Sur les trois heures apres diner

QUINT, MICHEL

livre sur les trois heures apres diner
EDITEUR : GALLIMARD-JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 19/02/09
LES NOTES :

à partir de
7,10 €

SYNOPSIS :

Quant Thomas Bertin, le nouveau prof de théâtre, est apparu, Rachel n'a pas compris tout de suite ce qui lui arrivait. " Du chaud aux joues, un picottis partout partout et une bête envie de pleurer ". Le mot amour, elle n'y a pas pensé tout de suite. C'est le soir qu'elle a compris. Elle
aimerait Thomas Bertin jusqu'à son " dernier battement de coeur ". Sauf que Rachel n'est qu'une lycéenne de dix-sept ans, sauf qu'il y a Babette, la ravissante compagne de Thomas... Et sauf qu'un matin, la tragédie décide de s'en mêler. Le cours va commencer mais Thomas n'arrive pas...
4 personnes en parlent

Rachel, élève de terminale, étudie le théâtre, sa grande passion, et tombe amoureuse de son professeur, Thomas Bertin. Il n'y a pas d'amour possible, mais entre eux une étrange relation s'est créée. Thomas exerce un pouvoir de fascination, Rachel s'épanouit sous son regard et prend confiance en elle. Thomas vit avec Babette, qui est belle et qui a compris le manège entre l'élève et son compagnon. Elle s'en servira lorsqu'un drame va frapper la vie de Thomas et de ses proches. Rachel, forte de son amour, va comprendre le poids des responsabilités, mais perdre pied dans cette tragédie avec choix cornélien au sommaire. La passion amoureuse de Rachel est décrite en des termes exaltés, qui éclatent comme des bulles. C'est tout le talent de Michel Quint dont la langue est belle, ronde, chaloupée et volupteuse. L'histoire ressemble à une éducation sentimentale, mais aussi s'apparente à un roman d'apprentissage. Finalement, « on a peur et envie de grandir, de l'irrémédiable, où on ne sait pas qui on est mais qu'on veut devenir quelqu'un de bien, de digne, et qu'on se fabrique des faux modèles, et qu'on aime qui on doit pas, qui on peut pas, et qu'on entre, éblouis et terrifiés, dans le bref parcours de la vie ». Les passions adolescentes sont maladroites, mais touchantes. Chacun sent l'urgence d'aimer l'autre, même s'il faut passer par du n'importe quoi, de l'exagération et des larmes. C'est un roman court, de 100 pages, qui prend également ses appuis dans les grandes lignes de Cyrano ou d'Hedda Gabbler, ce qui parfois me rappelle un autre roman de Michel Quint, Et mon mal est délicieux, où l'auteur démontre également l'importance du théâtre dans ses livres. De toute façon, il faut tout lire de Michel Quint ! Il est remarquable.

Clarabel
16/03/09
 

Une histoire intéressante, courte, pleine d'émotions. Bonne idée d'avoir mêlé théâtre, les drames, les premières amours, le combat contre la maladie... Marine

Daenerys
20/10/13
 

Prenez un prof de théâtre, Thomas Bertin, 35 ans, beau gosse dans une terminale de lycée option théâtre, amoureux de sa partenaire, Babette ; Rachel, 19 ans, (Oui, c’est également le prénom d’une grande tragédienne du 19ème siècle) étudiante dans cette classe, apparemment une excellent apprentie comédienne : et vous avez tous les ingrédients d’un mélodrame.Bien entendu, elle tombe immédiatement raide amoureuse de ce beau gosse « Ça m'a fait vlan au creux de la poitrine, du chaud aux joues, un picotis partout partout et une bête envie de pleurer…» Lui semble comprendre les dimensions théâtrale de cette élève et tombe sous le charme de son talent en herbe. « Pas seulement une tragédienne, tu seras une grande amoureuse… »Ah oui, j’oubliais, ils étudient Cyrano !!Patatras, le mélodrame arrive ! Thomas est victime d’une hémorragie cérébrale et Rachel viendra à son secours pour une rééducation aussi rapide qu’efficace. Les parents, ouvriers chômeurs, en prennent ombrage. Kader, qui joue le personnage de Christian, est amoureux de Rachel… Vous voyez les interférences entre les acteurs de la pièce et les personnages du roman.Dans ce roman pour adolescentes, Michel Quint abonde dans le parler jeune. J’étais un peu énervée au début, cette façon qu’à Rachel de ne pas mettre la négation « Moi, pareil que les autres, je vaux pas mieux » ! et puis je m’y suis faite ; après tout, c’est Rachel qui raconte son histoire et puis, en tant que prof, il a des exemples vivants sous les yeux. Les portes claquent (un Vaudeville ?), la chrysalide devient comédienne, le prof meurt en scène (comme un certain Molière), Un enfant nait (non, je ne vous dirai pas qui est la mère) que l’on appelle Jean-Baptiste (voir la parenthèse plus haut)….Mais… c’est sans compter la plume de Michel Quint et ce qui ne pourrait être qu’une bluette pour adolescente devient un mélodrame. L’écriture nerveuse ne donne aucun repos. Toujours sur le fil, la pièce, le livre, la vie, la mort des héros, tout s’imbrique comme un puzzle, sauf cette petite pièce essentielle que l’on nomme le cœur et qui s’amuse à jouer les trouble-puzzles. On peut y trouver un peu de l’éducation sentimentale de Flaubert. Peut-être Rachel pourra-t-elle dire plus tard " rien ne vaut les souvenirs et les illusions de l'adolescence".Pourquoi ce titre ? Une tirade extraite de Cyrano et quelque peu modifiée par le cerveau malade de ThomasUn petit livre que j’ai apprécié. Une nouvelle plus qu’un roman, lu en une soirée sous la couette. De toute façon, je suis de parti pris : j’apprécie les livres de Michel Quint, que ce soit dit.

zazy
27/05/13
 

Coup de coeur Michel Quint, auteur d’ « Effroyables jardins » propose ici l’histoire d’un amour passionnel, sans concession, sans limite. Rachel, l’amoureuse, perd le goût des autres choses quand elle découvre son professeur de théâtre, Thomas. Seules comptent maintenant ces heures où elle répète le rôle de Cyrano, si proche de sa propre vie. Le texte est tout en tension et sur la limite : l’auteur emmène son lecteur aux tréfonds de cette relation fusionnelle où il ne semble pas y avoir de dénouement heureux possible. A la limite du mélodrame parfois, Michel Quint réussit à nous donner envie de nous remettre nous aussi au théâtre et à être bouche bée devant cette Rachel si jeune qui tente l’impossible par amour.

Format

  • Hauteur : 20.00 cm
  • Largeur : 13.00 cm
  • Poids : 0.14 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie