Un baume pour le coeur

BISSOONDATH, NEIL

livre un baume pour le coeur
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 20/08/04
LES NOTES :

à partir de
9,20 €

SYNOPSIS :

Sa maison vient de brûler, sa femme vient de disparaître, cependant mackenzie aborde le crépuscule de sa vie avec sagesse et une douce mélancolie qui se diffuse peu à peu dans le récit de son passé. C'est noël, il vit chez sa fille, son mari et leur fils, et observe le mode de vie
pressé de cette famille moderne, tandis que l'écheveau de sa mémoire s'impose à lui. souvenirs de la seconde guerre mondiale, histoires d'amour et de trahison, d'amitié et de brouilles tissent une trame dont le sens se révèle à lui, créant de nouveaux liens avec les siens.
1 personne en parle

C'est un livre qui se démarque dès le départ par sa musique, celle des souvenirs, sous la plume magnifique de Neil Bissoondath. Alistair Makenzie vit chez sa fille, son gendre et leur fils depuis que sa maison a été victime d'un incendie. Dans un contexte où tout le dépasse et en particulier le rythme de vie actuel, le mariage de sa fille avec un francophone et son petit-fils, le narrateur se souvient de sa vie. Et Bissoondath d'inviter le lecteur à feuilleter l'album des souvenirs mais aussi celui d'une époque. Le ton intimiste m'a séduit dès les premières phrases et cette impression de baigner dans une atmosphère douce et agréable ne m'a pas quittée un seul instant. Alistair Makenzie est un personnage auquel on peut facilement s'identifier. Il est particulièrement attachant en dépit de ses défauts, ou plutôt grâce à eux. En effet, le regard qu'il porte sur sa vie est lucide mais surtout plein d'humilité. Contrairement aux personnes « d'expérience » qui ne peuvent s'empêcher de donner des leçons aux plus jeunes sous des prétextes divers et variés, Alistair Makenzie n'a pas peur de reconnaître ses erreurs, n'hésite pas à raconter des tranches de vie où il n'a pas eu le beau rôle, bref : il ne s'auto-congratule pas et évite de distribuer des conseils comme un vieux sage content de lui. Il n'en reste pas moins pétri d'idées fixes (son regard sur les québécois/francophones, en particulier, est abominable) tout en étant également capable de beaucoup d'auto-dérision. Un très beau roman dont la musique des souvenirs résonne doucement aux oreilles du lecteur une fois la dernière page tournée.

mycupoftea
18/09/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.21 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie