Un arc-en-ciel dans la nuit

LAPIERRE, DOMINIQUE

livre un arc-en-ciel dans la nuit
EDITEUR : ROBERT LAFFONT
DATE DE PARUTION : 15/05/08
LES NOTES :

à partir de
21,50 €

SYNOPSIS :

Un arc-en-ciel dans la nuit : du grand Dominique Lapierre ! Après New York brûle-t-il ?, le dernier ouvrage écrit avec Larry Collins, vendu à 150 000 exemplaires, et Il était une fois l'URSS, son aventure en automobile à travers l'Union soviétique de Khrouchtchev (250 000 exemplaires vendus dans le monde), Dominique Lapierre revient à la grande épopée contemporaine - le genre qui a fait de lui (seul ou avec son frère en écriture, Collins) un auteur lu et admiré dans le monde entier pour sa façon si vivante de raconter l'Histoire. Parce qu'il lui a consacré quatre livres, dont l'inoubliable La Cité de la joie (huit millions et demi d'exemplaires vendus dans le monde), on associe souvent Dominique Lapierre à l'Inde. Avec ce nouveau récit, il change de cap et nous emmène en Afrique du Sud - pour nous raconter la terrible et passionnante saga de ce coin de terre austral. Pour beaucoup, l'Afrique du Sud se résume à l'horreur de l'apartheid (mais que savons-nous vraiment de l'histoire de l'apartheid ?), à quelques villes côtières, à de splendides paysages et à de rugueux rugbymen... Dominique Lapierre nous plonge dans un monde que nous ne connaissons pas et nous raconte mille histoires plus surprenantes, captivantes, émouvantes les unes que les autres - de l'épopée des colons
hollandais, qui débarquèrent à la pointe du continent africain en 1652 pour faire pousser des salades, jusqu'au combat, à l'emprisonnement et à la libération de Nelson Mandela. L'histoire de ce nouveau monde vue par Dominique Lapierre, c'est une série d'aventures peuplées de personnages fascinants, un hymne à la liberté et à l'espoir. En un seul souffle, nous sommes emportés des assemblées de la prospère compagnie des Indes à la misère des townships, en passant par la sauvage guerre des Boers... En chemin, nous rencontrons des colons calvinistes convaincus d'avoir été élus pour fonder une nouvelle Terre promise, de courageux princes zoulous refoulés par les Blancs, des fermiers afrikaners mourant l'arme à la main pour défendre leur jeune nation contre la couronne d'Angleterre, des diamantaires, des militaires, des visionnaires britanniques, des politiciens s'inspirant dans les années 1930 des méthodes hitlériennes pour fonder leur régime raciste, des scientifiques mettant sans vergogne leur savoir au service d'une cause criminelle, des militants noirs sacrifiant leur vie à la liberté de leur peuple, des héros noirs ou blancs, anonymes ou célèbres (tel le chirurgien Barnard) qui, refusant la règle de fer de l'apartheid, ont sauvé l'âme de l'Afrique du Sud.
1 personne en parle

L'Afrique du Sud, le pays de tous les contrastes.Pays de richesse dans un continent en déshérence. Pays longtemps honni pour l'apartheid puis pays plébiscité pour sa fusion des races... mais pays en voie d'éclatement de nouveau sous la pression raciale, ce dont on parle peu...Dominique Lapierre. Le grand Dominique Lapierre, écrivain talentueux sachant captiver ses lecteurs s'est passionné pour l'Afrique, son Afrique et l'Afrique du Sud. Il en a tiré un récit mais sûrement pas un livre d'histoire.Je fais certainement partie de la masse nombreuse de lecteurs connaissant bien peu de choses de l'Afrique du Sud. Si son histoire m'était globalement connue, ses personnages historiques l'étaient moins. Et dans tous les cas, Dominique Lapierre m'a emmené dans un grand souffle historique: de l'implantation du premier comptoir hollandais à la conquête intérieure, de l'arrivée des britanniques à la guerre des boers en passant par les luttes contre les tribus guerrières de la région, de la découverte des richesses minières à la mise en place de l'apartheid, de la lutte de l'ANC jusqu'à l'arrivée au pouvoir de Nelson Mandela. Bref, une histoire magnifiquement écrite à travers des personnages grands ou petits, bons ou mauvais de cette terre si lointaine.Mais là est la limite de l'ouvrage car il me semble être d'un certain parti pris. Lapierre aime l'Afrique noire et je le comprends. Mais son réquisitoire contre les afrikaners tombe souvent à vide faute d'arguments démontrés. Les assertions, voire les accusations lourdes, ne sont guère étayées. Il manque là visiblement la main de l'historien. J'en viens à regretter la patte d'un Bartolomé Bennassar écrivant sur le franquisme et sur la guerre d'Espagne. L'apartheid pire que le nazisme ? Cela est dit par Lapierre. Les tentatives génocidaires ? Affirmées par Lapierre mais non démontrées... L'histoire s'arrête à Mandela mais où sont les violences ethniques que connaît trop souvent l'Afrique du Sud de Mandela et de ses successeurs... Bref, comme toujours, à trop vouloir tendre la corde, cela lui à son argumentaire... Et c'est bien dommage. L'Afrique du Sud mérite mieux mais j'ai quand même apprécié cet ouvrage de Dominique Lapierre.Pour aller plus loin, je vais suivre son conseil et me diriger vers l'Histoire de l'Afrique du Sud de Bernard Lugan. Pour me retrouver sur mon blog: http://www.bir-hacheim.com

birhacheim
13/10/09
 

Format

  • Hauteur : 24.10 cm
  • Largeur : 15.40 cm
  • Poids : 0.60 kg