Un role qui me convient

RUSSO, RICHARD

livre un role qui me convient
EDITEUR : 10/18
DATE DE PARUTION : 05/08/02
LES NOTES :

à partir de
8,10 €

SYNOPSIS :

" parce qu'il est allergique, william h. Devereaux jr. abuse des antihistaminiques, il souffre aussi de la prostate. mais son problème, si l'on peut dire, est infiniment plus vaste. en réalité, rien ne va plus dans la vie de ce professeur de lettres d'une cinquantaine d'années. auteur, dans sa jeunesse, d'un roman qui a connu un semblant de succès, william devereaux jr. ne peut se résoudre à accepter son destin d'enseignant dans la médiocre université de railton, pennsylvanie. Ce n'est pas tout : persuadé que sa femme le
trompe avec le doyen de l'université, il découvre que l'une de ses filles est sur le point de divorcer et, pire encore, que sa secrétaire va publier un roman chez son propre éditeur. et puis, signe indéniable que le temps passe, il vient pour la première fois de se faire battre au tennis par sa fille aînée... sur ce qu'il faut bien nommer la crise de la cinquantaine, richard russo a écrit un roman à la fois drôle et désabusé, qui n'est pas sans rappeler ceux de john updike. " jean-rené van der plaetsen, le figaro
1 personne en parle

William Henry Devereaux a cinquante ans, et est directeur par intérim du département de lettres d'une petite université de Pennsylvanie. Il s'est construit un réseau de solides inimitiés, tout autant qu'il inspire de vives sympathies : il ne sait jamais lui-même ce qui va sortir de sa bouche, ayant élevé l'art de la répartie moqueuse au rang de seul réponse possible. Il charrie tout et tout le monde, et on ne sait jamais si c'est du lard ou du cochon. C'est le genre de personnage hyper attachant qu'on déteste autant qu'on l'aime. Dans un imbroglio de possibilités quant à l'avenir bureaucratique de son université, il décide sur un coup de tête de menacer de tuer une oie par jour tant qu'il n'obtiendra pas son budget pour la rentrée prochaine. Cela sera fortement médiatisé, et ses journées seront extrêmement remplies, entre ses cours, ses parents, sa fille et ses problèmes de santé....430 pages de pure ironie, qui expriment en même temps aux petits oignons l'atmosphère d'un certain milieu, et ne se dérobent pas quant aux questions existentielles de la cinquantaine. Sylvie Sagnes

SagnesSy
10/01/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.28 kg
  • Langage original : ANGLAIS
  • Traducteur : JEAN-LUC PININGRE

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie