Un vrai crime pour livre d'enfant

HOOPER, CHLOE

livre un vrai crime pour livre d'enfant
EDITEUR : CHRISTIAN BOURGOIS
DATE DE PARUTION : 10/08/02
LES NOTES :

à partir de
22,30 €

SYNOPSIS :

Sous les apparences d'une histoire classique d'adultère et de vengeance, ce premier roman distille des richesses inestimables. La jeune Chloe Hooper réussit en effet le tour de force de combiner roman policier, roman d'apprentissage, roman historique et conte (cruel) pour enfants. Sans oublier une réflexion sur la mécanique de l'écriture elle-même, par le biais des multiples récits enchâssés. Le vertige naît de ce que toutes ces pièces s'emboîtent de façon presque trop parfaite. Les différents
niveaux de lecture et d'écriture s'imbriquent avec une élégance raffinée, car Chloe Hooper a le don de l'image qui fait mouche, un sens rare du réalisme magique; c'est une styliste hors pair. Le mystère, la perversité, l'érotisme, la sourde violence s'épaississent à chaque page, mais sont toujours ponctués d'un humour caustique qui évoque les meilleurs romanciers de l'école anglo-américaine. Ce roman est une fable cruelle sur la perte de l'innocence, qui est aussi la venue à l'écriture.
1 personne en parle

J'avoue débuter cette critique sans trop savoir comment la mener car le propre de ce livre c'est que tout est un jeu de miroirs. Je m'explique : la narratrice, Kate Byrne, est une jeune institutrice de 23 ans fraichement arrivée à Pointe du Cygne Noir. Elle a laissé ses parents, qu'elle aime tant, pour commencer sa vie loin des regards pleins d'attente. Mais Kate, loin du parfait modèle d'institutrice, entièrement vouée à ses élèves, mène une relation adultère avec Thomas Marne, le bel avocat mystérieux et parent d'élève assidu.Elle est où alors la mise en abyme?Eh bien la femme de Thomas, Veronica, vient de faire paraître un livre Meurtre à Pointe du Cygne Noir qui a fait polémique puisqu'il s'intéresse à un fait-divers réel qui a fait sensation dans la petite bourgade par le passé. Une jeune assistante a été tuée. Son employeur et amant, médecin, n'a plus eu qu'à continuer sa vie démolie car sa femme a dans le même temps disparu. Qui a tué qui? Voilà donc la question sous-jacente du livre dans le livre.Kate a bien sûr lu le fameux ouvrage qui a défrayé la chronique. Dans sa propre situation, dans sa relation à l'homme d'un autre, elle retrouve toutes les menaces et toutes les ombres qui planaient déjà sur la pauvre assistante retrouvée sauvagement assassinée.On trouve donc dans l'intrigue principale tous les parallèles que Kate dresse avec l'histoire fictionnelle qu'elle a lu un peu auparavant. Plus les rumeurs enflent, plus le voile tend à se lever sur sa propre relation adultère, moins la jeune fille assume. D'autant que Thomas, son amant, ainsi que sa compagne semblent se complaire du malaise de plus en plus prégnant. Leur fils Lucien est un enfant étrangement sérieux, à l'écart de tous, comme si la vie ne l'avait déjà pas épargné.Voilà pour le fil conducteur ! J'espère n'avoir perdu personne en route car c'est compliqué de parler de cette mise en abyme sans évoquer en plus les noms des personnages du fait-divers qui viennent aussi, de leur présence, imprégner le roman. J'en suis volontairement restée aux trois acteurs majeurs de ce huis-clos étouffant car malsain. Qu'on se sent mal à l'aise lorsque Grace organise une sortie scolaire et que dans les accompagnateurs Veronica est de la partie elle aussi !J'ai particulièrement aimé le récit dans le récit. Au départ j'avoue avoir été assez désorientée car cette seconde histoire, racontée en italiques et entièrement liée à la première, est comme un conte animalier. Tous les animaux se réunissent pour assister au spectacle du cadavre gisant au sol. On se demande au départ quel est le lien avec la véritable narration puis les connexions s'établissent entre elles et l'histoire coule de source, formidablement orchestrée.Ce livre est un prêt d'une bibliothécaire qui m'avait vu m'intéresser à la littérature australienne. Je n'étais vraiment pas convaincue par le fond de l'histoire mais en lisant les premières pages je n'ai pu qu'approfondir car tout est prenant dans le style de Hooper. Elle a su allier suspense (on ne sait, jusqu'à la fin, quel sera le dénouement), roman d'apprentissage et conte pour enfant. Vous serez surpris mais tous les ingrédients sont là ! "Aux âme bien nées la valeur n'attend pas le nombre des années" (Rabelais)

Melopee
04/06/11
 

Format

  • Hauteur : 20.00 cm
  • Largeur : 12.00 cm
  • Poids : 0.31 kg
  • Langage original : ANGLAIS (AUSTRALIE)
  • Traducteur : ANTOINE CAZE

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition