec d'une piteuse croisade occidentale au Moyen-Orient, tente de survivre en jouant du guitarion à la terrasse des rapid-food. Il se fait remarquer par Éric Legueldre, richissime industriel proche de l'ultradroite qui lui propose de travailler comme veilleur de nuit au sein de son entreprise spécialisée dans les nouvelles technologies. Roland vient, sans le savoir, de mettre
le doigt dans un engrenage qui pourrait bien lui être fatal. Car son employeur a organisé un ignoble trafic d'êtres humains, concernant au premier chef les Maghrébins composant désormais 50% de la population marseillaise. Sukran est une fable de science-fiction qui prend des allures de thriller. Écrit il y a vingt ans, ce magnifique roman, qui a obtenu le Grand Prix de la Science-Fiction française, reste d'une brûlante actualité.
3 personnes en parlent

Deuxième roman d’Andrevon que j’ai lu en 2015. On y retrouve les mêmes ingrédients que dans le Travail du Furet. Un héros désabusé qui raconte ses aventures, une société inégalitaire et raciste, des dialogues avec un humour cru et décapant.Quand on voit le nom des trois parties composant le roman, il n’y a pas de grande surprise dans l’évolution de la carrière de Roland : gravir des échelons avant de découvrir la vérité et tourner casque.Par contre la société décrite en 1989 est très proche de la société dans laquelle nous vivons. Bien sûr cela se base sur le choc des civilisations cher à Huntington, qui a pu perdre de sa pertinence pendant quelque temps. Mais avec l’omniprésence de l’EI dans le paysage médiatique on retrouve cette confrontation entre blocs culturels. On retrouve une société raciste, séparée, qui refuse de s’ouvrir aux autres, pas si éloignée de celle d’aujourd’hui.Il y a vingt cinq ans, Sukran était un roman d’anticipation, aujourd’hui il serait un roman presque réaliste.

Chiwi
24/01/16
 

Sukran nous emmène dans un Marseille uchronique mais si éloigné de notre réalité.Roland est un ancien soldat ayant survécu au conflit au Moyen-Orient qui se retrouve sans le sou, à devoir grapiller sou et nourriture en jouant de la musique sur les grandes places de Marseille. Recruté par un riche entrepreneur, il va peu à peu monter dans la hiérarchie d’une organisation qui n’est pas aussi claire qu’il le pensait au début.Jean-Pierre Andrevon nous emmène dans une espèce de thriller saupoudré d’une grande dose de cynisme. La chose qui m’a paru le plus intéressante est que le monde décrit paraît clairement différent du nôtre tout en étant pas si loin. L’auteur réussit ainsi à insérer des éléments qui m’ont fait dire « ah wé c’est clairement pas notre univers ça » mais à côté, des thèmes majeurs sont traités, qui malheureusement, eux, rappellent notre univers. Ainsi, le capitalisme à outrance, la géopolitique et les manipulations qu’elle engendre, sont abordés, mais tout ceci avec beaucoup de légèreté. Qualité apportée par le personnage principal : Rolland Cacciari.Ce mec fait, à lui seul, la réussite de ce livre. Ok, l’auteur écrit admirablement et les pages coulent toutes seules sous les doigts. Mais ce Roland est tellement drôle et sympa, il a un œil critique sur tout mais porte ses jugements avec humour qu’il nous distrait pendant les 300 pages sans qu’on s’en rende compte. Mais ça ne serait pas rendre honneur à l'auteur de ne parler que de Roland tellement les autres personnages peuvent être touchants et vivants. Je pense ici à Potemkine la montagne de muscles, Mona, la petite fille ou encore les maîtresses de Roland.Bref, un livre vraiment génial qui m’a surpris car je ne m’attendais pas à ce style d’écriture tout en finesse et vraiment drôle. Chapeau M. Andrevon.

Nabu
23/04/12
 

En Résumé : J'ai passé un sympathique moment de lecture avec ce live qui est loin d'un chef d’œuvre mais dont l'intrigue palpitante, bourrée d'action et de rebondissements, et l'écriture incisive, mordante et ironique font qu'on tourne facilement les pages pour connaître la suite. Après le roman va parfois trop vite apportant par moment des réponses sur un plateau, les personnages sont stéréotypés est juste assez fouillé pour ne pas s'ennuyer et l'auteur s'attarde peut être un peu trop sur le côté "sexe" qui n'apporte pas toujours grand chose. Au final une lecture pas désagréable mais loin d'être totalement enivrante.

BlackWolf
16/09/11
 

Format

  • Hauteur : 17.90 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.15 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition