Vampire kisses t.1

REM SCHREIBER

EDITEUR : SOLEIL
DATE DE PARUTION : 10/06/09
LES NOTES :

à partir de
6,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

La dernière chose dont Raven et son petit ami vampire, Alexander, avaient besoin pour troubler l'un de leur rare rendez-vous nocturne, était de découvrir quatre tombes aux cercueils vides. Seulement un problème
n'arrivant jamais seul, c'est une succession d'évènements plus inattendus les uns que les autres qui accompagnera cette découverte morbide et rendra le quotidien paisible de Dullsville plus surprenant encore.
13 personnes en parlent

C'est un livre que j'avais acheté à l'époque où je lisais encore des histoires de vampires et que j'avais envie de lire autre chose que les gros best sellers genre Journal d'un vampire. Mais entre temps, l'envie de le lire n'était plus du tout là, j'avais passé ma période "vampirique" et il trainait dans ma PAL. Le Challenge de l'été était l'occasion de le sortir de ma PAL, de plus il n'était pas très épais donc irait vite à lire...Je trouve la couverture très jolie, j'aime beaucoup le style gothique qui a été choisit pour illustrer ce roman, c'est d'ailleurs ce qui m'a attiré et incité à acheter ce livre. Mais après avoir lu le roman, il y a un truc qui ne colle pas sur cette couverture... Raven ne porte que du rouge à lèvres noir, je sais, c'est un détail mais je trouve dommage de ne pas être allé jusqu'au bout des choses.On retrouve donc Raven, fille de parents hippies qui se sont métamorphosés à l'arrivée de son petit frère. Raven a grandit dans un univers de films et romans d'horreur et plus particulièrement peuplés des vampires. Son objectif principal dans la vie est de leur ressembler et si la chance lui sourit et que les vampires existent vraiment, devenir l'une des leurs. Puis vient le jour où une famille recluse emménage dans le manoir abandonné et dit hanté de la ville où elle habite. Un garçon du même âge que Raven, Alexander, y habite et semble être aussi marginal que la jeune fille ce qui l'attire énormément. Et c'est lors de leur rencontre que tout change pour Raven, elle se dit que c'est peut être la chance de sa vie et qu'il ne faut pas qu'elle la loupe. L'histoire en elle même n'est pas particulièrement mal écrite, mais je l'ai trouvé lassante. Raven est vraiment dans son monde, ça en devient agaçant, et l'histoire de vampire que j'attendais n'était présente que dans la tête de Raven car il ne se passe rien dans le livre. Je trouve ça dommage car l'auteure aurait pu mieux développer ce point, après tout le titre du livre est quand même "Vampire Kisses" alors on s'attend forcément à ce qu'il se passe quelque chose, rien qu'une toute petite chose... Mais rien. Pour moi il s'agit plus d'une romance que d'un roman fantastique car je cherche encore le fantastique dans ce livre en dehors de l'imagination de Raven.Au niveau des personnages, on se retrouve avec tous les clichés américains, les pompoms girls, le type le plus populaire du lycée qui est joueur de foot, le meilleur ami de celui ci qui est le type sympa, et bien sûr la meilleure amie et unique amie de la gothique... Je n'ai même pas réussi à m'attacher aux personnages car ils n'ont pas vraiment de caractère, c'est juste une série de clichés, les pompoms girls : débiles, le joueur de foot : imbu de lui même... Le seul personnage à peu près "creusé" est le petit frère de Raven, je pense que c'est le seul qui mérite qu'on s'attarde sur lui.Le roman n'est pas mauvais en soit, mais je n'ai pas particulièrement aimé, l'intrigue était inexistante, la romance était niaise et les personnages superficiels. Je possédais également le tome 2 de cette saga que je ne lirais pas. Si vous cherchez une romance d'ados mignonne, ce roman est fait pour vous, si vous cherchez en revanche un roman fantastique passez votre chemin...

Katalyn
02/09/15
 

Je suis agréablement surprise par ce livre. Quand je l'ai commencé, rien que par la couverture - sans avoir lu le derrière -, je me disais.... "hum un bon livre de vampire comme Twilight ou Vampire Diaries. Je vais bien rire devant tant de... mauvaiseté ?" et puis.J'ai découvert que Raven n'était pas un vampire, mais une adolescente, assez particulière et originale, qui se prend pour passions tout ce qui pourrait perturber sa ville : les vampires (ah, quand même, ce livre en parle !), les choses "gothiques", sombres, glauques, gores. Et je l'ai adoré. Malgré ses petits côtés adolescente en pleine crise, elle reste géniale. Son caractère loufoque, son mauvais caractère, son évolution, et sa relation avec son frère. On découvre aussi qu'elle possède un meilleur ennemi, Trevor. Que j'ai vraiment adoré. Il est un peu le cliché du petit con qui a tout le monde a ses pieds alors qu'il mérite vraiment pas ça, mais j'aime le fait...Qu'il est obsédé par Raven, qu'il fait tout pour qu'elle le remarque, pour qu'elle le déteste. Etrangement, leur relation malsaine m'a un peu rappelé Sho et Kyoko dans l'excellente manga Skip Beat! et même s'il reste quelqu'un de très méchant, j'ai adoré Trevor. Et puis, on a Alexander, qui hum... Bah était sympathique, mais que j'ai trouvé comment dire...Trop parfait ? Je l'ai apprécié pourtant, mais il est vraiment trop bien fait pour Raven, et j'ai regretté qu'elle ne finisse pas avec Trevor (ça aurait pu être beaucoup plus fun). J'ai beaucoup aimé le majordome, qui était assez particulier, et dont la plupart des répliques et des gestes m'ont fait rire. Et puis... J'ai aimé Billy, le frère de Raven, dans sa relation avec sa soeur.L'histoire est en somme, assez banale pour une histoire d'adolescents : Il y a la reclus, le populaire, et le bal de fin d'année, plus le prince charmant idéal pour l'héroïne. Mais comment dire....Le style, et la façon de penser de Raven étaient tout bonnement géniaux, et ça se lisait très vite. De fait, j'ai adoré. Il est vrai, que tout du long je me suis dit "mais ils sont où les vampires ?" et que quand ils font leur apparition, c'est un peu brut, la réaction de Raven est étrange, mais tant pis (et puis, en un sens je peux la comprendre, dans le sens où...SPOIL (dans le sens où, elle venait de laisser tomber l'idée de croire aux vampires et d'un coup bim un nouveau doute, mais bon, bof. )) néanmoins, je laisse alors un simple quatre étoiles plutôt que cinq à cause de ce petit bémol. Un livre très sympathique, dont je ne tarderais pas à me procurer la suite.

yuukichanbaka
15/11/14
 

Il y a juste la fin que j'ai adoré, un peu trop rapide à mon goût. Tout le reste du livre c'est une guerre entre Raven et son meilleur ennemi mais je lirais la suite quand même.

annabook
09/10/14
 

Mon premier roman de vampires. En fait, si l'on oublie que j'ai essayé Twilight, c'est le premier que j'ai réussi à terminer. À vrai dire, je suis plutôt mitigée, malgré une bonne satisfaction globale. Il subsiste des petits défauts plutôt gênants. Je précise un autre point par rapport à cette lecture, je l'ai lu sur Youboox, un site sur lequel les éditions Milady, Bragelonne et Castelmore ont accepté de mettre en ligne certains romans gratuitement. Je vous le conseille si la lecture sur écran ne vous repousse pas.L'intrigue est assez sympathique. Du moins, le fait que l'on ne voit pas véritablement de vampires m'étonne et me plaît. Raven comme le reste des habitants de Dullsville soupçonne la présence de vampires, mais Raven pousse plus loin ses investigations, parce qu'elle rêve d'en rencontrer. De ce fait, tout le roman nous plonge dans un savoureux quiproquo d'où l'on ne sait plus distinguer le vrai du faux. Il n'y a que les toutes dernières pages qui nous aident à y voir clair définitivement.Ce flou artistique est loin d'être ennuyeux. L'enquête menée par Raven et son amie demeure intéressante, la joute terrible entre Trevor et Raven est plus que jubilatoire, l'histoire paraît simple, elle suit la vie d'une adolescente vue comme marginale. Avec tout ce que cela implique dans sa vie familiale et lycéenne. Alors, oui, il y a quelques stéréotypes, comme Trevor, le beau sportif insupportable que l'on adule, les pom-pom un peu superficielles, la bonne copine faible devant les puissants... Toutefois, je tiens à saluer l'auteure, car elle s'en sort très bien. Ces clichés ne m'ont pas agacée, ce qui signifie que tout ce qui a été construit par Ellen Schreiber a su me captiver.Le style est fluide et agréable à lire. L'humour noir de Raven, ses répliques sont à mourir de rire. Les descriptions nous plongent à la fois dans ce quotidien simple d'une lycéenne atypique tout en offrant des petites pointes de fantastiques ainsi qu'un côté sombre maîtrisé. Les références à la culture vampirique sont largement évoquées, ce qui ravira les fans, Raven rencontre même Anne Rice ! On s'amuse même de certains clichés du vampire grâce à des sous-entendus plutôt comiques entre Alexander et Raven. Le récit est présenté à la première personne, Raven nous emmène dans son monde et ses pensées, nous permettant d'entrer dans ses sentiments et de la comprendre.Il faut dire que c'est une héroïne très sympathique, son mordant, sa manière de voir le monde, ses répliques, sa personnalité, elle a du caractère et elle m'a surprise. Je ne m'attendais pas à une fille aussi passionnante à suivre. Sa meilleure amie m'a amusée, tout comme Matt, c'est dommage qu'on ne les voie pas plus afin de mieux les cerner. Trevor est jubilatoire, ce jeune homme possède un ego surdimensionné, une étroitesse d'esprit hallucinante et un sacré potentiel comme clown. Parce qu'il m'a fait rire, vraiment, en le lisant vous comprendrez mieux. La famille de Raven est très sympathique, j'adore son petit frère et j'apprécie ses parents – malgré quelques réactions parfois offensantes de leur part. Alexander est aussi intéressant qu'étrange, j'ai adoré l'idée qu'il joue sur les clichés avec les vampires, qu'il soit bienveillant et protecteur avec Raven.En conclusion, un bon roman autour des vampires, fluide et simple à lire, avec une bonne dose d'humour. Les protagonistes sont pour le moment esquissé et les décors sont plantés, c'est parfaitement normal, nous sommes dans un premier tome de série et je dois dire qu'il m'a convaincue de poursuivre l'aventure vampires. En dépit des quelques défauts qu'on peut lui trouver, comme sa simplicité dans l'enchaînement des événements ou bien quelques stéré

Ewylyn
04/07/14
 

Vampire Kisses est l'adaptation manga du roman du même nom. Alors évidemment, en deux mangas, on ne peux pas caser toute la magie des 3-4 premiers romans de la saga, et c'est pour ça qu'au premier abord, ce premier tome pourra sonner creux. Pour ma part, je n'ai pas encore lu le roman, pour la simple raison qu'en postface, on peux lire que le roman n'est pas sortit en France. Enfin, ça date, et depuis trois des neufs romans sont traduis dans notre langue.On suit Raven, jeune gothique -la seule de Dullsville-, qui à pour petit ami (Alexander) un vampire. Leur rendez-vous nocturne au cimetière sera interrompu par la découverte de quatre cercueils, et de tombes fraîchement creusées. L'on apprendra que le cousin d'Alexander, Claude, à débarqué en ville avec un seul et unique objectif : trouver les flacons de sang de sa grand-mère pour devenir un vampire à part entière. Un speech pas très original, je vous l'avoue.Ce qui m'avait poussé à acheter ce manga à l'époque, c'est son style graphique. Il suffit de voir la couverture, et de le feuilleter pour voir le style gothique de Raven, que j'aime beaucoup. Ses tenues sont très jolies, et c'est à peu près tout ce que j'ai retenu des dessins de Rem. Juste les tenues des vampires, et de notre héroïne ont suffit à me mettre l'eau à la bouche.L'histoire, quand à elle, souffre d'un effet ''je vient d'un roman, et comme je ne peux pas me permettre de tout caser dans 192 pages, je passe juste sur les moments importants, et au diable le reste''. On à l'impression de passer à côté de quelque chose, un petit plus que l'on doit sûrement retrouvé dans les romans, qui n'aurait pas été de refus dans cette adaptation. Il y à même des fautes d'orthographes sur les mots les plus simples. Comme ce n'est qu'une adaptation en deux tomes, je lirais quand même la suite, pour connaître le dénouement final.

bountyfrei
08/05/13
 

J'ai bien aimé l'histoire mais je trouve que cela manque un peu d'action. L'héroine est originale et attachante. Le "vampire" de l'histoire fait un peu cliché. Les dialogues sont des fois un peu gamin. L'histoire est simple et sans grand intérêt même si le livre se lit bien. Bref, ce qui m'a fait aimé l'histoire est vraiment la personnalité de Raven. Neheteni

Neheteni
16/09/12
 

Vampire Kisses traite un sujet délicat que sont les vampires d'une manière tout à fait différente des autres auteurs. Ces créatures de la nuit ne sont pas très présentes, seulement dans les pensées de Raven, une jeune fille de seize ans, qui nous explique d'où provient son obsession pour les vampires. Et cette partie est traitée avec un grand humour ce qui donne beaucoup de fraîcheur au texte dès d'entrée de jeu. C'est d'ailleurs ma partie préféré car l'on part de la plus tendre enfance de Raven jusqu'au jour d'aujourd'hui. Et ces petites passades vers le passé ont eu pour effet sur moi de me toucher et de me faire rire.Raven n'est pas une jeune fille comme les autres. Je pense qu'elle est d'ailleurs le personnage féminin de roman que j'ai le plus apprécié et le plus comprise jusque là. Pour des détails que je vous laisse découvrir lors de votre lecture, Raven est attiré plus que tout par les vampires. Ce qu'elle attend d'eux ? Un baiser. Et c'est ce qui la rend différentes de toutes les personnes de son collège. Mais vous l'aurez compris, elle à toujours été différente, même en maternelle. Ce qui lui à toujours valu brimades et méchancetés de la part des adolescents du coins. Elle en souffre, ce qui est certain, mais elle a une manière bien à elle de voir les choses et n'a pas peur de revendiquer ce en quoi elle croit. Et cela fait d'elle l'adolescente de seize ans la plus mûre que j'ai pu lire jusqu'alors.Sa meilleure amie - sa seule amie - Becky, est elle aussi une paria du fait qu'elle soit fermière. Et c'est ce qui fait d'elle l'amie de Raven. C'est une gentille fille à qui son attache facilement, elle est très loyale envers Raven et on trouve beaucoup de sincérité dans le lien qui les unis. En revanche, malheureusement, je trouve qu'elle n'est pas assez exploité, ni même assez approfondie. Elle est un peu effacé dans le roman et j'ai trouvé cela assez dommage sachant que c'est la seule amie de Raven.Puis arrive la mystérieuse famille qui emménage de le manoir de la ville - quoi soit dit en passant, est la chose la plus attirante pour Raven, une sorte d'obsession également. Tous les habitants du village se mettent à parler de vampires. Ladite famille serait effectivement des créatures de la nuit car ils ne sortent pas en pleine journée et que leur fils, Alexander, n'est pas scolarisé au lycée du coin. Et évidemment, cela va piquer la curiosité de notre gothique préférée. Il y a beaucoup de points positifs dans ce roman. Le premier est l'humour dont l'auteur fait preuve. La soirée d'Halloween est tout simplement hilarante ! En réalité, c'est surtout la manière dont Raven réagit - de façon tout à fait décalé - qui rend les passages encore plus agréable à lire !Le second point positif, et pas des moindres, est pour moi Raven. Même si dans la seconde partie elle réagit de façon un peu puéril - ce qui est de son âge rappelons-le - c'est l'un des personnages le plus humain qu'il m'ait été donné de lire. Enfin, c'est la façon dont les êtres humains devraient êtres: différents.Le dernier point positif est la fin du roman. C'est une fin comme je les aimes, mystérieuse et à laquelle on ne s'attend pas du tout ! Une fin à la hauteur du début du roman.En revanche, il y a quelques points négatifs. Oui, il y en faut bien qu'il y en ait. Donc le premier bémol est pour moi l'aspect du roman. Je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il soit aussi fin avec une écriture aussi grosse. Ce qui fait que le roman ce lit en quelques heures seulement.Le second bémol et pour moi, le plus gênant, est le trop plein d'amour qu'il y a dans la seconde partie du roman. J'aime beaucoup les histoires d'amour, mais là, ça devient un petit peu trop mielleux et " adolescent " si je puis dire. Ça a tendance à me rebuter et à gâcher le plaisir de ma lecture. Mais bien sur, ce n'est qu'un avis personnel.En bref, un roman fait pour la détente et idéal pour rire, qui se lit en quelques heures seulement. Avec un personnage principal qui devrait être un exemple pour tous. Je ne regrette pas ma lecture même si le trop plein d'amour m'a laissé un peu perplexe quant à la suite du roman.

Nennia
23/04/12
 

Vampire Kisses a été une lecture très simple et en même temps assez mouvementée!Notre héroïne, Raven, est une accro de vampires et si elle pouvait en devenir un, elle ne se ferait pas prier. Au début du livre, elle est presque agaçante à sans cesse répéter qu’elle aimerait se faire mordre pour ainsi se transformer. Les airs qu’elle se donne en deviennent un peu ridicules.Et puis finalement, au fur et à mesure de la lecture et que l’histoire évolue, elle se révèle moins creuse qu’elle n’y paraissait et surtout, plus mature.Cela, parce qu’elle rencontre Alexander, qui nous fait nous poser la question sur sa véritable identité tout au long du livre. Jusqu’à la fin, je n’ai su que penser!Du côté des personnages secondaire, la meilleure amie de Raven, Becky, est un peu trop passive (ou alors c’est parce qu’elle est très trouillarde) mais finalement, elle n’a pas grand intérêt.Celui qui a plus retenu mon attention est Trevor, qui évolue lui aussi au fil de l’histoire, jusqu’à en devenir un peu effrayant.L’histoire en elle-même n’a rien de grandement original, une adolescente obsédée par les vampires et qui se sent irrémédiablement attirée par le nouvel arrivant de la ville qui a un côté sombre, personnellement, ça me rappelle quelque chose. Mais finalement le suspense sur la conclusion est bien ficelé et nous donne envie de continuer à tourner les pages pour enfin savoir si Alexander est réellement un vampire ou juste un artiste un peu renfermé sur lui-même! http://lefauteuil.wordpress.com

Slay
05/02/12
 

Quand, en maternelle, la prof demande aux enfants ce qu'ils veulent faire plus tard.Après les classiques infirmière, astronaute, princesse et policier, vient le tour de Raven qui, fièrement, déclare vouloir être vampire quand elle sera grande !En voyant les réactions qu'elle suscite, elle se conforte de plus en plus dans cette idée qui ne la quittera pas de toute son enfance et son adolescence.Elle se gave de films de vampires, porte le full look gothique, se balade dans les cimetières, vénère les chauves-souris et n'a peur de rien.Bien sûr quand on vit dans une ville où tout le monde joue au golf ou au tennis, ça ne passe pas inaperçu ...Véritable souffre-douleur de son école, elle s'en sort grâce à un caractère bien trempé et une répartie sanglante et acérée comme les canines d'un vampire !Son quotidien noir et solitaire risque d'être pas mal bouleversé, car le manoir surplombant la ville a enfin trouvé des nouveaux pensionnaires, et à ce qu'il paraît, ils sont très étranges, ne sortent que la nuit et ont un fils adolescent qui adorerait se balader dans les cimetières ...Alors là, c'est une occasion que Raven ne peut pas manquer !Et bien, comme quoi, l'adage "il ne faut jamais juger un livre sur sa couverture" est encore valable quelques fois !J'ai acheté ce livre pour participer à la Lecture Commune avec le forum de Lire Ou Mourir.En voyant la cover, je m'attendais à une romance fantastique comme on en trouve pas mal (ce qui m'allait parfaitement hein, j'adore ce genre).J'ai eu l'agréable surprise de découvrir tout autre chose !Au final, Vampire Kisses se révèle être un livre très moderne, extrêmement rafraîchissant et drôle, et j'ai passé un excellent moment avec lui !Déjà, Raven est excellente. Elle est gothique, mais dans un style limite caricatural. Elle pousse sa passion à l'extrême et se roule dans les clichés à outrance.Cimetières, créatures de la nuits, films d'horreur, musique ténébreuse, crucifix, chauve-souris et noir à toutes les sauces, voici ce qui passionne la jeune fille.Son rêve ultime ? Rencontrer un vampire pour qu'il puisse la transformer. C'est une véritable obsession pour elle !Du coup, quand la rumeur commence à courir en ville que les nouveaux habitants sont des vampires, elle va tout faire pour se rapprocher d'eux et s'incruster dans leur vie. Ce qui donne des scènes assez drôles et montre le culot incroyable et désarçonnant de Raven Les autres personnages sont également vraiment sympa, surtout Trevor, dans le rôle de star du lycée qui s'est déjà tapée toutes les pom-pom girls, avec papa très riche et influent derrière lui, monsieur se croit le roi de la ville et pense tout naturellement que tout lui est dû.Pas de bol, Raven est la seule personne à lui tenir tête, tout simplement parce qu'elle n'en a absolument rien à faire de la quelconque influence des parents de ce p'tit con.Cela donne des dialogues très savoureux et épicés, des disputes mémorables et des vengeances qui vous laisseront bouche bée !La seule et meilleure amie de Raven est également une outsider, comme elle.Avec une famille de fermiers, une timidité gigantesque et une estime de soi dans les chaussettes, elle fait un personnage très attendrissant qu'on a envie de prendre sous son aile.La présence de Raven à ses côtés lui donne envie de s'émanciper et d'oser plus ! Mais bon, faut pas exagérer non plus, c'est parfois too much pour elle ...En fait, c'est une histoire très contemporaine qui pourrait parler de pas mal de jeunes filles de cet âge-là qui vivent dans leurs rêves et leurs fantasmes d'un être de la nuit venant les enlever de leur morne quotidien.Qui n'a jamais rêvé trouver quelqu'un de mystérieux, un peu dangereux, qui n'aurait d'yeux que pour nous et qui chamboulerait notre vie ?Sauf que pour Raven, cette personne sera un vampire ou ne sera pas !Au risque d'en décevoir certains, pas de fantastique ici, que des rumeurs, des non-dits, des secrets et des sous-entendus.Cette famille est-elle réellement composée de vampires ? Jusqu'où Raven ira pour avoir réponses à ses questions ?Un livre qui m'a vraiment beaucoup plu, une grosse bouffée de fraîcheur, d'humour et d'originalité qu'il m'a été très agréable de lire.Il se lit très vite, d'ailleurs, et j'ai vraiment hâte de pouvoir aller me procurer la suite pour avoir, moi aussi, des réponses à mes questions !Je le conseille à ceux qui veulent lire autre chose que les désormais classiques histoires de vampires romantiques. http://archessia.over-blog.com/

Archessia
15/10/11
 

Ne vous fiez pas à sa couverture: ce roman s'adresse aux jeunes adolescentes! Du haut de mes 23 ans, j'ai trouvé sa vision du thème des vampires très original, son humour vraiment drôle et son héroïne tout en candeur malgré son look gothique.Ce roman se lit vite et est agréable à parcourir, même s'il ne se passe finalement pas grand chose en terme d'action. Il ravira les amatrices (j'insiste sur l'accord féminin) de bit lit gentillette, et encore plus naïve que les Twilight et compagnie! Blogueuse de http://apologie-d-une-shopping-addicte.over-blog.com.

platinegirl
28/09/11
 

Globalement, j’ai apprécié ce roman mais sans plus. J’ai passé un excellent moment mais pas exceptionnel non plus.J’ai trouvé que l’histoire était agréable. Elle permet de ne pas trop se prendre la tête . Elle reste un excellent divertissement. Toutefois, elle ne révolutionne pas le genre alors que je m’attendais à quelque chose de quand même différent de ce que je peux lire habituellement. Cela n’a pas empêché que je dévore le roman en quelques jours. Par ailleurs, j’ai trouvé qu’à certains moments, il y avait quelques longueurs ou que l’auteur (ou la traduction ?) s’exprimait mal. Je m’explique. En lisant le roman, j’avais quelques passages qui m’ont laissé perplexe car j’avais la désagréable impression que l’auteur sautait du coq à l’âne.Le style d’écriture de l’auteur m’a également frappé mais pas forcément dans le bon sens du terme. Je l’ai trouvé extrêmement enfantin. Il n’y avait vraiment aucune recherche dans le vocabulaire ou la syntaxe. Il est vrai que, quand l’histoire est sans plus, j’espère au moins que la manière dont elle écrite va relever un peu le tout. Certes, il s’agit d’un roman pour adolescent mais quand même…Le personnage principal, Raven, m’a totalement laissé de marbre. Je ne me suis pas attachée à elle et encore moins identifiée. J’avoue que nous sommes le jour et la nuit. Je suis aussi extravertie qu’elle est introvertie. Le look gothique… Très peu pour moi. J’ai trouvé que sa meilleure amie un peu effacée. Tout tournait autour d’elle ou d’Alexander.Je pourrai citer un paquet d’exemples qui ont fait de ce livre un « sans-plus » (juste pour le plaisir d’en rajouter une couche : la fête de bienvenue des Sterling… Sérieusement, c’était d’un niais et tellement bisounours). Je veux bien croire qu’en lisant ma chronique, je donne l’impression de ne pas avoir apprécié ce livre. Beaucoup, ou du moins, un certain nombre, de détails m’ont quelque peu chagriné. Je n’en garderai pas un souvenir impérissable. Quant à lire la suite, je ne pense pas que je le ferai. J’ai tellement d’autres suites de séries qui m’attendent et dont j’ai envie de connaître le dénouement (qui d’ailleurs dans Vampire kisses ne m’a pas du tout surprise).

Avalon
14/07/11
 

Le début est une bonne surprise : étonnant, décalée, avec cette petite fille qui se sent des accointances gothiques dès l'âge de 5 ans, et dont le but avoué est de se faire mordre pour devenir vampire quand elle sera grande, c'est plutôt réjouissant et original. Par contre, je suis restée un peu perplexe sur la suite du roman : si l'héroïne façon Emily the Strange continue à démontrer sa force de caractère, notamment à l'encontre du séducteur de son lycée, elle m'a semblé perdre de son mordant (hahaha jeu de mots) avec l'adolescence et les premiers émois amoureux, et j'ai eu du mal à déterminer si on penchait plus vers la parodie ou au contraire dans du premier degré. A priori, le roman est revendiqué comme humoristique, mais j'ai parfois eu l'impression que l'auteure oscillait entre les deux sans choisir, notamment pour les aspects plus romantiques de l'histoire, ce qui est assez déroutant. Globalement, il ne se passe pas tellement de choses dans l'ensemble du roman, et je regrette que les deux premiers tomes n'aient pas été publiés en un seul volume, car il se lit trop vite.Il y a tout de même de fortes chances pour que http://chezradicale.canalblog.com/

Radicale
07/05/11

C'est sous le sapin que j'ai découvert ce premier tome, offert par ma petite soeur qui connaît mon goût pour les vampires et qui a craqué sur le dessin. Sitôt déballé, sitôt commencé et sitôt terminé ; j'espère pouvoir me procurer le second tome (sorti début décembre) le plus tôt possible, car même si certains éléments m'ont déçue, je suis tout de même assez curieuse de lire la suite !Il semblerait que ce manga soit en fait, une "adaptation" des romans de la même auteur - Ellen Schreiber -, romans qui n'ont malheureusement pas encore été publiés en France ! Peut-être un jour... Dans tous les cas, j'ai quand même bien envie de les lire, français ou anglais...

DameMeli
31/10/10
 

Format

  • Hauteur : 17.20 cm
  • Largeur : 11.40 cm
  • Poids : 0.13 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie