Tu n'es pas seul(e) a etre seul(e)

JANICOT-S

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 09/07/08
LES NOTES :

à partir de
5,10 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

La solitude est partout, dans la promiscuité d'une loge de concierge, dans le coeur d'une adolescente ingrate ou d'une jeune femme branchée, dans l'exaspération d'un couple marié depuis trop longtemps, dans les yeux d'un bébé qui attend sa mère... Partout. et l'on voudrait nous faire croire que
ces instruments (téléphone portable, télévision, internet...) destinés à nous relier au monde peuvent y changer quelque chose. mais c'est tout le contraire. la preuve en 16 nouvelles légères et graves, 16 scènes prises sur le vif, dans un immeuble où chacun se croise sans vraiment se voir.
2 personnes en parlent

Le titre m'a interpellé vu qu'en ce moment je passe mes soirées en solitaire la semaine. Je m'attendais à 16 petites histoires et au final elles sont quand même liées. On retrouve toujours les même personnages (les différents habitant de l'immeuble). Un livre qui se lit rapidement et m'a bien occupée chez la coiffeuse mais je crois bien que je l'aurais refermé avant la fin si j'avais eu un autre livre sous la main. feechoco

emi25
31/03/13
 

En fait d'un recueil de nouvelles, "Tu n'es pas seul(e) à être seul(e)" est davantage un portrait de 16 personnages d'un même immeuble parisien. Depuis la concierge, son mari ou la fille cadette, l'attachée de presse de cinéma, l'écrivain, la vieille dame, la bourgeoise guindée, sa fille mal attifée, la mère divorcée, son bébé de deux ans, l'adolescent solitaire ou la caissière du Monoprix du quartier... Dans ce livre, il y a finalement une véritable corrélation d'un texte à l'autre. Et chacune des histoires n'a de nouvelles en apparence parce qu'elles sont brèves, à peine trois, quatre pages. Pour la chute attendue, généralement stupéfiante dans la nouvelle, on repassera. Quelques-unes sont surprenantes, d'autres font sourire, certaines passent inaperçues. Au coeur du livre, il y a un problème récurrent chez les 16 portraits : ces habitants du même immeuble souffrent du mal du siècle - la solitude. Un problème dérisoire dans l'ère de nouvelle technologie, surtout lorsqu'on se rend compte que tous les outils de communication (téléphone, internet, télévision) enferment davantage les adeptes dans un isolement implacable, au lieu de les ouvrir vers le monde ! Donc ce livre de Stéphanie Janicot, c'est un peu un baûme pour le coeur, histoire de se dire que finalement nous ne sommes pas seul(s) au monde, que d'autres aussi souffrent de ne pas être aimés, d'être abandonnés, incompris, moches ou jalousés. Alors, graves ou légères, ces 16 nouvelles sont attendrissantes, plaisantes et bougrement réconfortantes, oui !

Clarabel
23/02/09

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.10 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie