Telle mere, telle fille

BRUN, CAROLINE

livre telle mere, telle fille
EDITEUR : ROBERT LAFFONT
DATE DE PARUTION : 26/01/07
LES NOTES :

à partir de
19,50 €

SYNOPSIS :

Une histoire légère qui tourne au thriller... Une comédie burlesque, à l'intrigue très bien ficelée - entre Nicole de Buron, Christiane Collange et Alison Pearson. Quand la vie quotidienne devient une source constante de gags et de situations cocasses, oublis, bêtises, égarements, Caroline doit se résoudre à mettre sa mère dans une maison de retraite. Thérèse perd la tête, mais une relation forte et complice, comme transcendée par la maladie, lie la mère et sa fille. À tel point que la vieille dame déjantée commet l'irréparable : avec l'aide de son amoureux rencontré à la maison de retraite, elle enlève un bébé pour le donner à sa fille, qui est stérile, et disparaît avec l'enfant. Cela
devient le fait divers qui émeut la France entière. Tout bascule alors pour Caroline qui doit jouer au détective et fouiller le passé de sa mère afin d'essayer de la retrouver. Un roman extrêmement drôle sur un sujet de société difficile, en même temps qu'une fantaisie tendre sur l'amour filial. Le lien mère-fille est décrypté ici sur trois générations : une fausse grand-mère désopilante, une fille caustique qui n'arrive pas à avoir d'enfant, un nouveau-né (de sexe féminin) brutalement arraché à sa mère biologique, sont les trois actrices d'un roman enlevé qui nous confronte aussi à la question du vieillissement et à la responsabilité qu'il fait peser sur les générations suivantes.
1 personne en parle

Telle mère telle fille, voici une affirmation péremptoire qui paraît annonciatrice du pire pour la narratrice du roman. En effet, sa mère chérie,autrefois autoritaire et pleine de vie est maintenant atteinte d'une forme de démence sénile.La vieille dame n'a pourtant rien perdu de sa vitalité et fugue avec un chevalier servant- tout aussi atteint qu'elle-de la confortable maison où ils étaient soignés. Commence alors pour la fille une plongée surprenante dans le passé maternel afin de retrouver au plus vite les deux vieux fugueurs (y a plus de vieillesse ! ).Caroline Brun ne m'a pas fait rire comme annoncé sur la 4 ème de couverture mais au moins a-t-elle su dédramatiser une situation difficilement supportable.Notons néanmoins que les personnages semblent n'avoir aucun souci financier, ce qui doit bien aider dans la prise en charge de telles affections.Beaucoup de tendresse et de rebondissements dans ce roman facile à lire qui fait passer un bon moment. cathulu

cathulu
01/01/13
 

Format

  • Hauteur : 21.60 cm
  • Largeur : 13.60 cm
  • Poids : 0.29 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition