Tu devrais voir quelqu'un

URIEN, EMMANUELLE

livre tu devrais voir quelqu'un
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 19/02/09
LES NOTES :

à partir de
16,15 €

SYNOPSIS :

Dans la vie de Sarah, il y a un bol rouge, des carnets pour écrire, trois médecins, une amie de toujours, quelquefois Julien, et beaucoup de questions. Dans la vie de Sarah,
pas de place pour Janvier, qui pourtant s'y installe, évinçant tout le reste. Dans la vie de Sarah il n'y a plus que Janvier. Un jour, c'est sûr, elle le tuera.
4 personnes en parlent

Sarah, 34 ans est secrétaire médicale mais son passe temps c’est l’écriture. Elle écrit sur des carnets, lors des diners, elle s’échappe dans les toilettes pour noircir des pages. A part, Fatiha, une amie de longue date, Sarah ne voit personne. Sauf Julien avec qui l’amour est compliqué. Un homme avec un chapeau apparaît comme une tâche dans son champ de vision. Il est toujours là, à côté d’elle. Mais personne ne le voit. Sarah s’habitue à cet homme qu’elle appelle Janvier et découvre que ses écrits le dirigent. Emmanuelle Urien nous embarque dans une histoire en un rien de temps ! Comme dans ses nouvelles, le style est impeccable et elle mène le lecteur comme elle l’entend. D’ailleurs Sarah fait de même avec son personnage. Depuis qu’elle a découvert que son écriture commandait Janvier, elle se coupe du monde. Mais qui est fou dans cette histoire ? Qui dépend de qui ? L’écrivain ou le personnage ? Un livre drôlement bien mené à l’humour grinçant qui s'accorde avec une folie étrange. Emmanuelle Urien nous réserve son coup de maître pour le final. Et quelle fin ! Une fin inattendue, surprenante et qui m’a scotchée ! J’en suis sortie bousculée, désorientée et n’ayant plus aucune certitude…Mon conseil ? Lisez-le …si vous n’avez pas peur de la manipulation. http://fibromaman.blogspot.com/

clarac
27/07/10
 

Avec un tel résumé (écrit par l'auteure elle-même), je m'attendais à un roman noir, à un polar, dans la même veine que ses nouvelles dont j'ai parlé ici et là. Mais Emmanuelle Urien entremêle dans ce récit réalisme et fantastique, jusqu'à aboutir à une mise en abyme déroutante. Sarah Zimmermann, trente-quatre ans,est une femme solitaire, inaboutie, un peu dépressive, dont la seule passion est l'écriture. La sollicitude de ses employeurs (elle travaille comme secrétaire dans un cabinet médical), l'affection de sa meilleure (et seule) amie Fatiha, épouse comblée et mère de trois enfants, et même la tendresse de son amant Julien (l'époux de Fatiha), ne parviennent pas à pallier son manque (affectif, vital, existentiel...) Les feuillets qu'elle noircit inlassablement ne lui procurent ni consolation, ni sentiment d'existence. Mais voilà qu'un inconnu s'installe dans sa vie. Un homme étrange, qu'elle est seule à voir, et qui s'impose à elle sans jamais lui adresser la parole. Sa présence se fait envahissante, obsédante, jusqu'à prendre toute la place dans sa vie. Sarah s'aperçoit alors qu'elle détient un pouvoir sur cet ectoplasme, par le biais de l'écriture. Cet être, qu'elle baptise Janvier, ne serait-il pas l'incarnation d'un personnage de papier dont elle serait le démiurge ? S'instaure alors entre eux un duel à l'issue incertaine : lequel de Janvier ou de Sarah tire les ficelles de cette farce grinçante ?

Schlabaya
19/08/10

Sarah est une jeune femme un peu bizarre, assez solitaire et à la vie apparemment rangée si ce n'est sa manie d'écrire que ses relations considèrent un peu ironiquement.Là où on croit qu'il s'agit simplement d'un roman sur les apparences trompeuses, on découvre une belle mystification et on s'en veut un peu d'avoir sous-estimé un instant le talent de l'auteur. J'ai eu plaisir à retrouver sa patte : de l'humour, une certaine façon de camper les personnages (et aussi de les malmener !), des petites choses indéfinissables. Le finale est une véritable réussite qui laisse un brin K.O. Il m'a amenée à relire le début et en particulier la citation en exergue. Diablement bien mené, voilà un roman qui vaut le détour et plus encore.

mycupoftea
26/12/12

Toulouse, de nos jours. Une secrétaire médicale plutôt terne, qui écrit sans arrêts (sans jamais faire lire quoi que ce soit à quiconque), dont la meilleure amie est Fatiha. Une amie de toujours, mariée, trois enfants, radieuse, heureuse. Ce n'est pas le cas de Sarah, qui entretient depuis le premier regard une liaison avec Julien, le mari de Fatiha. Il veut tout quitter pour elle, elle ne veut pas, comment pourrait-elle faire ça à Fatiha (tandis que coucher avec son mari, ça, ça passe au nom du sacro-saint "amour", moui moui moui). Bref, un quotidien mou dans lequel Sarah fait du sur-place, moyennement tout (ni heureuse, ni déterminée, ni clean, ni tout à fait pourrie). Et soudain, dans le coin de son oeil droit, apparaît un homme. Il est toujours là, il la suit partout, personne d'autre qu'elle ne le voit, mais elle, le voit en permanence, avec un luxe de détails proprement étonnant. Elle cherche d'abord du côté des explications rationnelles, physiologiques, puis sombre peu à peu dans ce coin de l'oeil...Une histoire qui flirte avec le Fantastique tout en se glissant en permanence dans les rails de la normalité la plus banale. Ce roman se lit d'une traite, bien construit, bien mené, sans effet de manche (ni, hélas, de style particulier), tout à fait agréable et épilogue en pied de nez. Sylvie Sagnes

SagnesSy
08/07/12
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.23 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition