The midnight library t.3 ; l'ultime partie

SHADOW, NICK

EDITEUR : NATHAN
DATE DE PARUTION : 17/04/07
LES NOTES :

à partir de
1,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

bienvenue, chers lecteurs... j'ai rassemblé pour vous la plus terrifiante collection de récits du monde. voici trois nouvelles qui vous glaceront le sang, vous donneront la chair de poule et feront trembler vos petits os fragiles. alors prenez votre courage à deux mains et ouvrez ce livre... l'ultime partie
: simon n'a pas d'amis, il préfère de loin ses jeux vidéo. il vient d'ailleurs de gagner un jeu personnalisé, dont l'action se déroule dans sa propre ville ! le but : jouer le rôle d'un criminel dangereux pour tout dévaster. le jeu est d'un réalisme si saisissant que c'en est même troublant...
2 personnes en parlent

the midnight library brrrr ...

beraud@archimed.fr
03/11/15
 

J’ai préféré ce tome 3 aux deux premiers. J’ai trouvé les nouvelles beaucoup plus aboutis et intéressantes, elles sont prenantes et surtout je ne m’attendais pas à la chute, j’étais plus surprise et entraînée.L’Ultime Partie : Simon préfère ses jeux vidéos aux gens. Ses parents ne s’occupent pas vraiment de lui, ils sont trop occupés, les enfants de son école se moquent tout le temps de lui. Au moins les jeux vidéos lui permettent de s’évader. Même si je comprends le point de vue de Simon, c’est un personnage que je n’ai guère aimé. Quand il va se servir du jeu vidéo pour « se venger », j’ai eu froid dans le dos. Simon n’est qu’un enfant. Le fait qu’il s’agisse « d’un jeu » lui permet de ne pas se sentir responsable de ce qu’il fait, ce n’est pas lui, c’est le jeu vidéo. Il est derrière un écran et même si tout ça est très réel, c’est facile de se dire que ce n’est que pour s’amuser, que rien ne se passe vraiment (même si c’est le cas). Ne prenant pas ses responsabilités, c’est donc facile de tuer, de détruire. Ça peut aller très très loin, jusqu’à la chute finale. Ce genre d’histoire ne peut pas bien se terminer.Je pense qu’il s’agit là d’une critique des écrans, et surtout des enfants qui sont laissés à eux même devant ce genre d’images.L’autre soeur : une nouvelle très étrange. Cathy travaille dans un magasin du centre commercial, sous les ordres d’une patronne légèrement abusive. Elle va faire la rencontre d’une petite fille qui paraît abandonnée à elle-même et elle va s’attacher à elle. J’avoue que je me demandais où on allait avec cette histoire, qui était cette petite fille, que voulait-elle et où étaient ses parents? La fin m’a vraiment scotchée parce que je ne m’y attendais pas du tout. J’aurais cependant voulu en savoir plus sur la petite fille et sur la raison de ses agissements. La fin est presque trop brusque finalement. Mais j’ai quand même bien apprécié.Messages Anonymes : ma nouvelle préférée des trois. Celle qui m’a le moins surpris mais qui m’a le plus plu pour son histoire. Elle fait plutôt froid dans le dos elle aussi, puisque une jeune fille reçoit des SMS bizarres et n’est guère aidé par son entourage. Entre son père qui lui dit que ce n’est rien, sa meilleure amie qui se dépêche de le raconter à tout le monde et son cousin qui l’aide mais qui va la laisser se débrouiller seule ensuite. Je me doutais de qui pouvait lui envoyer ses textos, mais la vérité est vraiment trop horrible je trouve. La fin est vraiment affreuse. C’était une histoire géniale, l’idée m’a vraiment plu.

lasurvolte
20/11/14
 

Format

  • Hauteur : 20.10 cm
  • Largeur : 13.10 cm
  • Poids : 0.24 kg
  • Langage original : ANGLAIS

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie