Un roi sans divertissement

GIONO, JEAN

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 06/10/72
LES NOTES :

à partir de
7,20 €

SYNOPSIS :

« Le livre est parti parfaitement au hasard, sans aucun personnage. Le personnage était l'Arbre, le Hêtre. Le départ, brusquement, c'est la découverte d'un crime, d'un cadavre qui se trouva dans les branches de cet arbre. Il y a eu d'abord l'Arbre, puis la victime, nous avons commencé par un être
inanimé, suivi d'un cadavre, le cadavre a suscité l'assassin tout simplement, et après, l'assassin a suscité le justicier. C'était le roman du justicier que j'ai écrit. C'était celui-là que je voulais écrire, mais en partant d'un arbre qui n'avait rien à faire dans l'histoire. » Jean Giono.
2 personnes en parlent

Publié en 1947, le très grand roman d’une vertigineuse métaphysique du tueur en série, dès 1843.Sur mon blog : http://charybde2.wordpress.com/2014/10/26/je-me-souviens-de-un-roi-sans-divertissement-jean-giono/

Charybde2
26/10/14
 

Sous la Restauration, dans le huis clos d'un village haut perché des Alpes coincé entre neige blanche et nuages noirs, une série de disparitions inexpliquées sème le trouble parmi la paisible population paysanne : qui peut bien vouloir enlever d'innocents jeunes hommes et jeunes femmes au cœur de l'hiver, dans cette bourgade reculée ? Alors que lentement s'installe un malaise au sein des villageois, les habitudes de ces derniers se voient aussi contrariées par l'arrivée d'un enquêteur hors norme et charismatique : le capitaine Langlois, ancien gendarme dépêché sur place pour tirer cette situation au clair. L'ensemble du village et Langlois lui-même sont loin de se figurer quel étrange visage peut adopter le mal quand il naît de l'ennui... Récit indéfinissable et inclassable, sans pareil dans l'œuvre de Giono, Un roi sans divertissement est une "chronique" qui tient à la fois du roman policier, de la satire sociale, du jeu de piste et de la flânerie philosophique. Contemporain par l'écriture du Hussard sur le toit, ce texte n'a rien à lui envier, ni en majesté ni en noirceur : magie des descriptions de paysages sauvages, épaisseur des personnages, pessimisme amusé face à la condition humaine, Giono fait feu de tout bois pour transformer cette intrigue de prime abord modeste en un feu d'artifice romanesque nourri d'influences aussi diverses que Chrétien de Troyes, Pascal, Faulkner ou Melville ! Par la touchante humanité qui s'en dégage, Un roi sans divertissement est sans conteste un grand classique. Alexis

NightWatch
26/09/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.16 kg