Un millier de mensonges

WILSON-L

livre un millier de mensonges
EDITEUR : ALBIN MICHEL
DATE DE PARUTION : 04/04/07
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
20,20 €

SYNOPSIS :

Vertigineuse descente aux enfers de l'âme humaine, le nouveau Laura Wilson, porté par un réel talent d'écriture, nous plonge dans un univers où le passé, sinistre et menaçant, dérange et accroche le lecteur à chaque page de manière implacable. Un millier de mensonges pourrait s'intituler aussi " portrait d'un monstre ", celui de Leslie Shand qui, pendant 30 ans, a battu son épouse, violé depuis l'âge de 13 ans sa fille aînée Sheila, rendu folle sa cadette Mo, étouffé de ses mains quelques minutes après sa naissance son fils, sous les yeux de sa femme horrifiée. Il est en outre assassin par procuration, ayant contraint Mo, terrorisée, à abattre leur voisine qui se doutait de ses relations incestueuses. Leslie
sera enfin abattu d'une balle de carabine en pleine poitrine. Qui l'a tué ? Iris, son épouse, l'une de ses filles, leur voisin ? C'est cette énigme que, 20 ans plus tard, la journaliste Amy Vaughan, lointaine cousine de la famille Shand, va tenter de résoudre. Laura Wilson nous avait déjà offert le portrait hallucinant d'un sérial-killer dans L'Amant anglais. Ici elle va plus loin. Leslie Shand est véritablement une créature diabolique, une déformation monstrueuse du géniteur freudien. Le lecteur choqué, horrifié, ne peut se détacher de ce conte pervers car, outre le portrait du " monstre ", c'est ceux de son épouse et de ses deux filles que brosse Laura Wilson d'un trait cruel, impitoyable. Du grand art.
1 personne en parle

Je suis très friande de thrillers, plus ils sont glauques et malsains, plus j’apprécie ma lecture. Alors quand j’ai vu ce livre au résumé prometteur, je me suis dit qu’il était fait pour moi.J’ai finalement découvert un roman intéressant, qui m’a bien plu, mais pas vraiment un thriller. Le narrateur omniscient fait qu’on sait trop de choses, trop vite, et il n’y a aucun suspens, je n’ai ressenti aucune angoisse et je pouvais sans peine arrêter ma lecture pour la reprendre plus tard. De même, les « révélations » finales sont assez rapidement prévisibles. En outre les descriptions des horreurs perpétrées par Leslie sont quand même très soft, à part la page au sujet des animaux qui m’a donné un haut le cœur, le reste est abordé de façon pudique, sans vraiment de détails.Et pourtant malgré ces reproches, j’ai aimé cette histoire, parce qu’elle laisse une bonne place aux personnages, à leur passé, à leurs sentiments. J’ai trouvé le personnage d’Amy, particulièrement intéressant, je me suis même attachée à elle, et je me suis retrouvée dans certaines de ses réactions. Malgré son enfance douloureuse, (sa mère souffrant d’un syndrome de Münchausen par procuration) elle ne se plaint pas, ne s’apitoie pas sur son sort, au contraire cela lui donne envie de se battre et d’aider Sheila. J’ai vraiment apprécié cet aspect de sa personnalité. Charlie m’a touché aussi, pour les mêmes raisons.Mo a quelque chose de réellement effrayant, et j’aurais aimé qu’elle soit plus présente, afin d’en savoir plus sur elle, connaitre les événements selon son point de vue.Un autre point intéressant de ce roman réside dans la narration, j’ai vraiment aimé découvrir le passé par le biais des journaux des trois femmes impliquées ; ça rend ce « fait divers » plus réel, plus humain mais plus cruel aussi. Enfin, les descriptions sont vraiment bonnes et rendent bien l’ambiance glauque des lieux et des événements.Pour conclure, un bon roman, bien mené, sans longueurs, assez loin de ce à quoi je m’attendais, qui m’a fait passer un bon moment, mais que j’oublierai tout de même assez rapidement je pense. Je le recommande à ceux qui fuient généralement les thrillers à cause de leur côté trop « gore ». Selon moi, cet ouvrage est un bon moyen de découvrir et apprécier ce genre, grâce à une histoire prenante mais relativement « soft », même si, pour ma part, je crois que plus de détails sordides m’auraient permis d’apprécier encore d’avantage ce roman.

un flyer
13/05/11
  • Auteur : WILSON-L
  • Éditeur : ALBIN MICHEL
  • ISBN : 9782226176998
  • Date de parution : 04/04/07
  • Nombre de pages : 359
  • Rayons : Policier / SF, Policier

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.50 cm
  • Poids : 0.50 kg
  • Langage original : ANGLAIS

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition