Voyage de noces

MODIANO, PATRICK

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 14/01/92
LES NOTES :

à partir de
6,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Je suis tombé sur la vieille coupure de journal qui datait de l'hiver où ingrid avait rencontré riguaud. C'était ingrid qui me l'avait donnée la dernière fois que je l'avais vue. pendant le dîner, elle avait commencé à me parler de toute cette époque, et elle avait sorti de son sac un portefeuille en crocodile, et de ce portefeuille la coupure de journal soigneusement pliée, qu'elle avait gardée sur elle pendant toutes ces années. je me souviens qu'elle s'était tue à ce moment-lâ et que son regard prenait une drôle d'expression, comme si elle voulait
me transmettre un fardeau qui lui avait pesé depuis longtemps ou qu'elle devinait que moi aussi, plus tard, je partirais à sa recherche. C'était un tout petit entrefilet parmi les autres annonces, les demandes et les offres d'emplois, la rubrique des transactions immobilières et commerciales : " on recherche une jeune fille, ingrid teyrsen, seize ans, 1,60m, visage ovale, yeux gris, manteau sport brun, pull-over bleu clair, jupe et chapeau beiges, chaussures sport noires. Adresser toutes indications à m. teyrsen, 39 bis boulevard ornano, paris.
1 personne en parle

Rédigé en 1990 ce court roman est en quelque sorte le prologue de celui que Modiano écrira en 1997 sous le titre de « Dora Bruder », du nom d'une jeune fille juive de 15 ans, fugueuse, arrêtée, déportée à Auschwitz et qui va l'obséder longtemps.Voyage de noces est un roman de la quête d'identité, où le narrateur Jean B., explorateur, baroudeur, organise sa disparition à l'occasion d'un prétendu voyage vers Rio de Janeiro. En fait, il prévoit de s'installer dans de multiples hôtels le long de la ceinture intérieure de Paris : Porte Dorée, Barbès-Rochechouart, Porte d'Italie, en privilégiant une sorte de port d'attache dans l'hôtel avoisinant l'ancien Musée des Colonies et le zoo de Vincennes. Et sa mémoire réveille des souvenirs anciens quand, de passage à Milan, il apprend la mort par suicide d'une Française nommée Ingrid Teyrsen qu'il a connue autrefois tandis qu'il faisait de l'auto-stop près de Saint-Raphaël. Il replonge dans l'année 42, Paris est occupé et sombre chaque soir vers 17 ou 18 heures dans l'obscurité du couvre-feu. Invité par le couple Ingrid Teyrsen – Rigaug, il découvre une page de l'histoire : nous sommes sous l'Occupation en 1942, Ingrid s'est enfuie de la maison de son père, juif autrichien, elle n'a que seize ans mais son compagnon, Rigaud la prend en charge et les jeunes gens se déplacent, de son hôtel particulier rue de Tilsitt au sud de la France. Rafles, police, observateurs dangereux, couvre-feu quartier par quartier dans Paris, angoisse d'être pris et ce père juif autrichien qui se morfond dans son deux-pièces du boulevard Ornano et diffuse une annonce pour retrouver sa fille.Les lieux et les temps se télescopent, l'écriture est irrespirable et l'angoisse sourd à tout moment. 1942 ou époque moderne, les personnages et le narrateur semblent à la recherche d'une construction de leur vie. Curieusement, le style de Modiano, quoique extrêmement précis et évocateur, laisse l'impression dérangeante d'un monde qui ne livre que des impressions, sombres et inquiétantes, une menace à peine voilée. Hebelín

hebelin
10/11/14
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.11 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition