Wang t1 - les portes d'occident

BORDAGE, PIERRE

livre wang  t1 - les portes d'occident
EDITEUR : J'AI LU
DATE DE PARUTION : 01/11/01
LES NOTES :

à partir de
8,20 €

SYNOPSIS :

XXIIIe siècle, un infranchissable rideau protège l'Occident des empires voisins. Wang, jeune Chinois de 17 ans, doit s'exiler de Grand-Wroclaw en Silésie,
parce qu'il a transgressé la loi des parrains. Une porte s'ouvre parfois dans le rideau. Mais qu'arrive-t-il aux émigrés en Occident ?
2 personnes en parlent

J'avais déjà lu de Pierre Bordage sa trilogie des Guerriers du Silence, qui m'avait relativement enthousiasmé. Dans le diptyque Wang, l'auteur quitte le space opera pour s'intéresser à uneTerre coupée en deux entre (en gros) l'Occident et l'Asie, ou entre le Nord et le Sud, au sens économique du terme, par un rideau électromagnétique (REM). Wang est un Sino-Russe condamné à passer en Occident depuis qu'il a déplu à un parrain mongol. Quand il traverse le fameux portail avec des centaines d'autres immigrés, il découvre avec stupeur qu'il doit participer aux jeux uchroniques, qui reconstituent pour se divertir les guerres du passé en "recutant" des armées parmi les populations de l'autre côté du REM.Si certaines inventions de Bordage sont peu crédibles (notamment la fusion de la Russie et de la Chine ou encore l'exil des Afro-Américains), son imagination fait mouche sur bien des points, notamment la matérialisation d'un rideau de fer, le rôle des immigrés, de l'Islam radical, etc. L'idée des Jeux uchroniques est également excellente, surtout qu'elle est servie par l'indéniable talent de conteur de Bordage. Un premier tome passionnant qu'on a du mal à lâcher une fois commencé !

Shirayukihime
05/07/15
 

J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire au début du livre, jusqu'à ce que Wang se décide à partir pour le REM. Dès ce moment là, l'histoire est enivrante, on ne souhaite plus reposer ce livre, et, pour ma part, je me suis réellement identifiée à wang.Wang est un personnage très attachant, qui nous fait vivre de vraies émotions, et qui nous emmène avec lui tout au long du livre. Assöl le Mongol et ses comparses sont si antipathiques qu'on redouble d'affection pour son personnage. Grand-maman Li nous apparaît comme une dame très sage d'esprit, et qui peut nous en apprendre beaucoup sur la vie. Les personnes que Wang rencontre (Lhassa, Zhao,....) nous sont sympathiques, tout comme ils le sont pour Wang, ce qui nous montre l'influence qu'il a sur le lecteur. Les challengeurs du défi ainsi que toutes les personnes qui les entourent sont agréables, mais ils ne suscitent pas autant d'engouement que peut en susciter le personnage de Wang.L'histoire est étouffante au milieu du livre, et je me suis demandé si j'allais réussir à finir la lecture. Les détails, qui sont trop nombreux et trop explicites, ont eu raison de moi, et m'ont plus ou moins lassé. L'action reprend cependant à la fin, et de nouveau, je n'ai pas réussit à lâcher prise. Le dénouement de l'action est inattendu et on en reste bouche-bée, ce qui m'a énormément plu. La fin du livre nous tient en haleine, on se pose beaucoup de questions sur la suite, sur le devenir de Wang et de Lhassa, mais également de Grand-maman Li. Wang retournera-t-il à Grand Wroclaw? Apprendra-t-on encore des choses sur le Tao de la survie? Je souhaite lire la suite rapidement afin de répondre à toutes les questions que je me pose.Je n'avais jamais lu de livre de Pierre Bordage, mais je ne suis franchement pas déçue, même si j'ai voulu abandonner la lecture à un moment, je ne regrette pas du tout d'avoir poursuivit. Je le recommande vivement à tout les lecteurs qui souhaitent découvrir cet auteur et qui ne savent pas avec quel livre commencer. http://lylalibocou.blogspot.com/

lyla59
18/10/12
 

Format

  • Hauteur : 17.90 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.18 kg