Les aventures de tintin t.2 ; tintin au congo

HERGE

livre les aventures de tintin t.2 ; tintin au congo
EDITEUR : CASTERMAN
DATE DE PARUTION : 01/04/04
LES NOTES :

à partir de
20,00 €

SYNOPSIS :

Congo, Amérique et Cigares furent les seuls albums à être redessinés pour l'édition en couleurs. Ces trois aventures méritaient de profonds remaniements pour se retrouver, au milieu des années quarante, au niveau de qualité graphique et narrative atteint par Hergé à ce moment. Tintin au Congo fut toujours de très bonne vente. On se devait de le sortir rapidement en version couleurs, malgré l'important travail de remaniement jugé nécessaire : quoiqu'â plus de dix ans des indépendances africaines, il fallait adapter l'aventure à l'évolution des sensibilités vis à vis de la colonisation. La nouvelle version de Tintin au Congo sortit en juillet 1946, en même temps que celle de Tintin en Amérique, bientôt suivie par les éditions en couleurs du Lotus et du Sceptre(1947). Ces quatre éditions originales
en couleurs sortirent en version dite B1 (référence du BDM) ; soit avec le quatrième plat caractérisé par une nouvelle liste des parutions (avec pour dernier titre Le sceptre d'Ottokar) et le pull à deux couleurs du Capitaine. Le titre de couverture était en réserve blanche sur ciel bleu. il fut remplacé, dès 1948, par un lettrage en noir seul, ce qui permettait l'impression des titres traduits sans modifier d'autres couleurs que le noir. Comme dans beaucoup d'éditions originales, le titre intérieur était imprimé en couleurs, ici en bleu. Lâ aussi, les impératifs techniques le firent repasser rapidement en noir seul. Il existe des éditions originales à dos rouge, mais c'est le dos jaune, abandonné ensuite pour ce titre, qui caractérise le plus cette première édition et donc aussi son facilé.
3 personnes en parlent

Ceci n'est pas une critique mais un coup d'épée dans l'eau.Il y a trois ans Mitterrand retirait Céline des commémorations officielles après avoir relu Bagatelles pour un massacre, si une seule lecture ne lui avait pas été suffisante nous sommes en droit de nous inquiéter. Serge Klarsfeld avait quasi ordonné ce retrait.Le neveu de Tonton estimait sans doute qu'il n'y avait pas assez de jeunes garçons dans l'oeuvre de Céline... C'est bas j'en conviens.Aujourd'hui des associations liées au CRAN mènent une campagne visant à l'interdiction de cette BD "toxique" que serait Tintin au Congo. Je suis sorti de ma tanière pour vérifier auprès de quelques êtres humains si cette initiative trouvait grâce à leurs yeux. A mon étonnement certaines personnes m'ont répondu que oui, il fallait interdire tout ce qui pouvait heurter la sensibilité d'autrui etc etc.Bref, je suis retourné dans ma tanière.Si lire Céline fait de nous un antisémite, si lire Tintin fait de nous un nostalgique des colonies, lire Aragon fait-il de nous un Stalinien ? Je vous en prie répondez-moi par la négative car j'ai lu Proust il y a peu.Messieurs les antiracistes, les bons sentiments n'ont jamais donné de la bonne littérature, il est donc logique que certains génies s'avèrent être des salauds.Pour finir, une citation de ce bon vieux Céline: "Souvent j'en croise, à présent, des indignés qui ramènent… C'est que des pauvres culs coincés… des petits potes, des ratés jouisseurs… C'est de la révolte d'enfifrés… c'est pas payé, c'est gratuit… Des vraies godilles…".

un flyer
09/12/14

G lu la critique de Clementh et je me suis dit, pourquoi pas moi aussi^^Moi qui l'ait à la maison, je trouve que ce n'est pas trop mal de le lire quelque fois car malgré ses quelque défauts au niveau de la réalité que nous offre l'auteur à propos du mode de vie des africains, j'aime bien lire ce Tintin qui nous fait voyager ds un pays auquel je rêverais d'y aller! A cela s'ajoute pr les inconditionnels de Tintin une bonne trame qui nous engage ds des aventures en plein ds la jungle. Parfois on rencontre des crocodiles, des gazelles ou encore des singes farceurs mais aussi comme ds tous les "Tintin...", le héros doit faire face à des personnes qui veulent sa peau.Cette BD est vraiment bien en fin je sais que beaucoup de gens s'en ait rendu compte. Malgré cela, je compatis pr la souffrance des animaux qui ont du subir sans scrupule, les balles du fusil de Tintin ou encore ses dynamites.

7naturafond2
31/07/12

Ce livre ne fait pas partie de mes préférés, et pourtant, le dessin est beau, l'écriture est maîtrisée, et l'histoire n'est pas si mal en soi. Malheureusement, il contient quelques problèmes : tout d'abord, le début est un peu longuet, tout comme certains passages. C'est bien le seul album dont certains passages m'ont ennuyés, ce qui est assez révélateur. De plus, Hergé a une vision un peu particulière de l'Afrique Noire : les Africains sont présentés comme des sauvages vivant dans des huttes et n'ayant pas du tout une bonne maîtrise du français. Leur mode de vie est rustique, et Tintin n'a aucun respect de l'environnement ; il tue 15 gazelles et explose un rhinocéros sans aucun scrupule. Un album avec pas mal de défauts, certes, mais qui se laisse lire. Clementh

Clementh
27/07/12
 

Format

  • Hauteur : 30.70 cm
  • Largeur : 23.60 cm
  • Poids : 0.41 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie