Vie amoureuse

SHALEV, ZERUYA

livre vie amoureuse
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 13/04/00
LES NOTES :

à partir de
23,30 €

SYNOPSIS :

Lorsque Ya'ara, la jeune narratrice de ce roman, fait la connaissance d'Arieh, un ami de jeunesse de son père, elle ressent immédiatement une étrange fascination pour lui, sans se douter toutefois que ce sentiment se transformera en une obsession qui éclipsera tout ce qui faisait sa vie jusque-lâ : les convenances d'abord, quand elle n'hésite pas à provoquer les premiers attouchements dans une cabine d'essayage d'un grand magasin, ou dans les toilettes de l'hôpital où la femme d'Arieh se meurt. Sa vie professionnelle ensuite, en oubliant systématiquement ses cours et ses rendez-vous à la faculté, afin de pouvoir suivre Arieh dans ses explorations sexuelles de plus en plus osées. Son mariage évidemment, qu'elle
met en péril en disparaissant quelques heures seulement avant un voyage à Istanbul dont son mari lui avait fait cadeau. Sa dignité enfin, lorsqu'elle accepte de rester prisonnière dans la chambre d'Arieh pour qu'il puisse lui faire l'amour entre les visites de condoléances qui ponctuent la semaine de deuil après la mort de sa femme. Mais Vie amoureuse est plus que le récit d'une passion, plus que le portrait d'une femme que rien n'arrête dans l'exploration de ses désirs, au mépris de sa famille et de la société : c'est une plongée vertigineuse dans la conscience d'une femme décidée d'aller au bout d'elle-même, au prix d'une douloureuse quête du passé et des blessures enfouies de l'histoire familiale.
2 personnes en parlent

Zeruya Shalev a obtenu le Femina étranger avec Ce qui reste de nos vies (voir chronique) et c'est un tout autre livre écrit en 2005, sorti en France en 2008 que je viens de lire: il a fait scandale en Israël pour son érotisme.Une jeune fille est fascinée par un ami de jeunesse de son père (et de sa mère mais elle le découvrira plus tard). Elle éprouve un désir violant et contradictoire. C'est une passion destructrice qui va l'éloigner de son mari, de ses études...pour une vie sexuelle mouvementée où les sentiments sont quasi inexistants.Pas moyen d'entrer en sympathie avec l'héroïne berthe

afbf
18/01/15
 

En rencontrant Arieh, l'ami de son père, qui a deux fois son âge, Ya'ara ignore encore qu'elle va bousiller sa vie en laissant libre cours à son attirance, son envie de lui. Séduite, elle guette un signe, un geste pour se jeter à corps perdu dans cette relation incohérente. Elle perd pied, elle néglige tout : son mari, sa famille, sa carrière, son amour propre... C'est le portrait d'une femme, amoureuse ?.. Plutôt indécise, attachée, intriguée et envoûtée. Sa passion pour cet homme, imparfait et grossier, est destructrice, mais Ya'ara le veut, lui et personne d'autre.Je dois avouer que la seconde moitié du roman m'a complètement échappé. J'ai été agacée par les choix de Ya'ara que je trouvais inconsistante et inconséquente. Entre ses résolutions et ses actes, il n'y a pas de lien. La jeune femme suit son coeur - j'hésite ? Elle suit un besoin irrépressible, répond à une absurdité de son désir. Elle-même ignore pourquoi elle est si contradictoire. Dans le fond, en approchant cet homme, elle se rapproche de ses parents, qu'elle saisit mal. Elle croit ainsi comprendre qu'ils lui cachent quelque chose. Mais avant de le découvrir, Ya'ara va s'user les nerfs, et honnêtement les nôtres avec, car sa valse d'hésitation et son manque de rigueur agacent. Pourtant, l'auteur sauve son histoire grâce à son écriture, parfaitement maîtrisée, saisie au plus juste, trouvant le bon mot au bon moment, apportant une grâce au plus grotesque, plus graveleux des apparences ! Ce livre n'est sans doute pas le meilleur de Zeruya Shalev mais garantit son potentiel !

Clarabel
23/02/09

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.30 cm
  • Poids : 0.38 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition