Autour de tintin - tintin au tibet

HERGE

livre autour de tintin - tintin au tibet
EDITEUR : CASTERMAN
DATE DE PARUTION : NC
LES NOTES :

à partir de
14,95 €
3 personnes en parlent

Tintin passe ses vacances à la montagne, en Savoie, avec le capitaine Haddock et le professeur Tournesol. Suite à l’annonce d’une catastrophe aérienne au Népal par les journaux, Tintin fait un rêve prémonitoire : son ami Tchang, à moitié enseveli sous la neige, l’appelle au secours. Tintin est persuadé que Tchang est survivant de la catastrophe et décide de partir à sa recherche. Il lance une expédition pour rejoindre l’épave dans les hauteurs de l’Himalaya… C’est sans compter sur le Yeti, cet abominable Homme des Neiges qui rôdent autour de leur campement…« La montagne, comme paysage, ça ne me dérange pas trop… Mais s’obstiner à grimper sur des tas de cailloux, ça, ça me dépasse ! D’autant plus qu’il faut toujours finir par redescendre », dira le capitaine Haddock, en préambule de l’histoire… il ne savait pas encore ce qui l’attendait !Tintin avait fait la connaissance de Tchang dans l’album le Lotus bleu. Dans ce 20e album des aventures de son fameux reporter, Hergé fait réapparaître à nouveau ce personnage chinois.Cet album a été choisi pour le Rallye-lecture 6ème car nous le possédions en série. Les personnages-clés des albums de Tintin sont ici peu nombreux : Tintin, le capitaine Haddock et Milou. Le professeur Tournesol est à peine aperçu au tout début de l’histoire, et la Castafiore suggérée par une musique dans le poste radio. Pas de Dupont/Dupond, pas de Nestor au château de Moulinsart… L’histoire est simple. Pas de réels méchants – même le Yéti n’est pas si Abominable que ça- , pas d’aventure à multiples rebondissements non plus. Juste une expédition au fin fond du Tibet pour sauver un ami cher. On visite Katmandou, on part en expédition dans les montagnes enneigées de l’Himalaya, on est recueilli dans une lamasserie, etc. Je ne pense pas que ce soit le plus riche ou le plus drôle des albums de Tintin, mais il nous fait voyager ! Cet album, agréable à lire, a en tout cas l’avantage de permettre au jeune lecteur de se familiariser en douceur avec l’univers de Tintin

Naurile
18/02/15
 

Je ne suis pas une grande fan de Tintin, du coup, si j'ai lu cet album, ce n'est vraiment que parce qu'il fait parti du Baby-challenge BD de Livraddict.Honnêtement, même si cette histoire est très sympathique, elle ne m'a pas franchement emballée. Je crois que c'est notamment du au fait que, même sans l'avoir lu, on connait déjà tous cette histoire, du coup on n'est pas surpris en découvrant cette bande-dessinée.Pourtant cette BD est très touchante : l'amitié entre Tchang (du Lotus bleu il me semble) et Tintin est vraiment à part. Il y a vraiment un truc de spécial, d'un peu "sacré" entre ces deux-là. Leur amitié est vraiment jolie et "pure".C'est assez impressionnant de voir Tintin se précipiter au Tibet pour sauver son ami, probablement mort dans un crash d'avion. J'ai trouvé incroyable cette foi qu'il peut avoir en Tchang : la raison voudrait pourtant qu'il soit mort. Cette grande amitié c'est vraiment ce qui fait la force de cette histoire.D'après ce que j'ai compris, Hergé a écrit cet album au moment où il retrouvait un ami perdu de vue depuis très longtemps, un certain Tchang. Du coup, l'on retrouve toutes ces émotions dans le comportement de Tintin.L'autre personnage marquant du livre, c'est le yéti. C'est agréable de découvrir derrière "la bête" un être humain capable de sentiments et d’empathie. Ça va contre ce qu'on aurait pu penser ce que je trouve très intéressant.Personnellement, j'ai été dérangée par le côté un peu surréaliste de l'histoire : je suis peut-être un peu trop grande pour apprécier ce genre de choses maintenant, mais voir Tintin se précipiter au Tibet suite à un rêve prémonitoire m'a dérangée. Dans un autre livre, cela n'aurait peut-être pas été le cas, mais il faut dire que Tintin est sensée être une BD un minimum réaliste du coup, ce côté "irréaliste" me gène.Une histoire sympathique.

MademoiselleLuna
28/11/13
 

Tintin, installé tranquillement à Moulinsart, apprend qu'un accident s'est écrasé au Tibet. Il rêve alors que son ami Tchang est en danger. Il part alors à sa recherche accompagné de son très fidèle Milou et du Capitaine Haddock.Dés le début, l'accroche un peu surréaliste du rêve prémonitoire m'a laissé perplexe. Mais rappelons-nous que le public est jeune et donc peut-être plus ouvert à ce genre de manque de crédibilité. Ensuite, la police italique des textes est fatigante à lire et j'avoue décrocher au bout de quelques pages à cause du manque de lisibilité.Nous retrouvons donc le Capitaine Haddock dans ces aventures. Accroc à la boisson, il est tantôt désagréable, tantôt enjoué, mais il est touchant malgré tout pendant la scène de la découverte de la carcasse de l'avion, où pendant la scène de l'escalade.Tintin reste fidèle à lui-même, naïf et fonceur, il n'hésite pas à se mettre en danger pour sauver son ami. Heureusement que le destin joue en sa faveur et le sort à chaque fois du pétrin dans lequel il se met.Le scénario quant à lui est assez simple et très linéaire. Il n'y a pas beaucoup de suspense et la bande dessinée donne plutôt l'impression de faire office de guide touristique plutôt qu'autre chose. Les événements se déroulent les uns à la suite des autres sans que Tintin ou le Capitaine Haddock puissent les modifier, ils les subissent tout simplement et s'adaptent.Ce Tintin au Tibet n'est pas le meilleur Tintin, et je dois avouer que c'est tout de même plaisant d'être assez loin de la mentalité colonialiste et ségrégationniste des premiers albums, mais le manque d'action de cet album est regrettable, il n'y a pas le rythme habituel donné par l'auteur dans la série, c'est dommage.

Skritt
17/07/12
 

Format

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition