Une vie merveilleuse

COLWIN, LAURIE

livre une vie merveilleuse
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 13/10/04
LES NOTES :

à partir de
6,10 €

SYNOPSIS :

Laurie Colwin Une vie merveilleuse Guido et Vincent sont cousins et amis d'enfance. A ces trentenaires de la bonne société new-yorkaise, nantis d'un métier qui leur plaît et d'amis souriants, il ne manque que la femme de leurs rêves pour que la vie soit merveilleuse. Ils la rencontrent au même moment, l'un en la personne de l'élégante Holly, raffinée et secrète ; l'autre, de Mitsy, descendante d'immigrés russes, la rebelle jamais rassurée. Et les ennuis commencent. Disons plutôt les inquiétudes de l'amour, maladresses et malentendus,
effusions et alarmes, comme s'il fallait se faire un petit peu mal pour apprécier son bonheur, dans un monde favorisé que l'auteur de Frank et Billy, figure emblématique du Manhattan des années 1980, nous dépeint avec un humour tendre et complice. Laurie Colwin avait un talent fou, le sens des situations et des dialogues. A la fin de cette Vie merveilleuse, on a l'impression d'avoir bu un bon champagne frais et léger. Alexandre Fillon, Livres hebdo. On pense à Dorothy Parker ou à Françoise Sagan. Isabelle Lortholary, Elle.
1 personne en parle

J’avais lu Franck et Billy et même vu l’adaptation cinématographique qui en avait été tirée ; pour la seconde fois, j’ai été attirée par un roman de cet auteur car cela semblait à la fois léger, facile à lire mais pas creux pour autant. La lecture de l’ouvrage en était effectivement plaisante pourtant j’ai l’impression encore une fois de ne pas garder beaucoup de souvenirs des romans de Laurie Colwin, une fois achevés.C’est l’histoire d’un quatuor , deux hommes et deux femmes ; les deux hommes sont amis d’enfance et ils vont tous deux rencontrer l’amour en même temps. Le roman raconte l’histoire de ces deux couples, avec leurs difficultés et leurs réussites.Il ne se passe pas grand-chose ; les évènements narrés ne sont que des éléments du quotidien.C’est un roman très court et on n’a pas le temps de s’y ennuyer mais parfois on se demande ce qui en fait l’intérêt ; en fait, le talent de Laurie Colwin est tout simplement de nous faire pénétrer dans ce microcosme new-yorkais où la vie est si simple et en même temps, tellement quotidienne qu’elle peut nous paraître universelle ; Les personnages féminins sont riches de contradictions, de paradoxes. Les deux cousins sont assez fades par comparaison et même si ce sont eux les personnages principaux du roman, ce sont les femmes qui occupent toute la scène.Le monde New-yorkais, bien que dépaysant, et décrit d’une manière très particulière et réussie par Laurie Colwin n’est pas, je pense, un univers qui m’attire suffisamment pour que je continue à lire les romans de l’auteur mais je suis contente d’avoir réitéré. Au moins j’ai une idée assez juste des qualités de l’auteur. K100dre

K100dre
21/10/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.17 kg

Dans la même catégorie