Un long dimanche de fiancailles

JAPRISOT, SEBASTIEN

livre un long dimanche de fiancailles
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 03/06/93
LES NOTES :

à partir de
8,20 €

SYNOPSIS :

Ils étaient cinq. Cinq soldats français condamnés à mort par le conseil de guerre pour s'être automutilés. Cinq soldats qu'on a jetés dans la neige de Picardie, un soir de janvier 1917, devant la tranchée ennemie, pour qu'on les tue. Toute une nuit et tout un jour, ils ont tenté désespérément de survivre. Le plus jeune était un Bleuet,
il s'appelait Manech. Il n'avait pas vingt ans. Après la guerre, Mathilde, qui aime Manech d'un amour à l'épreuve de tout, va se battre pour le retrouver, mort ou vivant. Elle y sacrifiera ses jours, et malgré le temps qui passe, malgré les mensonges et la loi du silence, elle ira jusqu'au bout de l'espoir insensé qui la porte.
6 personnes en parlent

Une magnifique histoire d'amour, remarquablement bien adaptée à l'écran.Bouleversant.Autres ressources : - Fiche du film sur Allociné : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=48349.html

Ninie
10/01/09
 

En bref, une romance pleine de suspense loin d'être fleur bleue ! Le point de vue de Sébastien Japrisot sur la guerre 14-18 est original et bien travaillé : une histoire d'amour banale permet d'ouvrir les yeux sur toutes les manigances d'une guerre et sur les retombées qu'elle a pour les familles, les femmes et les amis des soldats. Une très belle découverte malgré un début difficile...

RizDeuxZzZ
04/02/13
 

J'avais ce roman depuis une éternité dans ma PAL et, bien qui me tentait beaucoup, j'étais toujours accaparée par une autre lecture. Alors quand ma copinaute Laety m'a proposé cette lecture commune je n'ai pas hésité. Et finalement, j'ai bien fait, car j'ai adoré !Nous sommes en 1917, pendant la grande guerre. Hiver 1917, plus précisément. Nous découvrons cinq hommes, cinq soldats qui sont condamné à mourir, dans le no man's land (zone entre deux lignes ennemis) parce qu'ils se sont mutilés. Condamné parce qu'ils sont des hommes, condamné parce qu'il refusait cette guerre...Parmi ces cinq soldats, il y a Manech, dit le Bleuet qui n'a pas encore vingt ans.Ensuite nous faisons la connaissance de Mathilde qui aime Manech. Manech l'aime aussi... Un amour passionné, vrai et sincère. Elle l'aime tellement qu'elle refuse sa mort. C'est elle qu'on va suivre, tout le long du roman.Mathilde est une jeune femme passionnée et tenace. Quand elle a une idée en tête, elle va jusqu'au bout, peu importe ce qu'on lui dit. Ce personnage est fragile et fort à la fois et, je peux vous dire que je me suis complètement glissée dans sa peau. Tout au long de ces pages, j'ai été Mathilde et, j'ai vécu cette histoire comme si c'était la mienne.Elle se refuse à vivre sans Manech, sans son amour. Elle remue ciel et terre pour essayer de comprendre, essayer de connaitre la vérité et retrouver son amour, son tendre amour...Les mutineries dont il est question dans ce texte ont vraiment existé. En 1917, la guerre était immobile. La vie dans les tranchées était horrible ; elle usait les hommes tant physiquement que psychologiquement. Les positions restaient figées... Les combats s'enlisaient. Ce roman dépeint réellement ce qu'était ces tranchées, ce no man's land, ces mutineries... Ce roman parle avec justesse de l'absurdité de cette guerre.Comme vous le savez, cette guerre, comme celle de 39-45, m’obsède et, ce livre m'a beaucoup ému, beaucoup touché.Je ne connaissais pas du tout Sébastien Japrisot, mais ce livre est vraiment bien écrit, avec beaucoup de sensibilité et de justesse dans l’analyse des caractères et des sentiments. Ici, pas de "chichi" , on se cherche pas seulement à émouvoir le lecteur. Ce qui compte avant tout c'est de raconter l'horreur de cette guerre, la connerie de cette guerre via l'amour de Mathilde pour Manech.Un film a été tourné par Jean-Pierre Jeunet, qui raconte cette histoire. J'avoue hésité à le voir. Peut-être que j'ai peur de ne pas retrouver à travers les images la puissance des mots de Sébastien Japrisot, pour raconter l'horreur d'une guerre ayant fait des millions de victimes (morts ou blessés). Toujours est-il que ce roman est magnifique et bouleversant ; je vous invite à le découvrir.

malorie
08/02/12
 

Un livre magnifique, poignant, qui met les larmes aux yeux. Bien écrit. Je l'ai lu deux fois, avant et après le film. L'émotion reste, le film n'a rien enlevé à l'écriture : En 1917, en pleine guerre, à l’époque des mutineries, cinq hommes se retrouvent dans le no man's land qui sépare les lignes françaises et allemandes. Ils sont condamnés à mort parce qu’ils ont désobéi et attendent que le feu de l’artillerie allemande les atteigne. Parmi eux, le Bleuet, le jeune mari de Mathilde. Mathilde va tout faire pour retrouver son époux. Elle aboutira, mais après maintes souffrances et devra partager la honte de son amour, condamné à vivre caché. G.A

Riel
24/03/11
 

Tout à fait d'accord avec Ninie : l'histoire est boulversante, l'adaptation cinématographique (c'est si rare à mon goût) respecte parfaitement l'ambiance du roman.

brucelit
01/02/09
 

Une belle histoire d'amour Ce roman nous raconte une histoire d'amour imbriquée dans la douleur de la guerre de 14-18. De page en page, on se rapproche de Mathilde, personnage espiègle et attendrissant, recherchant désespérément son amant.

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.20 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition