Une maison pour monsieur biswas

NAIPAUL, VIDIADHAR SURAJPRASAD

livre une maison pour monsieur biswas
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 24/05/85
LES NOTES :

STOCK : Sur commande, livré sous 10 jours ouvrés
à partir de
13,00 €
1 personne en parle

Naipaul semble consacrer tous ses livres à l'île de Trinidad et aux immigrés d'origine indienne qui y vivent. C'est vrai qu'il est issu de cette communauté et sait comme personne en évoquer la vie quotidienne, le difficultés et le les rêves. Pour autant, au bout de trois livres dans ce sens, je commence à m'ennuyer et rend mon tablier après plus de trois cents pages de lecture. J'ai sûrement tort, quoique d'ordinaire je ne lâche pas prise avant la dernière ligne. C'est vrai que les ambitions, les rêves, les déboires et modestes réussites de Mr Biswas ne m'ont pas passionnée. J'apprends de menus détails sur les us indiennes (par exemple que naître avec les dents écartées, dites chez nous « dents du bonheur » implique de devenir un débauché et un menteur), je retrouve les luttes intestines entre belles-familles, de castes plus ou plus élevées mais vraiment, non, je ne parviens pas à m'intéresser à tout cela. Trop de descriptions minutieuses, trop de temps passé sur des non-événements. La rivalité entre Mr Biswas et le « clan » Tulsi ne manque pas d'intérêt mais à mon sens gagnerait à être structurée avec plus de concision. On suit quand même avec sympathie les efforts de Mr Biswas pour sortir de sa très petite condition de peintre d'enseignes, pour épouser une « Tulsi » qui lui mènera la vie dure tant qu'il ne parviendra pas à s'imposer. Le récit manque de nerf en général et s'étale dans des pages longuissimes.Un avis très réservé donc.

hebelin
18/07/13
 

Format

  • Hauteur : 19.00 cm
  • Largeur : 12.50 cm
  • Poids : 0.57 kg
  • Langage original : ANGLAIS