Ta-shima

LORUSSO, ADRIANA

EDITEUR : BRAGELONNE
DATE DE PARUTION : 28/06/07
LES NOTES :

à partir de
12,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Adriana Lorusso est née juste après la Seconde Guerre mondiale (1946), à Trévise, non loin de Venise. Elle a étudié les langues (elle en parle quatre merveilleusement, dont le français. Elle a été interprète de conférences et traductrice - elle a elle-même supervisé la traduction de son manuscrit de l'italien vers le français -, a pratiqué les arts martiaux et le dessin... Elle vit à Bruxelles dans une maison de bois, entourée d'une ménagerie comportant un homme, deux chiens et un possible siamois. Pendant huit siècles, la planète Ta-Shima est restée à l'écart de la Fédération des mondes humains. Malgré un climat épouvantable et une faune indigène dangereuse, les généticiens du vaisseau colonie ont réussi à modifier génétiquement suffisamment de plantes alimentaires et d'animaux domestiques pour survivre. Mais leurs expériences sur le génome ne se sont pas arrêtées là. Lorsque la Fédération les découvre, deux races humaines très différentes mais complémentaires
coexistent sur Ta-Shima : Les Shiro, seigneurs de la planète, arrogants et sanguinaires, et les Asix, trapus et velus, avec des bras trop longs et un visage prognathe, qui vouent aux Shiro une admiration sans bornes et que ceux-ci doivent protéger en toute circonstance. La dirigeante de Ta-Shima étant morte dans un accident plutôt suspect, les membres du conseil décident de rappeler sur leur monde une doctoresse rebelle, Suvaïdar Huang, l'unique personne originaire de la planète qui ait jamais décidé de son propre chef d'aller s'établir ailleurs. Mais Suvaïdar n'a aucune envie de rentrer à la maison : la vie est nettement plus commode sur les planètes hyper développées de la Fédération. Sous la pression des événements, elle sera néanmoins obligée de s'enfuir pour Ta-Shima, en compagnie de son frère. Parviendra-t-elle à abandonner ses habitudes étrangères pour redevenir une authentique Shiro ? Et découvrira-t-elle le secret de Ta-Shima, qui doit être protégé à tout prix oe
1 personne en parle

Suite à la sortie récente aux Editions Ad Astra d'un recueil d'Adriana Lorusso intitulé Nouvelles de Ta-Shima, j'ai voulu d'abord prendre connaissance du roman qui l'a inspiré : Ta-Shima, publié en 2007 chez Bragelonne. C'est un planet-opera qui a reçu le prix Bob Morane du roman étranger en 2008.Ta-Shima est une planète qui a longtemps été à l'écart de la Fédération regroupant 127 planètes et pour cause : ses habitants sont les descendants de généticiens ayant fui la planète Landsend suite à des persécutions puis à une attaque meurtrière. Contraints de trouver rapidement un endroit où atterrir, ils ont choisi Ta-Shima, une planète extrêmement hostile, à laquelle ils ont dû s'adapter de manière radicale. Y vivent maintenant deux races complémentaires : les Shiro, maîtres de la planète, sorte de samouraïs très à cheval sur le respect et l'honneur, et les Asix, en quelque sorte (mais pas vraiment) leurs serviteurs, qui les adulent, portent et élèvent leurs enfants. Les uns ne peuvent vivre sans les autres. Un jour, les Extramondins (personnes de la Fédération) découvrent cette planète reculée, cette civilisation qu'ils jugent arriérée, et cela va changer pas mal de choses...Nous suivons Suvaïdar, une jeune Shiro "rebelle", qui a vécu quelques années dans l'Extramonde, avant d'être forcée de revenir sur sa planète natale suite à la mort de sa mère biologique, qui était aussi la dirigeante de Ta-Shima. Sur le vaisseau de retour se trouvent aussi le nouvel ambassadeur et sa suite, son prédécesseur étant lui aussi décédé dans l'accident qui a coûté la vie à la dirigeante.Ta-Shima est un roman dense, très dense ! Adriana Lorusso nous propose une plongée dans une société matriarcale rigide où les duels sont monnaie courante, où les questions d'honneur sont sacrées. S'ensuit un choc des cultures lorsque les Extramondins débarquent sur cette planète au climat, à la faune et à la flore hostiles. C'est un univers travaillé, fouillé que l'auteure nous décrit. On y retrouve des questions éthiques, notamment sur les manipulations génétiques, mais aussi des réflexions humanistes sur la famille, les relations humaines... Sans compter un aspect politique très intéressant, qui malheureusement disparaît dans le dernier tiers du livre pour n'y revenir qu'à la toute fin.Je lui reprocherai sa longueur, qui fait qu'on se perd parfois dans les pensées de notre narratrice. La narration, elle-aussi, a quelques petits défauts : le plus souvent, c'est bien le point de vue de Suvaïdar que nous suivons, mais parfois nous passons, pour quelques phrases, dans la tête d'un autre personnage. Cela nous permet bien sûr d'en apprendre un peu plus, mais arrive en plein milieu de certains passages et cela enlève un peu de cohérence à la narration.En résumé, voici un roman dense et exigeant. Adriana Lorusso, malgré quelques défauts, nous plonge dans un univers fouillé, dans une culture étonnante et déstabilisante, sur une planète pleine de dangers. Une histoire remplie de secrets que j'ai pris plaisir à lire ! LuneCe n'est pas parce que je dis n'importe quoi que j'ai tort.

LunePapillon
02/11/12
 

Format

  • Hauteur : 23.80 cm
  • Largeur : 15.30 cm
  • Poids : 0.82 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition