Un si bel amour et autres nouvelles

OULITSKAIA LUDM

livre un si bel amour et autres nouvelles
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 16/01/02
LES NOTES :

à partir de
16,15 €

SYNOPSIS :

" nicolaï romanovitch allait sur ses cinquante-cinq ans, un âge respectable. Donc, entendons-nous bien, ne pas s'attendre aux plaisirs du lit ni compter dessus ; en revanche, une pièce indépendante, une totale sécurité matérielle et, cela va de soi, du respect. de votre côté, honorable xanthippe ivanovna, les travaux domestiques et la garde du foyer, autrement dit, la lessive, la cuisine, le ménage. quant à votre fils, je l'adopterai, je l'élèverai de mon mieux. je lui ferai faire des études. Oui, de la musique, de la gymnastique. un ganymède aux pieds légers, fleurant bon l'huile d'olive et la jeune sueur. chut, doucement, surtout, ne pas effaroucher la superbe mélodie. petit à petit, miraculeusement, voilà que grandirait sous son toit un enfant délicat
qui se métamorphoserait en jouvenceau. un ami, un disciple, un amant. et durant ces jours d'alcyon, il bâtirait d'un bec diligent le nid de son bonheur futur. " les sept nouvelles ici rassemblées explorent toutes le sentiment amoureux, sous ses formes les plus diverses. ludmila oulitskaïa décrit le monde de l'enfance et de l'adolescence, ces moments de passage oú la sensualité s'éveille et oú le sentiment amoureux se construit, selon des lois mystérieuses qui échappent à la raison. la cruauté n'est pas absente de ces nouvelles, comme pour confirmer l'adage selon lequel les histoires d'amour finissent toujours mal, et oulitskaïa excelle dans l'art de camper un monde en quelques lignes, tantôt ironiques tantôt nostalgiques, mais toujours d'une rare acuité.
1 personne en parle

Tandis que Mensonges de femmes était considéré par l’éditeur français comme un « roman à épisodes », Un si bel amour et autres nouvelles est classé, comme son nom l’indique, parmi les recueils de nouvelles. Pourtant, tous ces textes de Ludmila Oulitskaïa sont également liés entre eux par leurs personnages principaux : toutes les petites héroïnes appartiennent à la classe de 5e B, présentée dans Un si bel amour. Dans cette nouvelle qui donne son nom au recueil, l’intrigue est plus particulièrement centrée sur Tania, amoureuse de sa professeure principale. Le si bel amour qu’elle lui porte ne lui apportera pas une vie heureuse, mais au moins un moment de joie intense. Une même mélancolie lancinante, sans jamais être pathétique ou plombante, plane sur les autres nouvelles, unies par le thème de l’amour. Un petit groupe de jeunes filles découvrira la sexualité pendant une fête d’anniversaire, tandis qu’un si gentil garçon en fera l’expérience homosexuelle à la mort de son maître et protecteur. La mort rôde également non loin et confronte au deuil d’un amour, parfois impossible et personnifié par une Bête.Ludmila Oulitskaïa signe là encore une belle galerie de portraits féminins, entre le tableau d’un instant décisif et la narration d’une vie entière. Néanmoins, j’ai le sentiment que l’attirante étrangeté que je ressentais jusque-là à la lecture de ses textes s’estompe peu à peu et me laisse comme blasée. Cela me désole de me sentir insensible à sa prose dans certaines de ces nouvelles.

AmandineMM
13/02/13
 

Format

  • Hauteur : 20.70 cm
  • Largeur : 14.10 cm
  • Poids : 0.24 kg
  • Langage original : RUSSE
  • Traducteur : SOPHIE BENECH

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition