Un sur deux

MOSBY, STEVE

EDITEUR : SONATINE
DATE DE PARUTION : 14/02/08
LES NOTES :

à partir de
9,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

C'est un grand jour pour Mark Nelson. Après avoir tout investi dans son travail, à la suite de la mort tragique de sa petite amie, il est nommé dans l'équipe de John Mercer, flic légendaire, qui vient de retrouver son poste après une longue dépression. C'est ce moment précis que choisit l'ennemi intime de Mercer pour réapparaître. Un tueur qui s'en prend aux couples et ne laisse qu'un des deux amants
en vie. Lorsqu'il enlève une jeune femme et son compagnon Mercer et Nelson, n'ont que quelques heures pour les retrouver. Ce n'est que le début d'un puzzle cauchemardesque, aux pièces parfaitement ciselées. Les apparences sont en effet trompeuses et le plan du tueur se révèle peu à peu une manipulation machiavélique à l'intensité dramatique et au rebondissement final digne des plus grands thrillers.
9 personnes en parlent

On retrouve dans ce premier roman ce qui avait fait la force du suivant, (ou du précédant, selon que l'ordre dans lequel on les lit, et comment ça, c'est pas clair mon truc ?!) à savoir une intrigue globalement bien ficelée et une narration multiple, nous faisant valser entre les protagonistes, tout en suivant un compte à rebours qui met le lecteur à fleur de peau. L'intrigue se déroule tranquillement, des indices sont lâchés régulièrement au lecteur qui finir par comprendre plus ou moins où l'auteur l'embarque, auteur qui ne lésine pas sur la fin sur les rebondissements. Miss Alfie, croqueuse de livres

MissAlfie
18/07/11
 

Sujet interessant, bien ficelé, mais manque un peu de structure ... une impression de survol, dommage ...

ninielagrenouille
28/10/09
 

Un thriller assez banal. Steve Mosby semble hélas jouer le jeu de la surenchère de violence et d'horreur dans les scènes de crime et de torture en vogue chez les auteurs de romans policiers. J'ai failli abandonner p. 169 : la torture ne fait que commencer et il reste 10h50 avant le lever du jour. Rassurez-vous : ça passe à autre chose.Le personnage de Mark est néanmoins sympathique : jeune recrue pleine de doutes, cet enquêteur vient de vivre un drame. Son traumatisme ressurgit quand il doit interroger un témoin.Malgré tout, le suspense tarde à s'installer : il survient après les deux premiers tiers du livre, ce n'est pas digne d'un thriller !! Ca devient cependant haletant : on trépigne d'impatience en subodorant le dénouement que les enquêteurs ne semblent pourtant pas pressentir. On s'énerve donc de ne pas les voir agir en conséquence... Mais la suite réserve des surprises...Oui, je relirai cet auteur à l'occasion, sans sauter dessus non plus. Ce roman n'a toutefois pas l'envergure de ceux de Dennis Lehane, Thomas Harris, ou même Harlan Coben, contrairement à ce qui est annoncé sur l'ouvrage. Canel

Canel
31/01/16
 

John Mercer est un flic reconnu, respecté et admiré par les autres policiers. La mort de l'un des ses collègues, et ami proche le plonge dans une dépression. Deux ans plus tard, il revient dans son service : il n'apparait être plus que l'ombre de ce qu'il a été. C'est au moment de son retour que le tueur en série qu'il a déjà traqué deux ans auparavant reprend lui aussi ses activités.Soyons clair et précis : je n'ai pas aimé du tout. L'histoire est sordide, pas très originale : on a droit aux descriptions de tortures et de cadavres mutilés (je préfère de loin une suggestion à une description au scalpel des horreurs). Les personnages n'ont pas vraiment de carrure, ni les flics, ni le tueur. Enfin, un mauvais polar à mon goût, racoleur et déplaisant. Si après cela sa lecture vous tente quand même, eh bien lancez-vous dans les 415 pages qui le composent, mais je vous aurais prévenu ! Yv

Lyvres
25/03/14
 

Avant de me proposer ce thriller, Lucie de Libfly m'a bien prévenu que ce n'était pas tout à fait mon style et que je risquais d'avoir quelques surprises. Et se fut le cas !!Pour son premier jour de travail, Marc, jeune inspecteur, n'aurait pu rêver mieux. Un cadavre vient d'être retrouver et il est dépêché de tout urgence sur le lieu du crime. Pas le temps de faire connaissance avec l'équipe, qu'il faut essayer de comprendre qui est le montre qui a pu commettre un tel crime.Les choses s’enchaînent ensuite très vite pour notre équipe de policiers dont les nerfs vont être mit à rude épreuve. C'est à un jeu que sont conviés nos policiers, un jeu qui ne prendra fin qu'avec la mort de tous ses protagonistes. Un sur deux, est un thriller rudement mené construit sur un dispositif ingénieux, l'alternance des voix narratives, qui permet de maintenir un suspens toujours constant. Ca fait plaisir de lire un thriller sans deviner très vite la fin. Ici tout est fait pour que les suppositions soient sans cesse détourné. L'écriture est fidèle à ce que l'on attend d'un tel roman et les scènes de crime sont plutôt spectaculaires. Encore merci aux éditions Points 2 et à Libfly pour l'envoi de ce roman que je n'aurai jamais lu sans cela.

Nesss
22/01/12
 

Steve Mosby propose un thriller efficace qui utilise habilement les ficelles du genre. Si l’histoire de ces deux policiers traquant un tueur en série ne déborde pas forcément d’originalité, le petit jeu joué par le sérial killer ne manque cependant pas de surprendre. Ce dernier s’amuse en effet à tester l’amour qui lie les couples qu’il torture de manière physique et psychologique, laissant finalement à l’un des conjoint le choix de décider lequel des deux survivra.Même si les motivations profondes du tueur me laissent finalement pantois, j’ai trouvé les personnages principaux assez réussis et très humains, que ce soit le vieux flic Mercer qui sort d’une lourde dépression ou le petit nouveau Nelson qui culpabilise de la mort de sa fiancée.L’alternance des personnages et le compte à rebours des chapitres contribuent à entretenir le suspense de cette course contre la montre au final pour le moins surprenant.Un bouquin qui ne manquera pas de ravir les amateurs de récits de serial-killer et/ou d’enquêtes à rebondissement, genre « Seven ».

yvantilleuil
07/11/11
 

A partir de là le puzzle est lancé. C'est un vrai thriller, un petit bijou mélangeant hardiment dans une intrigue obsédante les grands classique de la littérature policière, n'hésitant pas à nous faire lire des scènes cauchemardesques. Il réutilise et bouscule les codes.Je me suis laissé prendre par l'intrigue de ce roman où chaque pages distillent une tension supplémentaire. Cette tension est d'ailleurs renforcée par la construction en puzzle et en forme de compte à rebours. J'ai été également séduite par sa façon de réutiliser et de bousculer l'ensemble des codes du policier s'offrant au passage une une mise en scène dépaysante de ce genre littéraire. Plutôt que de vouloir trouver le coupable, on veut tout simplement savoir. Savoir quoi ? On ne sait pas, peut-être simplement le pourquoi du comment.Une petite notre négative tout de même, il y a beaucoup de personnages et j'ai eu un peu de mal au début à m'y retrouver. C'est un roman policier très réussi, malgré tout je fut quand même soulagé de voir arriver la fin, de lire la dernière horreur. Le dénouement est mené tambour battant, un peu trop rapidement à mon goût.Enfin et pour conclure, c'est un policier à découvrir dont on peu facilement imaginer une adaptation cinématographique...

Lacazavent
21/10/11
 

Si vous n'aimez pas les thrillers qui terrifient, n'y allez pas. La technique de torture est particulièrement raffinée et inoubliable. A part ça, c'est plutôt bien fait, avec alternance des points de vue qui signe l'originalité de la construction. Une lecture intéressante. laurence

laurence
28/02/11
 

ça fonctionne J'ai déjà oublié qui était le coupable, mais pas sa technique de torture... Bon, ça fonctionne bien, les points de vue sont alternés, c'est original et intéressant. C'est un bon polar. Pas de quoi crier au génie non plus.

Format

  • Hauteur : 22.10 cm
  • Largeur : 14.10 cm
  • Poids : 0.55 kg
  • Langage original : ANGLAIS
  • Traducteur : ETIENNE MENANTEAU