Une science imperiale pour l'afrique ? la constructiuon des savoirs africanistes en france (1878-1930)

SIBEUD, EMMANUELLE

livre une science imperiale pour l'afrique ? la constructiuon des savoirs africanistes en france (1878-1930)
EDITEUR : EHESS
DATE DE PARUTION : 01/10/02
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
32,00 €

SYNOPSIS :

En 1878, la fondation du Musée d'ethnographie du Trocadéro coïncide avec les premières grandes missions d'exploration en Afrique. Cinquante ans plus tard, la mission Dakar-Djibouti traverse et inventorie l'Afrique sous domination française, ce qui permet de réorganiser le musée d'ethnographie en Musée de l'Homme et de fonder une science autonome de l'Afrique. D'une étape à l'autre, l'affirmation de l'africanisme a été longue et mouvementée. Les connaissances rapportées par les administrateurs des colonies, les officiers ou les missionnaires ont contribué de façon décisive à l'émergence du paradigme
ethnographique qui commande la recomposition de la science de l'homme dans le premier tiers du XXe siècle. L'expérience coloniale a donc des répercussions intellectuelles substantielles qui relèvent moins d'une invention cynique de sciences " aux ordres " que de la construction collective d'une mentalité impériale résolument scientifique et moderne. Les savoirs africanistes se construisent en conséquence dans des débats politiques et épistémologiques complexes. Analyser leurs enjeux invite à réévaluer les traces laissées par l'expérience inédite et brutale de la domination coloniale.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 22.70 cm
  • Largeur : 15.00 cm
  • Poids : 0.53 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition