Tractatus logico-philosophicus

WITTGENSTEIN, LUDWIG

livre tractatus logico-philosophicus
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 28/02/01
LES NOTES :

à partir de
9,00 €

SYNOPSIS :

Le tractatus logico-philosophicus de ludwig wittgenstein, qu'il se trouve ou non donner la vérité dernière sur les matières qu'il traite, mérite certainement, par son ampleur, son étendue et sa profondeur, d'être considéré comme un événement, important dans le monde philosophique. Débutant à partir des principes du symbolisme et des rapports qui sont nécessaires entre les mots et les choses dans tout langage, il applique le résultat de ses recherches aux différents
domaines de la philosophie traditionnelle, montrant dans chaque cas comment la philosophie traditionnelle et les solutions traditionnelles naissent de l'ignorance des principes du symbolisme et du mauvais usage du langage. La structure logique des propositions et la nature de l'inférence logique sont d'abord traitées. ensuite, nous passons successivement à la théorie de la connaissance, aux principes de la physique, à l'ethique et enfin à la mystique. Bertrand russell
2 personnes en parlent

Plus rien à dire... Bertrand Russell disait de cet ouvrage qu’il était, « par son ampleur, son étendue et sa profondeur », un « événement important dans le monde philosophique ». Hommage, par son titre au moins, au Tractatus theologico-philosophicus de Spinoza, le but de la réflexion de Wittgenstein ici (qui évoluera par la suite) est de penser le monde et les différents domaines de la philosophie traditionnelle (logique, théorie de la connaissance, principes de la physique, éthique et mystique), sous l’aspect nouveau et nécessaire du langage, à partir donc des rapports entre les choses et les mots. Tel est le point de départ qui permet de voir et de comprendre le monde différemment (non plus « sous l’aspect de l’éternité » spinoziste, mais bien sous celui du langage), c’est-à-dire de resserrer la réflexion sur ce qui fait sens, au-delà de quoi on ne devrait jamais s’aventurer. Ce petit ouvrage, aussi dense que difficile, hermétique mais dépoussiérant des pans entiers de métaphysique traditionnelle, s’achève par un principe universel, de bon sens et plein de sagesse, applicable à tous et en toutes circonstances, que chacun devrait se faire tatouer dans l’esprit comme une encre indélébile (ce qui éviterait beaucoup de problèmes convenons-en…) : « Ce dont on ne peut parler, il faut le taire ». Et tout est dit.

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Plus rien à dire... Bertrand Russell disait de cet ouvrage qu’il était, « par son ampleur, son étendue et sa profondeur », un « événement important dans le monde philosophique ». Hommage, par son titre au moins, au Tractatus theologico-philosophicus de Spinoza, le but de la réflexion de Wittgenstein ici (qui évoluera par la suite) est de penser le monde et les différents domaines de la philosophie traditionnelle (logique, théorie de la connaissance, principes de la physique, éthique et mystique), sous l’aspect nouveau et nécessaire du langage, à partir donc des rapports entre les choses et les mots. Tel est le point de départ qui permet de voir et de comprendre le monde différemment (non plus « sous l’aspect de l’éternité » spinoziste, mais bien sous celui du langage), c’est-à-dire de resserrer la réflexion sur ce qui fait sens, au-delà de quoi on ne devrait jamais s’aventurer.Ce petit ouvrage, aussi dense que difficile, hermétique mais dépoussiérant des pans entiers de métaphysique traditionnelle, s’achève par un principe universel, de bon sens et plein de sagesse, applicable à tous et en toutes circonstances, que chacun devrait se faire tatouer dans l’esprit comme une encre indélébile (ce qui éviterait beaucoup de problèmes convenons-en…) : « Ce dont on ne peut parler, il faut le taire ». Et tout est dit.

Format

  • Hauteur : 18.90 cm
  • Largeur : 12.50 cm
  • Poids : 0.12 kg
  • Traducteur : PIERRE KLOSSOWSKI

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition