Venge-moi !

CAUVIN-P

EDITEUR : ALBIN MICHEL
DATE DE PARUTION : 02/05/07
LES NOTES :

à partir de
16,20 €

SYNOPSIS :

" Tout a commencé le soir de sa mort. Elle a attendu le dernier instant pour me révéler son secret et me confier une mission : la venger. J'ai accepté car l'on ne refuse rien à une mère mourante. Et j'ai plongé dans un passé effroyable... " Une enfance, une adolescence à huis-clos dans l'ombre étouffante d'une mère rescapée
de la déportation et qui ressasse inlassablement ses souvenirs : la dénonciation, l'horreur des camps de concentration, la disparition de son époux... Ambiance lourde, climat de tension entre Ardennes et Paris, un suspense surprenant où Cauvin jongle brillamment avec le pire jusqu'au dénouement inattendu, inexorable.
3 personnes en parlent

Dans ce livre nous allons suivre Simon, narrateur de l'histoire et fils de déportés. Alors que sa mère arrive au terme de sa vie, elle lui révèle qu'elle et son mari ont été victime de dénonciation et lui fait promettre de la venger. Simon part donc à la recherche de la vérité, prêt à déplacer des montagnes pour respecter la promesse faite à sa mère.Si dans un premier temps j'ai énormément aimé suivre cette quête de la vérité, j'ai beaucoup moins apprécié que Simon reparte dans ses souvenirs d'enfance parce que du coup j'ai eu l'impression que l'histoire ne se mettrait jamais en route malgré que ses souvenirs reflètent bien le fardeau qu'il a dû porter étant enfant. En effet ses souvenirs nous montre les difficultés pour un enfant d'avoir eu des parents déportés, d'être pointé du doigt à l'école et de se construire par la suite.Plusieurs rebondissements ont lieu dans l'histoire, et c'est qui m'a tenu en haleine tout le long parce qu'il serait faux de dire que ce livre n'a pas de potentiel au contraire il se dégage de cette histoire une tristesse infinie et cette demande de vengeance de la part de la mère du narrateur est complètement compréhensible.Au final même si ce livre n'est en aucun cas un témoignage, il représente très clairement ce que les personnes Juives ont subi au cours de ces terribles années de guerre, c'est à dire la malveillance et la trahison de certains individus prêts à vendre père et mère pour sauver leur peau ! Benebooks

Benebooks
25/11/15
 

Sur environ 200 pages (en gros caractères) Patrick Cauvin nous raconte comment un jeune homme va tenter, dans les années 60, de savoir exactement dans quelles conditions ses parents furent arrêtés puis déportés dans les camps nazis.Ecrit à la première personne, dans un style très simple, le récit vaut moins pour son intrigue (plutôt digne d'une nouvelle) que pour l'ambiance générale, sorte d'errance malheureuse d'un homme écrasé par le poids de son enfance, qui croit sans cesse pouvoir bientôt respirer à nouveau. En effet, il faut garder à l'esprit que Venge-Moi est avant tout un roman à la première personne, qui se lit facilement certes, mais où l'Histoire ne fait que de la figuration. clodette

clodette
13/02/11
 

Un fils a vécu toute son enfance et son adolescence dans l'ombre étouffante de sa mère rescapée de la déportation, racontant ses années de détention dans le camp de Flossenburg et ressassant inlassablement ses souvenirs : la dénonciation, l'horreur des camps de concentration, la disparition de son époux... Elle lui arrache sur son lit de mort la promesse de tuer la personne l'ayant dénoncée pendant la guerre. Il part donc à la recherche de cette personne, mais la vérité n'est pas tout à fait celle racontée par sa mère... Entre l'amour d'un fils pour sa mère et le devoir, Simon part à la quête de sa propre identité.Un extrait : «Tout a commencé le soir de sa mort.Elle a attendu le dernier instant pour me révéler son secret et me confier une mission : la venger.J'ai accepté car l'on ne refuse rien à une mère mourante.Et j'ai plongé dans un passé effroyable...»Début un peu long et fastidieux à mon goût, personnage pas très attachant ni intéressant, un peu mou et veule, puis coup de théatre, et du coup l'intrigue et les personnages prennent de la profondeur. Fin en beauté, mais style un peu faible pour la portée du roman qui aurait gagné à être plus littéraire. Liliba

liliba
23/12/09
 

Format

  • Poids : 0.32 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition