Un bonheur insoupconnable

LUSTIGER-G

EDITEUR : STOCK
DATE DE PARUTION : 29/10/08
LES NOTES :

à partir de
5,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Si ça ne tenait qu'à lui, m. grinberg garderait toute la journée le nez fourré dans ses notes et ses journaux. le monde l'intéresse, certes, mais pas forcément celui qui l'entoure. un soir pourtant, à l'occasion de sa promenade quotidienne avec son chien, il découvre sur un banc son petit voisin, épuisé et gelé. en le reconduisant chez ses parents, il apprend la raison qui a amené l'enfant à fuguer : sa grand-mère adorée lui a annoncé qu'elle allait mourir. Comment aider un enfant plongé dans le chagrin ? de nombreux personnages vont s'y essayer avec plus ou moins de succès. mathilda, une mademoiselle je-sais-tout, est persuadée de détenir la solution : après tout, pourquoi le vieux grincheux ne remplacerait-il pas
la grand-mère de son ami ? M. grinberg, quant à lui, se souvient d'un livre mystérieux qui a circulé dans son enfance, le livre des questions. voilà, pense-t-il, qui devrait guider le garçon, comme tant d'enfants en difficulté avant lui. mais comment récupérer ce livre ? il y songe et découvre accessoirement qu'il est tombé amoureux. Ce roman philosophique, hommage désordonné aux lumières truffé d'anecdotes, de notes, de maximes, de dogmes et de leurs contraires, a pour sujets le bonheur, les oreilles décollées, un livre mystérieux, l'éducation des chiens, la gourmandise, les énigmes, les règles du poker, les étrangers, la force de l'amitié et ce qu'on appelle, à tort ou à raison, la « magie de l'amour ».
3 personnes en parlent

Il est des livres qui tombent au bon moment : vous errez dans une librairie, ne trouvant aucun des livres figurant dans votre carnet et soudain, vous ne voyez que lui. Une couverture joliment désuète, rose églantine, mettant en scène des tableaux gentiment décalés. Intrigué, vous lisez la quatrième de couv' et aussitôt une question vous saute aux yeux : "Comment aider un enfant plongé dans le chagrin ? " suit la promesse d'un roman fourre-tout comme vous les aimez . Vous feuilletez le livre en question et là, surprise, vous découvre en images la recette du gâteau sans-peur et constatez avec amusement que des traces de pattes de chien se sont glissées par-ci , qu'on aperçoit par là la queue du même canidé et vous commencez sérieusemnt à douter de la classification du roman de Gila Lustiger Un bonheur insoupçonnable.Peu importe, vous glissez le livre sous votre bras et vous dirigez vers la caisse...Bien vous en a pris car ce roman philosophique est un vrai bonheur. Un de ceux que l'on lit le sourire aux lèvres et qu'on ouvre au hasard pour la plaisir de retrouver une phrase ou une illustration de Emma Tissier. De quoi s'agit-il ? D'un homme plus tout jeune qui, comme dans la chanson de Joe Dassin, "les p'tits pains au chocolat" ne se rend pas compte que l'amour est tout près de lui, d'un homme -le même- qui ne prend pas le temps de regarder vraiment les enfants qui vivent autour de lui, d'une chienne qui ne se pose pas de questions , sauf celle de l 'heure de son repas, d'un livre de questions justement, mais pas de réponses. Il est aussi question d'une grand-mère qui triche avec aplomb , enfin qui trichait , car elle est morte et Paul ne peut pas supporter d'être heureux sans elle. On apprend dans ce livre que "Les cailloux ont droit eux aussi à une belle vue. que l'oncle Hubert vivait chez lui à l'étranger. Que les mères remarquent toujours que quelque chose cloche justement quand on est pressé de sortir. Et qu'il ya des gens qui ne sont pas faits pour comprendre l'écriture fractionnaire."Doté de titres de chapitres hétéroclites, de notes en pagaille , défiant toute logique car "dans ce roman, c'est le cœur qui décide",Un bonheur insoupçonnable est un roman enjoué et hirsute dont on sort le sourire aux lèvres qui soulève mine de rien des problèmes auxquels sont confrontés grands et petits. Réconfortant ! cathulu

cathulu
21/07/12
 

Plus que le texte, c'est l'esthétique du livre qui vaut le coup d'oeil : la couverture ravissante, les illustrations d'Emma Tissier, quasiment à toutes les pages... bref c'est un petit bonheur à feuilleter. L'histoire en elle-même est du tonneau 'roman philosophique' pour enfants sages et parents attentifs. Doigs croisés, bouche en coeur, on devine l'issue de cette comptine doucereuse, charmante, légère comme une plume, qui plaira aux petits et aux grands. On y parle notamment de fugue, d'amour naissant, d'enfants et de livre des questions. De cette lecture, je n'en retiendrai finalement pas grand-chose, même si j'ai pris grand plaisir à la parcourir. Depuis longtemps, je n'arrive pas à être sensible à la plume de Gila Lustiger. Encore une fois, cela s'est prouvé. Ce n'est pas que ce soit mal écrit, c'est juste que cela ne me touche pas. J'ai trouvé l'idée du roman agréable, l'ensemble original et drôle, mais je ne classe pas ce livre parmi mes favoris.

Clarabel
05/05/09
 

Voilà un petit livre bien agréable à lire. Il est plutôt drôle, le ton est enjoué mais le style n'est pas toujours fluide (un petit souci de traduction peut-être). J'ai été un peu déçue par rapport à la publicité qui en a été faite. à emprunter.

hdemuy
16/02/09
 

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.32 kg
  • Langage original : ALLEMAND