Une rencontre

KUNDERA, MILAN

livre une rencontre
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 26/03/09
LES NOTES :

à partir de
18,20 €

SYNOPSIS :

I. Le geste brutal du peintre : sur Francis Bacon II. Romans, sondes existentielles III. Les listes noires ou divertimento en hommage à Anatole France IV. Le rêve de l'héritage
intégral V. Beau comme une rencontre multiple VI. Ailleurs VII. Mon premier amour VIII. Oubli de Schönberg IX. La Peau : un archi-roman Milan Kundera.
1 personne en parle

Dès que j’ai appris (un peu tardivement) que Kundera sortait un nouveau livre, j’ai voulu le lire. Il s’agit ici d’un essai, donc bien différent des Kundera que j’ai pu lire pour le moment (n’ayant pas encore lu “Le rideau” ni “L’art du roman“). J’ai néanmoins retrouvé ici le Kundera qui ne va jamais dans la demi-mesure et qui nous donne son opinion sans hésitations. S’il le fait déjà dans ses romans, l’essai s’y prêtant encore plus, il en profite ! Des thèmes très variés sont abordés ici dont certains qui lui sont chers comme l’oubli, la musique et bien sûr l’art du roman. Je n’ai pas apprécié toutes les “rencontres” qui sont regroupées ici. J’ai adoré la première moitié du livre, que j’ai trouvée très intéressante (à l’image de l’extrait visible ici). La seconde moitié a été plus difficile. Je crois surtout que je manquais de connaissances poussées en littérature ou sur certains personnages pour pouvoir en apprécier pleinement la lecture. D’un point de vue plus global c’est un livre que j’ai apprécié et qui m’a appris beaucoup mais, de Kundera, j’aurais plutôt tendance à vous orienter vers ses romans (“L’insoutenable légèreté de l’être”, “L’ignorance” …) plutôt que vers celui-ci à réserver à un public ayant un très fort penchant littéraire.Un résumé de ce livre est disponible sur mon site.

Artsouilleurs
03/06/09
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.27 kg