Une femme nommee shizu

ENDO, SHUSAKU

livre une femme nommee shizu
EDITEUR : DENOEL
DATE DE PARUTION : 04/02/97
LES NOTES :

à partir de
19,35 €
1 personne en parle

Pelletée après pelletée, les souvenirs s'exhument de la tombe. Sueur et peur perlent du front, l'angoisse tenaille. Une douleur aux teintes sépias celle des temps anciens, de la difficulté d'être catholique en terre shintoïste avec un Dieu qui semble sourd face aux tortures infligées aux siens. Un mutisme lourd qui touche lentement les êtres qui entourent le jeune Endo: le prêtre parangon de vertu et de force moral, le père et la mère qui se déchirent chaque soir un peu plus. Des exhalaisons aux fragrances juvéniles, la vie refait surface à l'aune de la vieillesse. "La laideur de la vieillesse c’est de ne pouvoir me détacher des misérables liens qui me retiennent à la vie." Le tic tac de l'horloge babille un requiem, douce musique qui annonce les séparations, celle de sa mère, celle de son frère, de Watanabe... De cette jeunesse qui s'est enfuie de Mandchourie. "Mais quand je pense à cet endroit, ce ne sont pas les allées bordées d’arbres en fleur qui me viennent à l’esprit. C’est le froid de l’hiver, la fumée des cheminées s’élevant dans le ciel couleur de cendres et le grincement des voitures à chevaux sur la chaussée gelée." Shūsaku Endō revient par le biais de dix nouvelles sur ces années mandchoues, la perte de cette région avec en parallèle la déliquescence de sa mère. Une jeunesse entre foi catholique, souffrance et solitude, où seul les chiens éprouvent encore de la compassion. Un magma de souvenirs qui s'entremêle avec le présent dans une fuite du temps irréversible qui fait rejaillir les péchés enfouies, les angoisses, les maladies et l'usure du temps. Des interrogations dont certaines réponses doivent être puisées dans le fondement catholique de l'auteur, cette religion qui fut longtemps cause de persécution pour les kakure, ces chrétiens qui vivaient cachés. Une religion qui pousse finalement Tsukada a se libérer de ses affres. Un recueil comme une prière à la vie qui passe, d'un homme qui cherche sa foi sans ses souvenirs. Pasdel

Pasdel
11/04/15
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.26 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition