Voyages en terres inconnues ; deux recits siderants

GAUDE, LAURENT

livre voyages en terres inconnues ; deux recits siderants
EDITEUR : MAGNARD
DATE DE PARUTION : 26/05/08
LES NOTES :

à partir de
5,20 €

SYNOPSIS :

Les élèves entreront sans retenue dans un univers imaginaire peuplé d'hommes en prise avec un destin qu'ils n'ont pas su ou voulu maîtriser. Ces deux nouvelles sidérantes leur permettront d'explorer un fantastique à la lisière du merveilleux et de se plonger dans toute la poésie du continent africain.
Grâce à son style limpide et son goût pour l'exotisme et le mythe, Laurent Gaudé donne à lire ici deux histoires inoubliables. Une interview exclusive de l'auteur permettra aux élèves de mieux connaître cet écrivain majeur de leur époque, prix Goncourt et lauréat du Goncourt des lycéens.
2 personnes en parlent

Aucun intérêt !Les histoires pourraient être intéressantes si l'auteur voulait y mettre un peu du sien. On a une impression de bâclé, et l'on est frustré car on passe à côté de"l'étincelle" narrative.

biduldoodle
31/07/11
 

Sang négrier : J'ai beaucoup aimé cette nouvelle, bien qu'assez bizarre. L'histoire se passe à Saint-Malo dans une France acceptant encore l'esclavagisme ou tout du moins le commerce d'esclaves vers d'autres pays. Le personnage principal nous raconte ce qu'il s'est passé lorsque les 5 esclaves s'échappent. J'ai été réellement choqué (mais tout de même admirative) de la façon, tellement vraie, qu'a l'auteur de dépeindre la folie qui peut s'emparer des Hommes lorsqu'on leur donne la permission de tuer un autre être humain (bien qu'en ce temps-là les esclaves n'étaient pas considéré comme humains mais tout de même...). L'auteur explique bien qu'une fois que cette folie a fait surface, elle ne disparaitra peut être jamais, restant tapi dans un coin du cerveau... Le personnage principal a participé à la battu visant à retrouver les esclaves et il a vu la folie s'emparer des Hommes. Il a sombré dans la folie, dans la schizophrénie, à cause de ce qu'il a vu mais aussi à cause des doigts accrochés aux portes. Il va vivre dans la peur d'en voir un, d'être attaqué par le malheur... et ce n'est donc pas les doigts mais lui-même qui s'est détruit ...Dans la nuit Mozambique : J'ai bien aimé cette pièce mais beaucoup moins que la première. C'est une petite nouvelle racontant l'histoire de quatre hommes très amis qui se revoient dans un bar, parfois. Ils se racontent des histoires en tous genres, des histoires qu'ils ont vécues ou que leurs proches ont vécues... Il y a beaucoup d'émotion dans cette nouvelle peut être dû au fait que les deux protagonistes principaux se racontent des souvenirs du temps qu'ils ont passés à quatre assis autour d'une table... Une grande question se pose : que reste-t-il de leurs soirées passées, que des souvenirs à radoter au coin d'un feu ? C'est la trame de la nouvelle et la réponse vient à la toute fin et cette réponse est très belle, rempli d'émotion et on ne peut s'empêcher de sourire mais aussi de regretter avec eux le temps qui ne reviendra pas.... Appelez moi, Love ... Love-of-book :P

Loveofbook
03/11/14
 

Format

  • Hauteur : 18.00 cm
  • Largeur : 13.00 cm
  • Poids : 0.10 kg