Une soupe 100% sorciere

LE HUCHE ; SIMON

livre une soupe 100% sorciere
EDITEUR : P'TIT GLENAT
DATE DE PARUTION : 10/10/07
LES NOTES :

à partir de
10,00 €

SYNOPSIS :

Malice et magie sont au rendez-vous !La sorcière Kroquela s'aperçoit au moment de faire sa soupe qu'il lui manque plein d'ingrédients... Qu'â cela ne tienne, d'un coup de balai elle file chez sa voisine Mère- Grand pour lui voler quelques carottes. Une petite escale chez l'ogre pour s'approvisionner en pommes de terre et hop, le tour est joué... Pour finir, direction le potager du bûcheron où Kroquela chipe quelques poireaux : un vrai jeu d'enfant !Oui
mais voilà, tel est pris qui croyait prendre : notre sorcière ne se doute pas que sa soupe lui réserve des surprises de taille... Une vraie belle histoire de sorcière, originale et riche en rebondissements Des illustrations savoureuses de la talentueuse Magali Le Huche Les lecteurs se régaleront en découvrant les clins d'oeil aux nombreux héros bien connus des enfants, tels Le petit chaperon rouge, Le Petit Poucet, ou encore Le Grand méchant Ogre...
4 personnes en parlent

Http://lacasebd.overblog.com/2015/05/une-soupe-100-sorciere.html« Une soupe 100% sorcière » n’est pas un livre comme les autres. C’est un conte et surtout l’histoire de la sorcière Kroquela.Ce jour-là, elle se trouve fort embêtée car elle n’a pas les ingrédients nécessaires afin de préparer sa terrible soupe magique ; qu’à cela ne tienne, la voilà chevauchant son balai enchanté, partie quêter (rien de cochon, promis), auprès de ses voisins les Ogres, la famille du Petit Poucet ou même chez Mère-Grand… Enfin, quêter c’est vite dit ; elle va surtout leur chaparder ce qu’elle peut dans leur potager sans rien demander. :)Mais cette soupe magique va lui réserver bien des surprises et du fil à retordre…Cette histoire qui s’étale sur une trentaine de pages est une sacrée jolie surprise. Écrit et dessiné par Simon Quitterie et Magalie Le Huche, ce récit est destiné principalement à la tranche 4-7 ans et servira aisément de porte ouverte ou de tremplin vers d’autres contes traditionnels.Même si c’est une vilaine sorcière, tout dans cette histoire est original, plein d’humour et de rebondissements. Le vocable utilisé est super accessible, facile à maitriser et à lire. De plus, l’histoire est joliment illustrée par de savoureux dessins qui plairont aux enfants, ce qui n’est pas chose facile. Et ce, sans compter l’histoire elle-même qui permettra aux enfants de découvrir aussi bien une jolie histoire que les bienfaits d’une bonne soupe… et qui sait, de la gouter ? Ça fait grandir que la madame sorcière elle a dit !Que demander de plus ? Une couverture dans le vent, des couleurs palpitantes, un format à l’italienne ? Pas de soucis, les éditions P’tit Glénat avec leur collection Vitamine ont prévu le coup et vous font la totale.Vous avez compris, cette soupe de sorcière est un vrai régal à lire, ou à faire lire.Bon appétit ! Ps : Et n’oubliez pas de manger des fruits. :) Miguel (et au plaisir de vous lire ^^)

Miguel
24/05/15
 

Coup de cœur Le petit poucet, le petit chaperon rouge, le prince charmant et l’ogre se retrouvent enchevêtrés dans cet album à aider la sorcière pour la préparation de sa fameuse soupe : ce potage qui comme vous le savez « rend costaud, géant, aimable et beau ». Poireaux, carottes, pomme de terre, en voilà des arômes succulents. Alors « Sacrelu greluche », pestez comme Kroquela et peut-être que les moufflets deviendront amateurs de légumes (à moins que !!!)Dès 5 ans

L'histoire de la gastronomie a un manque que les auteurs de cet album à l'italienne comblent avec un réel bonheur : qui a inventé la recette de la soupe poireaux-pommes de terre ? Et bien, on le sait à présent, c'est la sorcière Kroquela qui voulait se réchauffer car l'hiver et le vent étaient bien là. Mais Korquela était un brin étourdie et avait donc oublié de remplir ses bocaux. D'un coup de balai, elle fila chez ses voisins afin d'y dérober quelques ingrédients : une botte de carottes chez la Mère-Grand du Chaperon rouge, des pommes de terre chez l'ogre, une poignée de poireaux chez les parents du Petit Poucet, le tout agrémenté de quelques herbes aromatiques. De la négligence et de la désinvolture de notre sorcière naquit une soupe aux nombreuses vertus. Ses voisins en furent les premiers surpris ! Et puis une bonne soupe, cela peut aider aussi dans le domaine de l'amour ...Cette histoire très malicieuse joue avec les références et l'univers des contes de fée. A côté de la sorcière Kroquela, les jeunes lecteurs seront ravis de retrouver des personnages qu'ils connaissent déjà : une Mère-Grand et son Petit Chaperon rouge, un ogre et ses enfants, un Petit Poucet plein de ressources, un Prince Charmant ... Il est drôle de voir l'effet de la soupe poireaux-pommes de terre-carottes sur ces archétypes ! Chaperon Rouge se déchaîne et chasse le loup à coups de louche, sans se démonter ; l'ogre repu renonce à manger ses enfants ; Petit Poucet grandit, prend quelques dizaines de centimètres, ce qui lui permet de se passer des cailloux pour rentrer chez lui. Quant à notre sorcière cuisinière, elle gagne singulièrement en séduction et en joie de vivre. Un album intelligent qui pourrait peut-être avoir une autre vertu : réconcilier les enfants avec les légumes ! Catherine50

Catherine50
11/10/10
 

Coup de coeur Aha ? Vous ne connaissez pas la soupe carottes-patates-poireaux de la sorcière Kroquela ? Regardez-la voler les légumes au Petit Chaperon Rouge, à l’Ogre dévoreur d’enfants et au Petit Poucet, puis les leur rendre bien cuits, bien alléchants : la soupe de Kroquela résout tous les contes de manière inattendue. Il y a même un prince charmant ! Une morale à cette histoire ? Il se peut que votre enfant malheureusement rechigne encore à manger de votre soupe !

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 30.60 cm
  • Poids : 0.40 kg

Dans la même catégorie