Taillandier

TAILLANDIER/YVON

livre taillandier
EDITEUR : CERCLE D'ART
DATE DE PARUTION : 27/10/06
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
50,70 €

SYNOPSIS :

ECRIRE : Du monde de l'image à celui des mots après avoir exposé pour la première fois à l'âge de seize ans, Yvon Taillandier sera critique d'art à Connaissance des arts pendant quinze ans, jusqu'en mai 1968 et auteur de nombreuses monographies sur Cézanne, Giotto, Monet, Miro, Corot. Ecrire encore, une fois redevenu peintre, puisque les mots entrent dans ses oeuvres picturales, pour entendre un sens plus vaste que ce que les yeux voient. II réintroduit la narration donc la notion de durée, dans l'oeuvre à deux dimensions. " Je suis un écrivain qui fait de la peinture ", déclarait-il en 1973, mais nous pourrions dire qu'il est également un peintre qui écrit. TEMPS : Les personnages de son pays imaginaire, le Taillandier-land, possèdent une certaine intemporalité : ni jeunes, ni vieux, ni malades, leurs corps ne portent aucun stigmate des jours passés. Dans le Taillandier-land, le temps ne passe pas physiquement, il passe seulement l'espace d'une narration particulière à chaque tableau, mais aussi générale à l'ensemble des tableaux. PEINDRE : Yvon Taillandier peint comme
l'on écrit, c'est-à-dire de façon linéaire. Le cerne donne à ses formes une très forte intensité visuelle et une grande présence dans l'espace du tableau, souvent surchargé. Yvon Taillandier parle " d'une manière de peindre la réalité telle qu'elle apparaît dans la vie mentale ". TAILLANDIER-LAND : Aucune forme n'est stable dans le Taillandier-land, toutes sont susceptibles de modifications par un phénomène de croissance et d'amélioration. Dans l'univers de Taillandier, une forme donne naissance à une autre, se ramifie avec elle dans le but de s'améliorer. L'homme est couplé à une machine, la machine est humanisée, chacun possédant ainsi les facultés supplémentaires de l'autre. Ce jeu d'associations révèle le sens de l'humour et le goût de l'absurde de son auteur qui s'amuse autant qu'il nous amuse de ses fantaisies picturales. Mais pour aller plus loin, ses machineries sont des rêves visuellement exprimés et puisque toute image est un leurre - et donc proche du rêve - il joue sur ce registre de l'imaginaire sans contraintes. DOMINIQUE STAL.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 29.60 cm
  • Largeur : 25.20 cm
  • Poids : 1.81 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition