Villa triste

MODIANO, PATRICK

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 04/09/75
LES NOTES :

à partir de
6,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Une petite ville de la province française, au bord d'un lac et à proximité de la suisse. C'est dans cette station thermale qu'à dix-huit ans le narrateur, un apatride " aux semelles de vent " et à l'âme inquiète, vient se réfugier afin d'échapper à des menaces qu'il sent rôder autour de lui et à la peur panique qui le dévore. peur d'une guerre, d'une catastrophe imminente ? peur des " autres " ? en tout cas, la proximité de la suisse, où il compte fuir à la moindre " alerte ", lui apporte un réconfort provisoire. Il se cache au début de ce mois de juillet dans la foule des estivants, quand il fait la rencontre d'une jeune fille, yvonne jacquet, et d'un étrange docteur, rené meinthe, auxquels il s'accroche comme un noyé.
mais ces deux êtres sont eux-mêmes aussi exilés que lui de la vraie vie, malgré la parade sociale qu'ils jouent dans un milieu où passent comme des lucioles des personnages aux contours estompés par la dérision et la mélancolie. Le narrateur, en " voyeur d'ombres ", évoque cet été d'il y a presque quinze ans et tente d'arracher à l'oubli les visages, la fragilité des instants, les atmosphères d'une saison déjà lointaine. mais tout défile et se dérobe, comme à travers la vitre d'un train, de sorte qu'il ne reste plus que le souvenir d'un mirage et d'un décor de carton-pâte. Et une musique où s'entrecroisent plusieurs thèmes : le déraciné qui cherche vainement des attaches, le temps qui passe et la jeunesse perdue.
2 personnes en parlent

Victor Chmara habite une pension de famille dans une petite bourgade qui bordure la Suisse. Il y fuit la guerre en Algérie.Il rencontre un jour un médecin un peu étrange, René Meinthe, parmi d'autres individus plus ou moins louches, et une jeune actrice, Yvonne Jacquet, toujours accompagné de son chien et dont il tombera amoureux.Modiano possède une écriture bien particulière, pleine d'une sorte de langueur et de nostalgie, pour des romans dans lesquels les héros sont plus ou moins perdus ou en quête d'identité, d'assurance..."Villa triste" ne déroge pas à ce ton, cette ambiance, qui laisse toujours comme un flottement, une suspension des choses.Patrice Leconte a adapté au cinéma le roman en 1994 sous le titre "Le parfum d'Yvonne". Maltese

Maltese
02/07/09
 

Merci Messieurs les jurés du Nobel de littérature d'avoir décerné le prix à l'un de nos plus grands écrivains, Patrick Modiano.Grâce à vous je redécouvre une « vieille connaissance » qui m'enchante depuis une quarantaine d'année.Quelle écriture sublime ! J'avais cependant une légère inquiétude en relisant « Villa triste », la magie Modiano allait-elle à nouveau opérer ?J'ai retrouvé les mêmes émotions. Ces pages dégagent beaucoup de nostalgie à travers une histoire intemporelle, d'amitié, d'amour, de trahison.« Villa triste » est aussi une magnifique promenade dans les rues et au bord du lac d'Annecy, même si le nom de la ville n'est jamais cité.Beaucoup de non-dits dans ce texte, il y plane un léger mystère comme une brume qui se poserait sur le lac.

isabelleisapure
05/12/14
 

Format

  • Hauteur : 20.60 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.27 kg