livre thera
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 12/06/08
LES NOTES :

à partir de
11,10 €

SYNOPSIS :

Ella a décidé de mettre fin à la lente décomposition du couple qu'elle forme depuis une dizaine d'années avec Amnon. Mais lorsque ce dernier quitte l'appartement familial à sa demande, la laissant seule avec leur petit garçon de six ans, la libération tant espérée ne se produit pas, bien au contraire. Confrontée à l'incompréhension de ses propres parents, paralysée par l'angoisse devant un avenir incertain et dévorée par un sentiment de culpabilité à l'égard de son fils, Ella ne sait plus vers qui se tourner. La rencontre avec Oded, lui aussi en instance
de séparation et père de deux enfants, paraît alors miraculeuse : elle se sent enfin aimée et comprise. Mais ce nouveau désir dessine une géographie familiale dans laquelle la peur de chacun de ne pas y trouver sa place semble bien prendre le pas sur l'amour naissant. Dans son troisième roman, Zeruya Shalev poursuit sa réflexion sur l'amour moderne entamée avec Vie amoureuse et Mari et femme. Thèra aborde, avec cette acuité qui est propre à Shalev, la rupture et la reconstruction d'une famille, et, au-delà, la question de la perte et le rapport au temps.
2 personnes en parlent

THERA de Zeruya Shalev Quel beau livre ! Dès le début la voix de la narratrice nous séduit et nous entraîne au milieu des heurts et des malheurs de la séparation d'un couple puis d'une difficile reconstruction.L'intrigue où les enfants tiennent leur part témoigne de ce qui fait de nous véritablement des êtres humains : nos hésitations et notre fragilité. La conclusion nous ouvre sur une certaine mise à distance et l'appel de la vie.

beraud@archimed.fr
17/11/15
 

Vibrant, profond, vrai, alpaguant, fort, saisissant, … les qualificatifs qualitatifs ne manquent pas pour parler de Thèra.Certes l'écriture est très déstabilisante au début du livre : la ponctuation est réduite aux uniques points et virgules ; pas de tiret ou de guillemets pour les dialogues, ni même de paragraphes distinguant les évènements ou le temps qui passe. Alors, on a un peu de mal à rentrer dans l'histoire aux premières pages et même à chaque fois qu'on reprend la lecture car il faut se réhabituer à ce style littéraire mais très rapidement on se laisse complètement empoigner et emporter par le flot des mots et par cette histoire.L'histoire est celle d'une rupture ou plutôt de la vie après la rupture … Tellement bien écrite que toute personne ayant vécu cet évènement se retrouve dans chacun des mots de l'auteur, dans chaque tourment que traverse Ella, chaque doute qui l'assaille. Les sentiments sont extrêmement bien retranscrits, de même que la personnalité des personnages ou les différentes phases psychologiques qu'ils traversent. De plus il a la subtilité de ne jamais être prévisible et de ne jamais tomber dans les clichés.Tout le temps de la lecture de Thèra, je suis devenue complètement boulimique, lisant à des moments et des endroits auxquels je ne lis jamais habituellement.Avec ce livre, on se dit qu'un bon livre est un livre dont on a envie de connaître la fin alors qu'un très bon livre, tel que Thèra, donne envie de le lire à tout instant mais sans jamais arriver à la fin. Maylany

Maylany
25/09/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.32 kg