Un enfant de l'amour

LESSING, DORIS

EDITEUR : J'AI LU
DATE DE PARUTION : 11/04/08
LES NOTES :

à partir de
4,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

james reid est un jeune homme romantique dont le principal défaut est d'avoir trop rêvé sa vie avant qu'elle ne commence véritablement. durant l'été 1939, il embarque pour l'inde avec son régiment et, lors d'une escale au cap, croit
trouver en daphné, jeune femme mariée, le grand amour qu'il attendait. a la fin de la guerre, il apprend que de cette liaison passionnée est né un enfant qui ne se sait pas illégitime. james va alors tout entreprendre pour rencontrer son fils.
2 personnes en parlent

C'est une drôle d'histoire, courte, sèche, assez cruelle, d'un homme qui préfère vivre toute sa vie dans un fantasme d'amour plutôt que regarder autour de lui. Les description de la traversée maritime sont à ce point horribles, pleines de détails, que l'on comprend l'énorme contraste avec les maisons fleuries du Cap et l'apparition de "la femme idéale". Doris Lessing nous assène de nouveau un conte acerbe, sur la guerre, la lâcheté, ... avec quelques longueur cependant. laurence

laurence
18/02/12
 

Il y a peu, j’avais tenté une première rencontre avec L’auteur, qui n’avait pas abouti. Peut-être l’œuvre n’était pas assez accessible, ou le sujet inapproprié au moment ? L’écriture, cependant ne m’avait pas laissée indifférente ; je remettais donc à plus tard une autre rencontre, avec un autre livre.Cette fois sera la bonne.Un enfant de l’amour, est le livre de la désillusion d’un homme qui rêve sa vie, mais ne la vit pas. Un homme qui jeune rêve à la femme de sa vie, qui part à la guerre, mais qui ne la fera pas. Un homme qui vivra un amour intense, et fugace, mais…..Un homme qui se découvrira père, mais…Un homme qui fera sa vie, mais…Un homme qui partira à la recherche de son passé, mais…J’ai bien aimé l’écriture de Doris Lessing, un peu moins la compacité du texte, sans chapitres et presque sans paragraphe. Cela peut parfois donner la sensation d’y perdre son souffle, alors que, paradoxalement le déroulement est assez lent. L’auteur semble s’être longuement attardée sur la difficile condition des soldats, même quand ils ne combattent pas, et peu sur cet enfant, et ce désir de reconnaître une paternité comme pour mieux accentuer sur la désillusion prévisible.« Vous voyez, articula t-il, je ne vis pas ma vie. Ce n’est pas ma vraie vie. Je ne devrais pas vivre comme je le fais. »« Savoir qu’on vit une vie mensongère, qu’on ne vit pas sa vie, c’est une chose horrible. »Quand l’occasion se présentera, j’irai à nouveau à la rencontre de Doris Lessing.

mimipinson
15/05/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.11 kg
  • Langage original : ANGLAIS
  • Traducteur : ISABELLE D. PHILIPPE