Tobie lolness t.2 ; les yeux d'elisha

FOMBELLE, TIMOTHEE DE

EDITEUR : GALLIMARD-JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 20/04/07
LES NOTES :

à partir de
8,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Après deux années passées avec le peuple de l'herbe, Tobie décide de repartir vers l'arbre. Ses parents sont sûrement encore vivants et prisonniers. Il veut aussi retrouver ses amis
et découvrir le moyen de sauver l'arbre de la destruction qui le guette. De son côté, Elisha est retenue prisonnière par Léo Blue qui n'attend que son improbable consentement...
12 personnes en parlent

Deuxième et dernier livre de cette micro-série "Tobie Lolness".L'aventure est toujours bouleversante, pétrie de poésie, d'émotion, d'amitié et de courage. Il y a même encore plus d'action, de suspense et de rebondissements. Encore plus de panache et d'héroïsme au service de l'intelligence ! Car avant toute chose, ce livre dénonce la bêtise, l'inconscience et met en garde sur la sauvegarde de notre environnement. C'est également un plaidoyer contre le totalitarisme, la haine et l'injustice.L'Arbre dans lequel vivent Tobie et les siens est menacé, les mousses et les lichens envahissent les branches, son coeur est rongé par l'avidité d'un homme. L'immonde Jo Mitch et sa clique ont mis la main sur les scientifiques et les intellectuels pour les réduire en esclavage, et le peuple des Pelés doit aussi ployer sous cette tyrannie.Leur espoir est tendu vers Tobie Lolness. Hélas celui-ci est porté disparu depuis sa récente fuite. Nul ne sait s'il est encore vivant... Son amie Elisha a également besoin de lui. Elle est retenue prisonnière par Leo Blue, l'ancien meilleur ami de Tobie qui s'est converti à une haine farouche et aveuglante envers ce dernier. Elisha est désormais sa fiancée, un peu récalcitrante, mais Leo est décidé à l'épouser.Jalousie, rage et désespoir commencent à couler dans les veines de tous ces personnages. Et toujours pas de Tobie.Quand enfin surgit la lueur d'espoir : chez les bûcherons, parmi la troupe des voltigeurs, un certain Matricule 505 vient d'arriver. Le chef, Nils Amen, semble le connaître. Mais méfiance, précaution, entourloupes, félonie et lâcheté font aussi partie de la thématique de "Tobie Lolness". On évoque le courage et l'amitié, mais c'est pour mieux résumer car il s'agit bien d'un remarquable roman d'amour et d'aventure. Le sujet est dense, l'histoire passionnante, les personnages tous très attachants avec des dialogues ciselés d'humour ! Il sera désormais impossible d'oublier une seule seconde Tobie Lolness et son millimètre et demi d'héroïsme ! D'ailleurs je trouve que cette série a su apporter une grande originalité et une force d'imagination pour la littérature jeunesse !A noter : les illustrations de François Place sont encore plus présentes et dépeignent le monde de Tobie dans ce même esprit romantique et poétique.

Clarabel
20/02/09
 

Toujours en fuite, Tobie cherche désespérement un moyen de libérer ses parents des griffes de l'entrepreneur Joe Mitch, qui a de plus en plus de pouvoir sur l'arbre et qui entraine sa destruction… De son côté, Elisha est elle aussi retenue prisonnière par Léo Blue qui veut l'épouser...Un 2ème tome qui nous tient autant en haleine que le 1er ! Heureusement tout finit bien... Très agréable, à recommander aux lecteurs qui aiment les romans d'aventure.

Radicale
24/10/09
 

J’ai dévoré ce second tome en une soirée ! Était-ce l’euphorie de retrouver Tobie, si peu de temps après l’avoir laissé ou l’ambiance de l’histoire qui en fut la cause ? Je pense qu’il y a un peu des deux. Je ne sais vraiment pas comment ceux qui ont acheté le premier tome de Tobie Lolness dès sa sortie ont pu patienter jusqu’à celle du second ! Ce la faisait bien longtemps qu’un roman jeunesse ne m’avait pas autant emballée.L’avantage d’avoir lu les deux tomes à la suite est que j’ai pu me rendre compte que le second était encore meilleur que le précédent. Les évènements s’enchaînent à toute vitesse et sous nos yeux l’histoire se démêle doucement. Certaines révélations n’ont certes rien de très surprenant, mais d’autres sont assez déroutantes. J’étais, en effet, partie avec l’idée qu’il y avait peu de chance que je me torture les neurones avant un roman destiné aux 10-12 ans. À défaut, je me suis heurtée à des éléments plus sombres que je ne m’attendais pas à trouver là. L’ensemble, tout de même traité avec brio pour ne pas heurter la sensibilité des jeunes lecteurs. [Plus sur :]

Belykhalil
30/09/14
 

La couverture du deuxième et dernier opus de cette saga est aussi belle que le premier tome. Nous voyions une toute petite femme vêtue d’une robe verte, d’un grand manteau et de bottes courir sur des branches enneigées. Le titre est fait avec des feuilles mortes et de la neige couvre le dessus des lettres. Bien évidement, comme sur la couverture du tome précédent tout est fait en relief, ce qui donne envie de nous plonger dans ce roman.Nous avons également droit à de magnifiques dessins qui ornent les pages et le texte tout au long de cette histoire ce qui nous fait très plaisir.Nous retrouvons avec plaisir notre personnage principal. L’histoire de ce tome nous fait courir et nous fait angoisser pour beaucoup de ses personnages qu’elle contient. Nous suivons plusieurs histoires qui se déroulent dans des lieux différents. Nous sommes angoissés que ce soit d’un côté ou de l’autre. À force de lire cette histoire, nous avons la même sensation que dans le premier tome, c’est-à-dire, nous nous sentons aussi petits qu’eux et nous avons aussi l’impression que des petits personnages existent réellement.Les combats et les poursuites sont nombreux et les tortures le sont également ce qui nous fait mal au cœur. Les moments de tendresses et d’espoir nous font beaucoup de bien et nous continuons à dévorer ce livre. Tout dans ce roman nous paraît possible grâce aux descriptions de l’auteur. Nous avons froid pour eux car la neige est bien présente. Nous nous demandons d’où viennent les idées de conceptions des maisons. Elles sont tellement atypiques que nous sommes subjugués par toutes ces architectures très bien créées.Nous avons réellement l’impression de vivre dans les branchages et dans les herbes hautes où vivent tous nos personnages.Quand nous croyions savoir qui est réellement un personnage, nous nous rendons compte par la suite que nous avions tout faux et que chacun cache bien son jeu, mais ce n’est pas pour rien.Nous admirons le courage qu’ont de nombreux personnages pour pouvoir trouver la liberté.Toute la fin est très bien amenée. Les combats, les courses poursuites, les retrouvailles sont merveilleusement bien détaillées. Nous apprenons beaucoup de choses sur Tobie jusqu’à la fin et nous sommes très attendris de les comprendre et de voir sa réactions.C’est une fin digne d’un conte et cela rend ce livre très beau.Est-ce que j’ai aimé ce livre ?J’ai adoré ce livre, tout est juste, parfait ! Bien qu’il ai pu me faire peur car l’écriture est assez petite, je l’ai entièrement dévoré et j’ai été totalement convaincue par ce roman.Je ne peux que vous inciter à lire cette saga. Méli

lesangdeslivres
15/09/14
 

La suite de Tobie Lolness (1) - La vie suspendue : un des meilleurs romans que j'ai lus ! De l'aventure, de l'humour, un brin d'écologie, du suspense, de superbes illustrations. Ouvrez-le, vous ne le lâcherez plus, passerez du frisson aux éclats de rire, des larmes au soulagement, et vous ressortirez de votre lecture emplis d'enthousiasme et de bonne humeur ! A mettre entre toutes les mains, des plus petits aux plus grands, adultes et enfants, et à offrir sans hésitation !

Loudev
17/04/14
 

Moi qui me faisait une joie de découvrir le second tome des aventures de Tobie après avoir dévoré le premier, je suis restée assez sur ma faim : je n'ai pas vraiment accroché à l'histoire de Les Yeux d'Elisha.Au fait, j'ai principalement lu ce livre dans le cadre du baby-challenge Jeunesse de Livraddict, du baby-challenge Fantasy et de la session GN + GN du challenge Lire sous la contrainte de Philippe.En fait, ce qui m'a manqué, c'est de la surprise : on connait bien l'univers de l'arbre maintenant tout comme ses habitants et, à mon goût, il n'y a pas assez de nouveautés dans ce tome. L'on retrouve les personnages que l'on connait déjà, on ne fait pas vraiment de nouvelles rencontres et l'on ne découvre pas de nouveaux fonctionnements ou population. J'ai trouvé que l'on passait trop vite d'une situation à une autre : Tobie change plusieurs fois de "métier" dans ce tome, chacun ayant une façon de vivre assez particulière... Mais je trouve qu'on a pas beaucoup d'explication associées, qu'on passe tout de suite à autre chose, ce qui m'a laissé sur ma faim.A vrai dire, c'est surtout le plan d'évasion de la prison des Lolness qui m'a le plus tenu en haleine : ça m'a fait un peu penser au film La grande évasion et, du coup, ça m'a pas mal amusée...L'autre chose qui m'a assez déçue, c'est que je m'attendais à apprendre pas mal de choses sur Elisha dans ce tome : j'avais vraiment apprécié cette petite fille lors de ma lecture de La vie suspendue, du coup, j'espérais en apprendre davantage sur elle dans ce second roman ce qui s'avère finalement loin d'être le cas... A part une révélation sur ses origines familiales, je crois bien que je n'ai rien appris sur elle au cours de ce roman. Pire encore : elle a beau être extrêmement présente, il ne se passe pas grand chose pour elle... Elle est pourtant active d'une certaine façon pendant toute l'histoire, mais je trouve qu'au final, elle ne fait pas grand chose. Dommage !Par contre, j'ai trouvé l'écriture de Timothée De Fonbelle extrêmement agréable : il y a une vraie douceur dans ses écrits ce que je trouve vraiment très agréable. Mais bon, j'ai été déçue de ne pas retrouver le dynamisme que j'avais tant aimé dans La vie suspendue...Une lecture agréable mais un peu décevante par rapport au premier tome.

MademoiselleLuna
10/03/14
 

Et hop! Un coup de cœur pour cette suite et fin de l’histoire de Tobie et Elisha et tous les autres qui les ont suivi. Un diptyque à lire que l’on soit grand ou petit et à partager absolument!Je veux aussi remercier Léo pour m’avoir offert et fait découvrir ce petit bijou jeunesse! Et j’espère pouvoir croiser l’auteur fin mai à Épinal!

Snow
10/02/13
 

Tobie Lolness, le fugitif légendaire que l'on croyait mort, revient dans l'arbre après avoir apprit ques ses parents sont encore vivants. Il va devoir préparer un plan et affronter ceux qui règnent sur les branches... Je le dis tout de suite : pour moi, ce dernier tome était aussi bien que le premier. En bref, un gros coup de coeur. J'ai adhéré surtout grâce aux ravissantes illustrations de François Place, à l'humour irrésistible de certaines situations ou dialogues et à l'action qui ne s'arrêt jamais. Dans le premier tome, c'était un peu endormi sur les contours mais dans celui-ci, c'est la guerre partout et tout le temps ! On suit plusieurs personnages qu'on aime bien et on en retrouve du premier tome. Parfois, on peut nager un peu dans le brouillard car on ne sait pas si le personnage est honnête. Les méthapores et les descriptions sont bien utilisées, un brin romantique par moment, ou complètement idiote par d'autre ! On sent que Tobie a changé. Il est devenu plus mature, plus résigné aussi. Si dans le premier tome il m'avait paru vulnérable, ce n'était plus le cas dans ce livre-là. En ce qui concerne la déclaration faite sur la famille de Tobie et d'Elisha, elle a été à la hauteur de mes espérances ; spectaculaire ! On a d'autres personnages secondaires très différents les uns des autres : méchants ou gentils. Ces derniers, je les ai tous trouvé très attachants. Sûrement parce qu'ils avaient une vie misérable. Mais mon personnage préféré est Patate : c'est lui qui me fait le plus rire aec ses discours ! Je suis passée de pas convaincue au début à "ne peux plus le lâcher" au milieu, entrainée par le but de Tobie ! Une fin heureuse même si je suis triste de devoir déjà dire au revoir à la série. Ninon !

nilale
19/12/12
 

Un second opus dans la lignée du premier.On retrouve toujours avec plaisir l'univers de Tobie Lolness.Les personnages sont encore plus riches dans ce volume, le monde encore plus aboutit.Bref, des rires, des larmes, de la peur et de la joie font de ce second et dernier tome un vrai chef d’œuvre littéraire et romanesque !

Toby
15/11/11
 

Deux ans ont passé depuis la fin du 1er volume et Tobie a grandi loin des siens, parmi le peuple de l'Herbe. Il est plus mûr, a moins peur et il décide de retourner chez lui et de venir en aide à ses parents, à Elisha et à son peuple.Le deuxième tome captive autant que le premier. C'est avec joie qu'on retrouve un Tobie grandi, mûri, qui décide de retourner la situation. Toujours avec autant de poésie, le livre nous parle d'écologie, de bêtise humaine et du totalitarisme. Un pur régal.

Ladilae
30/10/10
 

Très enthousiasmée par le premier tome, j’ai enchaîné avec le second en ayant beaucoup d’attentes… qui ont été quelque peu déçues. J’ai beaucoup plus ressenti le côté “jeunesse” dans ce tome, notamment avec les descriptions très manichéennes des personnages de méchants, c’est-à-dire Jo Mitch et ses sbires. Quand on vous répète cinquante fois qu’ils sont bêtes, ça fait déjà un moment qu’on a compris et qu’on s’est lassé. C’est quand même extrêmement dommage quand on voit la minutie avec laquelle ce monde est construit de constater une telle monotonie et une telle absence de finesse dans la création des personnages négatifs. Ça fait perdre de l’éclat au combat mené par les “gentils”. Beaucoup de rebondissements, de coups de théâtre et de péripéties… trop peut-être ? Je me suis peu à peu lassée de ce monde trop univoque, où chaque mécanique s’encastre dans l’autre de manière inéluctable. Il y avait moins de mystère et moins de magie. Même la poésie m’a laissé un goût de déjà-vu. C’est assez bizarre car je reconnais que ce second tome reste dans la lignée du premier mais le charme sous lequel j’étais tombée s’est un peu estompé. Ça reste néanmoins un joli roman à faire découvrir aux plus jeunes.

Artsouilleurs
24/10/10
 

Tobie Lolness, tome 2Ce deuxième tome est aussi époustouflant que le premier.Je n'ai pas du tout été déçue par cette suite, elle est voir plus belle et termine en apothéose.Il y a plus d'aventures, d'interrogations et de suspens. Le style de Timothée De Fombelle est toujours aussi beau !Toute son histoire ressemble étrangement à notre terre ; il y a des hauts et des bas. Des gens qu'on extermine et des gens supérieur aux autres. C'est aussi une bonne façon de se rendre compte de la dégradation de l'environnement par les humains. On comprend sa pensée.A lire absolument !

devoreuse2livres
03/10/10
 

Format

  • Hauteur : 24.00 cm
  • Largeur : 15.40 cm
  • Poids : 0.54 kg

Dans la même catégorie