Uranus

AYME, MARCEL

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 23/06/48
LES NOTES :

à partir de
15,05 €

SYNOPSIS :

Quand Archambaud, honnête ingénieur dans une ville de province dévastée par les bombardements de 1944 et honnête père de famille, entend sa fille jouer au piano une romance d'Edith Piaf, il croit que c'est du Chopin et il est ému. Remis dans la bonne voie, il est un peu vexé, mais ne sait plus trop quoi penser de la musique ni de lui-même. C'est à peu près dans le même doute qu'il reste devant les évènements consécutifs à la Libération. Comme des millions de ses compatriotes, s'il n'a pas collaboré, il n'a pas non plus résisté. Il a simplement courbé la tête. Maintenant,
comme tout le monde, il se trouve obligé de se conduire et de parler comme s'il avait été un résistant d'extrême-gauche, parce que les militants d'extrême-gauche mènent la ville et l'opinion comme ils l'entendent. Or, il est amené, par pitié, à cacher chez lui, dans sa propre famille, une vrai collaborateur condamné à mort par contumace. Marcel Aymé décrit ses craintes, ses perplexités, les réactions des siens, de ses amis, des habitants de la ville, avec un flegme et un humour sarcastique qui n'altèrent en rien son étonnante exactitude d'observation.
2 personnes en parlent

Paru en 1948, Uranus est la chronique d’une petite ville de province au sortir de la seconde guerre mondiale sur fond de règlements de compte et de retournements de vestes. Les chasseurs d’hier sont devenus le gibier d’aujourd’hui.C’est un réquisitoire cinglant, plein de lucidité et d’amertume contre la lâcheté et la bêtise humaine à cette époque noire. La vie dans la petite ville n’est pas facile, les occupants des appartements et maisons préservées par les bombes doivent héberger les sinistrés, d’où une promiscuité difficile à vivre qui génère pas mal de frictions à cette époque ou tout le monde se méfie de tout le monde. On rencontre toute une série de personnages bien campés : le communiste à son heure de gloire, le professeur rousseauiste qui veut croire envers et contre tout à la bonté humaine, un collaborateur en fuite caché par un ingénieur qui le fait par charité et non par conviction, un patron de bistrot ivrogne tombé amoureux de Racine en assistant aux cours de français donnés dans son café, le collège ayant été détruit, l’industriel enrichi de façon pas claire pendant l’occupation, etc....Le titre, Uranus, vient d’une anecdote racontée par le professeur qui était en train d’étudier la planète Uranus lors du bombardement qui a tué sa femme. Pour lui, la terre est devenue triste et sans éclat comme cette planète.Très bon roman truculent adapté à l’écran par Claude Berri en 1990, avec Gérard Depardieu, Philippe Noiret, Michel Blanc, Fabrice Lucchini, Jean-Pierre Marielle, Michel Galabru, Daniel Prévost,… excusez du peu !Qui a vu le film se réjouira à la lecture du roman, qui a lu le roman se régalera avec le film.

Ludeca
02/09/14
 

Marcel Aymé est un très grand écrivain qui saura vous passionner par la justesse de son regard et par la fluidité du texte. L'humour est également très présent même si l'on rit parfois jaune. A lire sans modération ; ensuite, n'oubliez pas d'aller voir « URANUS » l'excellent film de Claude Berri très fidèle au texte.

un flyer
20/06/12

Format

  • Hauteur : 18.50 cm
  • Largeur : 11.80 cm
  • Poids : 0.29 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition