Sur la route

KEROUAC, JACK

livre sur la route
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 20/07/76
LES NOTES :

à partir de
8,70 €
nos libraires ont adoré sur la route

SYNOPSIS :

« Un gars de l'Ouest, de la race solaire, tel était Dean. Ma tante avait beau me mettre en garde contre les histoires que j'aurais avec lui, j'allais entendre l'appel d'une vie neuve, voir un horizon neuf, me fier à tout ça en pleine jeunesse ; et si je devais avoir quelques ennuis, si même Dean devait ne plus vouloir de moi comme copain et me laisser
tomber, comme il le ferait plus tard, crevant de faim sur un trottoir ou sur un lit d'hôpital, qu'est-ce que cela pouvait me foutre ? J'étais un jeune écrivain et je me sentais des ailes. Quelque part sur le chemin je savais qu'il y aurait des filles, des visions, tout, quoi ; quelque part sur le chemin on me tendrait la perle rare. »
Le roman mythique, dans sa version ou non expurgée, non-censurée, reproduction fidèle du fameux rouleau de 40 m sur lequel a été tapé Sur la route. Le témoignage d'une génération d'amoureux de liberté, de rêveurs anti-conformistes et anti-communistes, éloge de l'amitié, de l'envie de refaire le monde. Lire Kerouac c'est un peu comme passer un long moment avec un ami très loquace, spontané, amoureux de la vie et curieux de l'autre. Une bible, un manifeste.
Aurélie ,
Librairie
(Roubaix)
9 personnes en parlent

Un chef d'oeuvre incomparable. Un instantannée de la beat génération. Un sentiment de liberté intense et d'aventure se dégage à la lecture de ce récit. Un inévitable pour tous les aventuriers littéraires.

Lyrz
14/01/09

Globalement, j'ai bien aimé. Il y a quand même quelques longueurs que je lisais en diagonale. Il faut dire, que c'est le 3eme livre que je lis de Kerouac et, c'est un peu la même chose. ( Le style de Kerouac a été qualifié de littérature de l'instant et le livre sent le vécu).Je prèfère donc quand ses livres sont plus court. Sinon, c'est vraiment une peinture de l'amérique, avec des rencontres, une amitié, des errements. Le livre peut donner envie de partir en voyage sans but précis et de décider de ce qu'on fera là bàs une fois là-bas."Nous avions encore bien du chemin à faire. Mais qu'importait, la route, c'est la vie."

BambiSlaughter
12/04/10

Voici le genre de livres dont j'ai entendu parler et dont j'ai pourtant retardé la lecture pendant longtemps pour je ne sais quelle raison.Qu'ai-je bien été bête d'attendre tant de temps avant de dévorer ce chef-d’œuvre !! C'est bien simple, durant toute le livre on assiste émerveillé à ces traversées des USA d'est en ouest et vice versa aux côtés de Jack Kerouac ! Même si certains passages sont assez misogynes, le livre reflète néanmoins toute la liberté de son époque. Époque où il était possible de tout envoyer en l'air pour décider de prendre la route sur un coup de tête. JB

julienbondue
23/10/14
 

« Il y a tant de choses à faire, tant de choses à écrire. Comment même commencer à tout coucher sur le papier, sans ces contraintes raffinées et toutes ces entraves » ? C’est pourtant le pari réussi de Kerouac avec Sur la route retranscrit ici d’après le rouleau original et mythique qui lui servit de support. Un évènement éditorial à découvrir et à comparer avec la précédente version, ne serait-ce que pour associer les noms de ses compagnons à ceux de ses personnages. http://ericdarsan.blogspot.fr

Darsan
03/02/13
 

Je n'ai pas du tout accroché. j'ai trouvé ce recit ennuyeux au point ou je n'ai pas terminer ce livre. c'est très superficiel, sans profondeur, irritant même. on survole l'époque, les personnages, le voyage, on ne ressent rien, je suis allé voir le film 10 ans après avoir essayé de lire ce livre, et malgrès le bel l'ésthétisme de la photo du film, je suis sortie avec la même grande frustration et irritation de ce grand étalage de "rien".

hamili
07/10/12
 

Sur la route, trés bon roman, dans le genre aventure et se sentir libre on ne peut pas mieux faire.. On pourrait croire que la chanson de Raphaël et Aubert vient de là!

