Une vie (gf petit prix)

MAUPASSANT

EDITEUR : FLAMMARION
DATE DE PARUTION : 24/08/09
LES NOTES :

à partir de
1,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

A dix-sept ans, Jeanne quitte le couvent, prête à toutes les joies, toutes les expériences. Mais ses illusions
s'écroulent peu à peu, après son mariage avec Julien. Le premier roman de Guy de Maupassant.
12 personnes en parlent

A la lecture de ce livre, on ressent comme un goût amer et de tristesse. Ce roman est bien triste, mais il est assez réaliste et tellement vrai. L'un des meilleurs de Maupassant.

Lilyptitbout
02/10/09
 

Avant d'entamer ma lecture, j'ai eu très peur. Peur de ne pas aimer, peur de m'ennuyer... Alors que non, pas du tout, je ne me suis pas du tout ennuyé et j'ai adoré ce livre, cette histoire bien que triste de la vie d'une jeune demoiselle que l'on voit vivre et vieillir à travers les pages du livre.Sa vie se passe en grande partie dans un château nommé : Les Peuples pour sa grande allée de peupliers. La vie de Jeanne n'a pas été rose bien qu'elle soit née dans un milieu très aisé. Elle a connu de tout et elle qui avait tant d'espoir dans la vie à vite déchanter. En effet, passer les premières pages assez bucoliques du livre, on plonge dans une ambiance beaucoup plus triste dans laquelle on voit sombré la vie de notre Jeanne. Bien entendu, Jeanne a connu certains moments de très grand bonheur et je pense qu'ils valent la souffrance encourue. Mais assez parler de Jeanne car bien que ce soit le personnage principal, il n'y a pas qu'elle.Il y a aussi le baron et la baronne, très aimants de leur fille et personnages qu'on ne peut qu'aimer. Il y a le mari de Jeanne, personnage tout à fait détestable mais vivant bien dans les mœurs de l'époque de par ses actions et façons de penser. Puis il y aura Paul (je ne peux vous dire qui il est sans vous dévoiler beaucoup de chose) qui m'a semblé assez immature et assez dégénéré mais cela doit être à cause de son jeune âge. Bien entendu il y aura d'autres personnages, comme Rosalie, deux curés... qui feront leurs apparitions et vous donneront des sentiments tout à fait contradictoires selon les personnes.Je vais maintenant parler du style de l'auteur, Maupassant. Tout le monde sait que Maupassant fait partie du mouvement qui fut très controversé : le romantisme. Et je peux dire qu'il représente bien ce mouvement avec ce livre de par la mélancolie ambiante et les désillusions propres à ce mouvement. De plus, j'ai trouvé son écriture très jolie, simple mais avec tout de même quelques fioritures servants à étoffer le texte et au contraire de certaines personnes (=D) je n'ai pas trouvé ses descriptions trop longues, je les ai trouvées de la longueur qu'il fallait, ni trop courtes ni trop longues.En bref, j'ai très apprécié ce livre et je pense que sans mon professeur de français, je ne l'aurai pas lu ou alors dans longtemps ce qui aurait été je pense un véritable gâchis. Je terminerai en citant une phrase qui m'a beaucoup plu « La vie, voyez-vous, ça n'est jamais si bon si mauvais qu'on croit >> Appelez moi, Love ... Love-of-book :P

Loveofbook
03/11/14
 

Je n'ai pas accroché. J'ai trouvé ça long, mais long.... dix pages pour décrire une seule chose, c'est abusé. Le style de ce grand monsieur, sans doute, mais ce sera sans moi. Et je n'ai pas été emballée par l'histoire non plus.

choukinette
07/10/14
 

Une bonne petite surprise pour ma part ! J'ai dû le lire pour le lycée et j'étais un peu ennuyée à l'idée de devoir lire du Maupassant, du classique quoi ! Au début, je soupirai en le lisant, mais au fur et à mesure, impossible de m'en détacher !Maupassant (Ou Guy, pour les intimes hihi) nous raconte la vie de Jeanne, une jeune fille heureuse à l'idée de sortir du couvent et qui rêve du grand amour. Elle rencontre Julien, mais se rend vite compte que c'est une mauvaise personne. Dès le moment où elle en prend conscience, impossible de faire demi-tour, ils sont déjà mariés et ses parents font la sourde oreille. La sympathie nous prend pour cette pauvre Jeanne, dont le moral se détériore visiblement.Comme je l'ai marqué précédemment, j'avais du mal au début avec le roman écrit en description, peu riche en paroles. Mais c'est une fois que j'ai compris que l'environnement décrit était très important, car il décrivait les états d'âme de Jeanne, que j'ai apprécié le roman.Je ne rechignerai donc plus avant de lire un roman classique !

Plumange
21/06/14
 

Jeanne sort du couvent, et s’apprête à découvrir la « vraie vie ». Elle a des rêves pleins la tête, s’imagine l’amour d’une manière bien précise, à la manière d’un conte de fée. Mais lorsqu’elle le trouve en Julien, elle va vite déchanter et réaliser que tout ne se passe pas comme on le désire, comme on l’avait prévu. La vie de Jeanne sera mouvementée et pleine de surprises et surtout de problèmes, chose qu’elle était loin d’imaginer. J’aime Maupassant. Que dis-je ? J’adore Maupassant ! C’est un de mes auteurs classiques préféré. Il a cette manière d’écrire qui fait toute la différence. Aucun de ses romans (ni aucune de ses nouvelles) ne m’a ennuyée à un moment où à un autre. Le style est descriptif mais agréable. On n’a aucun mal à imaginer le décor dans lequel évoluent les personnages. Bref, j’aime le style de Maupassant. Le personnage de Jeanne m’a beaucoup plu. Elle a ce côté rêveur, ce côté petite fille inoffensive qui sort du couvent et qui croit aux contes de fées. Pourtant, la demoiselle va vite déchanter, et devra affronter des situations difficiles. Jeanne va se révéler de plus en plus forte, capable de tout gérer. Mais elle a également le cœur sur la main et le lecteur ne peut que l’aimer, la plaindre, souffrir avec elle. Les parents de Jeanne sont tout aussi sympathiques et attachant. Julien, quant à lui, c’est une autre histoire. Il est détestable au possible. J’ai beaucoup aimé les diverses péripéties (si j’ose dire), tout du moins les diverses situations que Jeanne et ses proches devront surmonter. Comme quoi, une vie est bien chargée d’aventures et surtout de soucis. Il n’empêche que je suis encore triste pour la pauvre Jeanne et tout ce qu’elle a du subir. Anyway ! J’ai bien aimé le fond, que j’ai interprété de la sorte : Peu importe la vie que l’on rêve, celle qui compte est celle que l’on mène, et peut importe les évènements qui remplissent celle-ci, on peut toujours en tirer de bonnes choses.En somme : Un roman que j’ai adoré ! Beau et émouvant à la fois. Askmetoread

askmetoread
24/11/12
 

Vite lassant, ce livre n'est pas terrible, il est même lourd à lire.Je ne le recommande pas pour les adolescents (même si je suis sur qu'il ne s'y intéresse pas !) si vous avez à le lire pour le lycée (comme moi) alors bon courage.

un flyer
20/06/12

"Une vie" est un roman sur la désillusion et sur l'apprentissage de Jeanne devenant femme dans une société bourgeoise où la femme ne doit pas revendiquer sa liberté d'action et son bonheur dans le couple au détriment de la tranquillité du foyer. Le mariage étant une institution, le bonheur semble ici être "la cerise sur le gâteau". Jeanne va le comprendre très vite. Elle ne trouvera aucun réconfort auprès de sa famille ou de l'Eglise (surtout celle là!) Elle va goûter aux fruits amers de la vie. Abandonnant ses r^ves d'amour et ses contes de princes charmants, elle connaitra la souffrance, l'infidélité et la trahison. L'histoire de Jeanne est aussi la dénonciation de l'hypocrisie sociale qui laisse délibérément les jeunes filles dans l'ignorance des choses du mariage (la nuit de noces est pour Jeanne un traumatisme dont elle ne sortira pas indemme) et du statut de la femme mariée. C'est une dénonciation selon moi de la violence des hommes et de la permissivité de leurs actions (permissions données y compris par les parents de la mariée) à l'encontre des femmes. C'est pourquoi, je trouve que Maupassant est résolument moderne. Victoire

tran
25/05/12
 

Titre paradoxal pour ce que nous allons lire : la non vie, si l'on peux dire, de Jeanne. La comparaison avec la célèbre Emma Bovary est tentante, et surtout facile. Mais alors qu'Emma trompe son mari et essaie de tromper l'ennui, Jeanne, elle, se laisse porter par les événements de sa vie. Elle laisse s'écouler les heures et les jours, les semaines et les mois. Alors les années passent. Elle subit. Ne dit rien lorsque son mari commet des infidélités. Jeanne ne vit pas, et pourtant, le titre du roman est bien Une vie. Comme son maître en littérature, Maupassant écrit sur l'ennui. Et c'est avec virtuosité qu'il répète les mêmes motifs, les mêmes événements. Contrairement à Jeanne, le lecteur ne ressent aucun ennui. Le premier roman de Maupassant est sans aucun doute à lire.

EmmaBovary
20/07/11
 

Le titre de ce roman convient parfaitement à l'histoire de cette jeune fille qu'on découvre quand elle sort du couvent et que l'on ne quitte qu'à ses premières heures de grand mère, environ 25 ans plus tard. On vit littéralement avec elle, on découvre sa famille, son amour, ses joies, ses peines... Bref, son destin !L'éditeur nous parle du public de l'époque choqué par cette vie de femme... Je trouve que ce récit n'a pas vieilli et, en écartant bien sûr quelques idées (notamment la religion et la noblesse), il est encore bien représentatif de notre époque : que devient une femme qui croit connaître le grand amour à 18 ans et ne vit ensuite que déceptions sur déceptions ? Jeanne nous apprend que la vie n'est pas facile, que l'on passe de joie à tristesse en une seconde et que le bonheur ne tient parfois qu'à un fil...Maupassant arrive à nous attacher aux personnages, et j'ai souvent du mal à prendre parti pour l'un ou l'autre mais là, Paul m'a vraiment poussé à bout ! =)En bref, un roman racontant la vie banale d'une femme mais qui prend tout son sens grâce à l'écriture et au talent de l'auteur.

RizDeuxZzZ
27/06/11
 

Ce livre m’a beaucoup touchée parce qu’il décrit d’une façon très réaliste les illusions d’une jeune fille et sa dure confrontation avec la réalité. L’extrait que j’ai choisi en est une parfaite illustration et c’est vrai que pour un lecteur - a fortiori une lectrice - d’aujourd’hui, l’évolution des mentalités rend d’autant plus choquante la condition de la femme telle qu’on la concevait à l’époque. J’ai détesté Julien, j’ai maudit la passivité de Jeanne et j’ai haï l’ingratitude de Poulet. En outre, le style de Maupassant rend palpable, notamment à travers les descriptions de paysages, toute la sensibilité des personnages : “Elle semait partout des souvenirs comme on jette des graines en terre, de ces souvenirs dont les racines tiennent jusqu’à la mort. Il lui semblait qu’elle jetait un peu de son cœur à tous les plis de ces vallons.” Je me suis laissée happer avec délice par la beauté de cette écriture et par la simplicité et la tristesse de cette histoire. Un bien beau roman, tout teinté de mélancolie.

Artsouilleurs
17/08/10
 

Tout d'abord obligée de lire ce livre , l'année où je l'ai présenté au BAC francais , c'est avec un grand apétit que j'ai dévoré cette oeuvre de Maupassant.

isaosc
23/06/10

Est-il encore nécessaire de dire que Maupassant est un conteur hors-pair.Ce roman, le premier de l'auteur, le prouve une fois encore avec ce portrait très touchant et délicat d'une femme qui aurait dû être heureuse mais qui par un mariage malheureux va connaître une piètre existence.Maupassant peint à merveille ses personnages à commencer par Jeanne et Julien mais aussi cette Normandie du XIXème siècle dont il a si souvent inscrit l'atmosphère et les paysages sur le papier.On s'aperçoit bien de la difficile condition féminine à cette époque, l'homme n'apparaissant guère ici sous un bon jour.Un récit sans fioritures aucune, qui présente de manière simple une vie souvent douloureuse, et qui souligne bien tout le pessimisme de l'auteur. Maltese

Maltese
25/11/09
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.23 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie