Un fauteuil au bord du vide

SALATKO-A

EDITEUR : FAYARD
DATE DE PARUTION : 03/01/07
LES NOTES :

à partir de
5,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Les paquebots de luxe n'accostent plus à Cherbourg depuis longtemps. Les stars américaines en transit entre New York et Paris ne descendent plus à l'hôtel Atlantique. La gare maritime est à l'abandon, et des quatre immenses grues des chantiers navals, il n'en reste plus qu'une, squelettique dans la brume et le crachin. Celle d'où mon père est tombé. Suicide ? Accident ? J'ai voulu comprendre, enquêter. Je me suis pris pour le Marlowe du Cotentin. J'avais un compte à régler avec mon père, je lui en voulais d'être mort sans un mot, une mise au point. J'ai fait
le chemin à rebours jusqu'au drame qui avait brisé notre famille. Mais c'est difficile d'enquêter parmi ses souvenirs. Dans les rues grises de Cherbourg, sur les trottoirs poisseux de pluie, je tombais à chaque pas sur un vieux pote devenu tout le contraire de ce qu'il avait rêvé, sur l'image de ma mère, sur mes propres espoirs d'autrefois, si souvent déçus. Je n'aurais pas dû m'acharner. Car à force de jouer à la recherche du temps perdu version série noire, ce n'est que sur moi-même que j'ai fait des découvertes. Et ce n'était pas vraiment glorieux.
1 personne en parle

Le narrateur (l'auteur en fait), vient de perdre son père et est appelé pour reconnaître le corps. Les souvenirs remontent à la surface, souvenirs d'enfance, d'adolescence ou bien de jeunesse, souvenirs d'une famille heureuse au départ. Puis souvenirs de la dégringolade de son père vers la dépression et le malheur, de sa fuite à lui.Même si l'ambiance de cette ville en décrépitude après l'arrêt des chantiers naval est bien rendue, même si également on suit pas à pas cette famille et notamment le père qui va perdre tout d'abord ses illusions, puis sa femme et finalement toute sa vie, je n'ai pas été touchée par ce roman. Le narrateur m'est apparu comme extrêmement désagréable, totalement égoïste, vraiment antipathique, et seuls les parents, originaux et vivant à fond leur destin, ont eu grâce à mes yeux.Je ne connaissais pas du tout cet auteur, mais j'avoue de ne pas être très tentée de le relire... Liliba

liliba
04/12/11
 

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.32 kg