Tuer son mari

LI, ANG

livre tuer son mari
EDITEUR : DENOEL
DATE DE PARUTION : 04/03/04
LES NOTES :

à partir de
15,20 €

SYNOPSIS :

Au lendemain de la guerre, la famine sévit à Taïwan. En échange de quelques livres de viande, la famille Lin unit Lin Shi au lubrique boucher de Chencuo. Les voisins ironisent : c'est fort d'être parvenu à troquer le maigre corps de la jeune fille contre des kilos et des kilos de viande. Jalousée pour les avantages alimentaires qu'est censée lui procurer sa situation, Lin Shi supporte
les tortures que lui inflige son époux, Chen-le-tueur-de-porcs. Mais jusqu'où résistera-t-elle ? Placé sous le signe de la mort et de la fatalité, Tuer son mari joue sous nos yeux une tragédie moderne : l'histoire d'une soumission et d'une révolte. Tendu comme un piège, ce roman emprisonne ses lecteurs, comme son héroïne, dans une spirale infernale. L'idéogramme d'un crime.
1 personne en parle

Imprégné de violence, ce roman, publié en 1983 à Taiwan et une première fois en France en 1992 sous le titre La femme du boucher, a fait l’objet en 2004 d’une nouvelle traduction. Près de 30 ans ont donc passé depuis que Li Ang, nom de plume de Shih Shu-tuan, créa la controverse avec ce récit inspiré d’un fait divers réel : une jeune fille marginale, mariée contre son gré à un boucher lubrique, tue ce dernier dans un moment de délire et dépèce son corps. Cet épilogue tragique est raconté dès le début de l’ouvrage, le propos de Li Ang étant de dépeindre l’oppression qui y a mené. Loin des polémiques qui ont accompagné la sortie de l’ouvrage à Taiwan, le lecteur contemporain sera saisi par la fluidité du style, la finesse du vocabulaire et la force d’un récit dans la veine naturaliste.

pybaubry
17/11/12
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.27 kg
  • Langage original : CHINOIS
  • Traducteur : ALAIN PEYRAUBE

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition