Sur ma mere

BEN JELLOUN, TAHAR

livre sur ma mere
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 11/06/09
LES NOTES :

à partir de
7,70 €

SYNOPSIS :

La mémoire défaillante de ma mère l'a replongée, pendant les derniers mois de sa vie, dans son enfance. Redevenue soudain une petite fille, puis une très jeune fille tôt mariée, elle s'est mise à me parler, à se confier, convoquant les morts et les vivants. Sur ma mère a été écrit à partir des fragments de souvenirs qu'elle m'a livrés. Ils
m'ont permis de reconstituer sa vie dans la vieille médina de Fès des années trente et quarante, d'imaginer ses moments de joie, de deviner ses frustrations. Chaque fois, j'ai inventé ses émotions et j'ai dû lire ou plutôt traduire ses silences. Sur ma mère est un vrai roman car il est le récit d'une vie dont je ne connaissais rien, ou presque.
1 personne en parle

Quel roman biographique grave et douloureux que celui que nous livre ici Tahar Ben Jelloun . Et quel magnifique hommage à cette mère qui a voué sa vie aux siens, œuvrant sans cesse pour leur bien-être, attentive à leurs avancées dans l’existence, priant pieusement pour leur sécurité et leur bonheur. Quand la maladie d’Alzheimer frappe Lalla Fatma, l’auteur se rend compte de tous les non dits et de toute la pudeur qui a toujours été de mise entre sa mère et ses enfants. Il découvre également plus nettement qu’avant le poids des traditions et des coutumes du Maroc qui pesaient sur les épaules des femmes, il comprend à quel point leur soumission cachait leur force et leur courage et se représente plus justement la place prédominante qu’elles tenaient au sein de leur foyer. Les conséquences de la maladie sont décrites sans concession, la souffrance de l’entourage est sous nos yeux, de façon vibrante, et on ne peut s’empêcher de se demander « et si je vivais ce qu’il vit, je pense à mes parents, s'ils étaient malades de la sorte ? et si cette saleté d’Alzheimer me touchait moi aussi, qu’en serait-il pour les miens ? ». Une déchéance dont on ne veut pas être le témoin et qu'on ne voudrait surtout pas infliger à ceux que l'on aime...Vous l’aurez compris, ce livre est à lire avec un moral d’acier… Il est absolument poignant. Il nous déchire à la lecture mais, en ce qui me concerne, je suis contente de l'avoir lu. Il nous montre si bien la cruelle solitude de tous ceux qui côtoient quotidiennement cette terrible maladie et qui doivent s'y confronter, avec courage et patience...

manureva7
26/03/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.18 kg