Mandy05
27/09/12
 

La beat generation? Kezako?Je trouve qu'il n'y a rien dans ce livre qui vaille vraiment la peine. On parcoure les Etats-Unis d'Est en Ouest 4-5 fois pour finalement rien de bien folichon.Se faire prendre en stop, prendre le bus, boire, tirer son coup, retrouver ses amis.A la limite du foutage de gueule. Comme beaucoup, j'ai lu ce monument.... mais pas de la littérature en tous les cas.

fabloo
22/08/12
 

J'ai voulu lire ce livre avant d'aller voir l'adaptation cinématographique de W Salles; j'ai eu du mal à accrocher n'ayant sans doute pas assez d'images de l'Amérique en tête et je n'ai pas su non plus véritablement accrocher aux personnages dont le portrait est à peine esquissé. Par contre j'ai aimé le sentiment de liberté qui traverse ce récit! Le film quant à lui est assez réussi , la photographie y est très belle.

dvan
15/07/12
 

Où commencer avec ce road trip mythique ? Je vais déjà vous donner un aperçu de ce que vous pourrez trouver dans cette critique : j'ai adoré ! Pas un coup de cœur mais je suis partie bien loin aux quatre coins des Etats-Unis. Pour commencer les personnages m'ont plu, vraiment, tous m'ont enthousiasmé malgré leurs défauts et leur indécision quelques fois. Il est vrai qu'il y en a beaucoup mais je n'ai pas eu du mal à les repérer et à savoir qui était qui... J'ai adoré Neal et Jack, qui m'ont emmené loin. Qui m'ont fait voyager. J'aime certaines facettes de leur personnalité : partir, comme ça, à l'autre bout du continent sans l'avoir planifié, à l'imprévu. Ils ont dû vivre une belle expérience. Parce que, oui, si vous ne le saviez pas, ce livre est une autobiographie. Jack Kerouac est bien appelé Jack Kerouac dans le roman ! (chose bizarre dans les autres critiques & dans le film il s'appelle Sal. Je pense que c'est là une question de censure). Ce côté-là, aussi est plaisant. Il sait bel et bien de quoi il en retourne, de quoi il parle. J'ai beaucoup aimé la maturité de Neal, enfin ça ne dure pas, à partir du Livre 4. Il veut se poser, avoir une femme, des enfants, une maison... Ils voyagent vraiment aux quatre coins des Etats-Unis comme je l'ai dit et j'aurais bien aimé que l'éditeur rajoute une carte, justement pour suivre leur périple. L'auteur nous donne une vision globale de l'Amérique des années 50 : l'auto-stop est facile, il était relativement simple de partir à l'aventure, ils entraient dans les épiceries et volaient la nourriture comme bon leur semblait on ne leur disait rien... Ce livre, sur certains points m'a fait penser au roman Voyage au bout de la nuit de Céline. Alors évidemment, ce n'est pas la même écriture ni la même histoire mais il y a quelques ressemblances j'ai trouvé. J'ai lu la version non-censurée. Il est vrai que des fois l'auteur est un peu cash au niveau de certains événements sexuels. Autrement, il n'y a pas véritablement de violence ou quoi que ce soit. Pour ce qui est des points négatifs, je dirais qu'à la fin tout ce voyage est lassant. J'ai trouvé que c'était toujours un peu la même chose, j'ai cru qu'il n'y aurait jamais de fin, qu'il ne finirait jamais. Et puis il y a tellement d'événements... Je pense que je ne me souviendrais pas de tout... Et l'autre point négatif, mais enfin c'est ça qui donne le côté « route » du roman, c'est qu'il n'y a pas de paragraphes, pas de chapitres et ça continue sans cesse, sans coupure. Pour s'arrêter donc, parmi les 500 pages ce n'est pas commode. Bref, un roman que j'ai adoré pour son côté voyageur, que d'autres ont détesté pour son côté débandade et fêtes à gogo. Ca ne m'a pas dérangé tant que ça!Je le conseille à ceux qui veulent découvrir un roman américain des années 50 et qui veulent voyager!

searchxme
18/06/12
 

Format

  • Hauteur : 18.00 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.22 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : JACQUES HOUBART

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie