Un amour vintage

WOLFF, ISABEL

EDITEUR : LATTES
DATE DE PARUTION : 03/06/09
LES NOTES :

à partir de
7,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Phoebe swift vient d'ouvrir une boutique de vêtements d'occasion à blackheath. pour surmonter sa tristesse due à la mort de sa meilleure amie, emma, elle se réfugie dans son métier : rendre à ces merveilleuses pièces vintage leur splendeur passée et leur offrir une nouvelle vie. Quelle est l'histoire de ces vêtements vintage ? quels secrets révéleraient-ils s'ils pouvaient parler ? Un jour, phoebe rencontre une vieille dame française, thérèse, qui souhaite lui vendre
quelques robes et costumes élégants. parmi sa garde-robe, phoebe découvre un manteau d'enfant bleu ciel, datant des années 1940. dans un premier temps, thérèse préfère garder le secret sur l'histoire de ce manteau, mais au fur et à mesure que les deux femmes deviennent amies, elle se confie à phoebe. phoebe écoute l'histoire du petit manteau bleu ciel sans se douter que celui-ci a un lien profond et intime avec sa propre vie... Traduit de l'anglais par denyse beaulieu
10 personnes en parlent

Lire ce roman a été pour moi une véritable bouffée d'air frais après une période d'examens intenses. Entre les sublimes vêtements que renferment la boutique de l'héroïne se cachent souvent des tragédies insoupçonnées. En effet, ce livre n'est pas uniquement de la chick-litt, il y a également de l'amour (bien entendu), de belles histoires d'amitié et pleins de vintage ! Moi qui ne suis pas une grande fan de cela, je n'ai désormais plus qu'une envie : découvrir une vraie belle boutique de vintage et me glisser dans ces vêtements afin de deviner leurs histoires.Bref un beau roman à découvrir d'urgence, car il fait du bien quand il fait gris dehors et que l'humeur est maussade :) <a href="http://www.libfly.com/feedoll-bibliotheque-2675.html"><img src="http://www.libfly.com/goodies_forum.jpg?id=2675&po=1&ps=FFB300&li=F21173&st=FFB300&fo=F0F0F0"></a>

feedoll
25/01/12
 

Après seulement quelques pages, vous n'aurez plus qu'une idée en tête : courir découvrir des merveilles dans la boutique vintage la plus proche ! Mais l'histoire ne parle pas que des fringues vintage, elle aborde la perte d'un être cher, le passé et aussi l'amour, l'espoir ! Bravo à Isabel Wolff ! emuze

emuze
17/01/11
 

Phoebe Swift tient une boutique de vêtements vintage en Angleterre. Elle culpabilise beaucoup car elle s'en veut de la mort de sa meilleure amie Emma. Grâce à Dan, un journaliste excentrique féru de cinéma, sa boutique connaît un bel essor et lui permet de faire de belles rencontres : Miles de qui elle tombe amoureuse, Kathy une jeune fille passionnée de mode, et surtout Mme Bell qui va se confier à Phoebe. Durant la Guerre, celle-ci avait une amie juive Monique qu'elle a essayé de protéger des rafles mais à la suite d'une méprise, Monique a été capturée et envoyée à Auschwitz. Mme Bell est persuadée qu'elle n'en est jamais revenue. Phoebe va essayer de savoir ce qu'il s'est passé et ce qui est arrivé à Monique mais le parviendra t'elle à temps ?J'ai beaucoup apprécié ce roman s'adressant plus à un lectorat féminin à mon avis. Bien qu'il y ait de très nombreuses références aux couturiers et aux styles vestimentaires des années antérieures, ce livre est facile à lire et agréable. L'histoire est douce, on a plaisir à suivre les aventures de Phoebe tant professionnelles que sentimentales. Phoebe est une jeune femme moderne, passionnée, elle a une personnalité très attachante et son amitié avec Mme Bell, sur fond historique, celui de l'Occupation de la France,alors qu'elles ont pourtant une très grande différence d'âge, est touchante. Ce livre est idéal pour se changer les idées, ça a été pour moi une lecture plaisante que je recommande vivement aux lectrices qui me liront.

prune42
13/09/15
 

Phoebe fan de vintage ouvre une boutique "Village vintage" et va être amenée a acheter de nouveaux vêtements. Elle va alors rencontrer Thérèse une dame âgé qui a un passé lourd à porter et ce passé peut ressembler par certains égards à celui de l'héroïne de ce livre.C'est un livre facile à lire et qui nous plonge dans l'univers de la mode Vintage.

bbpoussy
29/07/12
 

Un roman d'Isabel Wolff qui change un peu !! Et oui ce roman n'est pas vraiment un roman de chick lit ! On découvre Phoebe, une jeune femme qui se lance dans la création de sa boutique de vêtements vintage ! Après avoir travaillé de nombreuses années pour un magasin où elle gérait les ventes aux enchères des fringues ! Elle va être propulsée par un article rédigé par Dan dans un journal local, ils vont se découvrir et devenir ami au fur et à mesure du livre. Elle va également rencontré Miles et sa fille Roxy (bouhhhh elle est très très chiante comme fille ! ) On va également découvrir Annie, une jeune actrice qui entre deux casting, travaille à la boutique !! Et également toutes les clientes de la boutique qui sont très attachantes ! Mais Phoebe est hantée par le décès de sa meilleure amie qui a eu lieu en début d'année ! Elle a quitté l'homme qu'elle devait épouser, Guy, bref sa vie prend un grand tournant ! On découvre petit à petit que tout est lié, le décès d'Emma et sa séparation avec Guy, et lors d'une visite chez une potentielle fournisseuse de vêtements vintage, Phoebe va être pris d'affection pour Mme Bell, qui va lui raconter ce qu'elle n'a jamais raconté à personne : l'histoire de ce manteau bleu d'enfant qui est dans son armoire !Et nous voilà plongé au coeur de la France pendant la Seconde Guerre Mondiale, au milieu de la vie de Mme Bell et de son amitié avec la jeune Monique.J'ai trouvé l'histoire belle, le style agréable et la lecture plaisante, en un mot : j'ai passé un bon moment ! On est avec Phoebe qui souhaite aidé Mme Bell (enfin surtout s'aider elle même) parce que finalement ces deux femmes sont semblables sur bien des points !

Bookinwoman
18/07/12
 

Rafraîchissant et toujours plein de rebondissements, les romans d'Isabel Wolff sont à conseiller à tous ceux qui ont envie de changer d'air ! Mais c'est aussi certainement LE roman de "chick lit" qui m'aura le plus captivé ! Le personnage attendrissant de Thérèse et ses confidences m'ont véritablement "emballée" et émue bien au-delà de ce à quoi je m'attendais, si bien que j'attends désormais avec impatience le prochain opus d'Isabel Wolff !

ingridfasquelle
10/05/12
 

J'ai trouvé l'histoire personnelle du personnage principal glauque. J'ai eu du mal à me rattacher à elle car ce qu'elle a fait m'a paru déplacé.Malgré cela, les détails et les descriptions du magasin de fringues vintages étaient très bien faites et intéressantes.

alison29
05/12/11
 

Un gros coup de coeur ce livre ! Etonnant pour un roman chick-lit pour moi, mais quel roman ! J'ai beaucoup aimé les émotions véhiculées, notamment le rapport de transmission entre l'héritage (les anciens) et les nouvelles générations. Cela est visible au travers de la rencontre entre Phoebe, la gérante de la boutique Village Vintage, et Mme Bell ; Thérèse ; cette vieille dame en fin de vie.Et puis évidemment, il y a les vêtements et la mode vintage ! Et là, wahou ! Moi qui suis inconditionnelle de ces pièces, j'ai été sincèrement touchée. Je suis comme Phoebe : j'aime savoir que le vêtement que je porte a eu une histoire avant moi. J'aime imaginer la femme qui a porté cette robe. J'aime voir le sourire d'une vieille dame à qui j'achète une robe dans un vide-grenier. Isabel Wolff a parfaitement mis en lumière le vêtement ou l'accessoire comme remède voire comme obsession ! Le mot "heureux" apparaît très souvent et dans la boutique, beaucoup de joie ou de tristesse. Une femme qui n'arrive pas à avoir d'enfants et qui veut se consoler, une demoiselle dont le fiancé refuse de lui acheter une robe, une étudiante malheureuse qui va se mettre en quatre pour tenter de se payer la robe de ses rêves... C'est un roman vraiment touchant et tellement plein de passion vintage que je n'ai pu qu'adorer ! Marylin

marylinm
11/05/11
 

Je m'attendais à un livre "de nanas", où seuls humour et amour seraient au rdv. Et bien à mon grand étonnement, il y a un peu plus dans ce roman. Toujours aussi agréable à lire, on s'attache aux personnages, verse une petite larme à l'occasion.Bref, un livre qui ne changera pas la face du monde mais qu'il fait bien de parcourir.

soui
22/06/10
 

Il y a des romans, on le sait, qui ne marqueront pas les annales de la littérature, et pourtant on leur voue une franche reconnaissance du fait d'exister, pour la sensation de confort qu'ils procurent. "Un amour vintage" d'Isabel Wolff en fait partie. Je m'attendais à un roman dans la veine de la "chick-lit" et finalement j'ai été surprise du résultat, l'ensemble est beaucoup moins volage qu'il n'y paraît. C'est l'histoire de Phoebe Swift qui démarre une nouvelle vie en ouvrant une boutique de vêtements vintage à Blackheath. Elle a trente-trois ans, elle vient de plaquer son fiancé à qui elle reprochait la mort de sa meilleure amie. Très vite, et grâce à l'article de Dan, un journaliste habillé comme l'as de pique, son Village Vintage connaît un bel essor, la clientèle est au rendez-vous et la jeune femme ne sait plus où donner de la tête. Elle embauche une actrice sans emploi, Annie, pour la seconder et court les salles de ventes pour grossir sa collection. C'est ainsi qu'elle fait la connaissance de Miles, un avocat qui frise la cinquantaine, veuf et père d'une adolescente de seize ans. Dans le même temps, elle reçoit le coup de fil d'une vieille dame malade, Mme Bell, qui désire se délester de sa garde-robe. Une connivence s'installe entre les deux femmes, Phoebe est poussée à la confidence et reçoit en retour le témoignage émouvant de son aînée, laquelle lui confie une histoire qui lui rappelle étrangement la sienne. C'est évident que ce roman est constitué de ficelles disgracieuses qui forment un noeud grossier, le lecteur n'est pas dupe du chemin qu'il emprunte, toutefois cela demeure un agréable traquenard. De suite, je l'avoue, il y a un paquet de maladresses dans ce livre, comme de rendre les clientes toutes plus sympathiques les unes que les autres, d'offrir un éventail de toilettes providentielles ou d'insister fâcheusement sur l'âge de Miles, quarante-huit ans et déjà l'impression d'être poussé dans les orties, c'est rude ! La rencontre avec Mme Bell aussi sonne terriblement romanesque, et je peux encore allonger la liste des points fâcheux mais cela semblerait incompréhensible, alors, d'affirmer que j'ai beaucoup aimé ce roman. Car, oui j'ai beaucoup aimé. La passion du vintage de Phoebe Swift est belle, admirable. Elle pourrait convaincre les plus réfractaires, ceux qui ne saisissent pas le sens des (belles) choses qui ont déjà vécu et qui sont porteurs d'une histoire secrète. Je ne m'aventure pas sur ce terrain, mais je vous invite à découvrir la passion communicative de Phoebe. C'est franchement excitant. Et puis je me pose beaucoup de questions sur ce livre, des questions essentielles (rires), comme de savoir à quoi ressemblent ces fichues robes "cupcake" qui sont constamment citées dans l'histoire et qui rendent les femmes "heureuses". A bon entendeur.

Clarabel
23/07/09
 

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.44 kg
  • Langage original : ANGLAIS
  • Traducteur : DENYSE BEAULIEU

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition