Wilt 1

SHARPE, TOM

livre wilt 1
EDITEUR : 10/18
DATE DE PARUTION : 02/08/05
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
7,50 €
nos libraires ont adoré wilt 1

SYNOPSIS :

professeur de culture générale d'un lycée technique à londres, henry wilt aborde la quarantaine dans un état critique. alors qu'il tente à longueur de journée d'instruire une bande d'adolescents qui se soucient du sonnet shakespearien comme de leur premier porridge, sa femme eva saisit la moindre occasion
pour le harceler. et tout y passe: son manque d'ambition, sa virilité de mollusque, son goût immodéré pour la bière. wilt ne peut que grommeler en subissant ces réprimandes. jusqu'à cette fameuse soirée, où ridiculisé une fois de trop, il décide de supprimer celle qui a fait de sa vie un enfer.
Entrez sans hésiter dans l’univers hilarant de Wilt! Métier: professeur sans avenir et désabusé. Etat civil: marié depuis 10 ans à une force de la nature. Passion: aucune! Oh si! Tuer sa femme. Signe particulier: possède une poupée gonflable.
A mourir de rire!

Alain (Lille)
Entrez sans hésiter dans l'univers hilarant de Wilt! Métier: professeur sans avenir et désabusé. Etat civil: marié depuis 10 ans à une force de la nature. Passion: aucune! Oh si! Tuer sa femme. Signe particulier: possède une poupée gonflable.
A mourir de rire!
Alain ,
Librairie
(Lille)
9 personnes en parlent
Un livre à l'écriture perverse qui vous laisse toujours envisager l'impossible. J'ai découvert par hasard un très grand romancier.
Jean-Yves M

Les situations cocasses et les dialogues pleins de quiproquos font naître des sourires au coin des lèvres, et, si on est vraiment bon client, on peut laisser échapper un petit rire. A la hauteur de certains films britanniques comme les Mister Bean, le décalage attendu est au rendez-vous du début à la fin de ces 280 pages.Bref, à lire si on aime l'humour anglais complétement décalé ou pour une pause lecture amusante et déstressante.

RizDeuxZzZ
03/02/12
 

Henry Wilt est un homme discret, presque fade diraient certains, sans ambitions (selon sa femme !), qui n’en peut plus de cette vie monotone et sans intérêt qui est la sienne et qu’il partage entre ses élèves, à qui il enseigne la culture générale (matière qui le place d’office au rang d’enseignant mineur aux yeux de ses collègues…) dans un collège technique anglais et Eva, son épouse tyrannique et survoltée, qui passe son temps à le rabrouer et à tenter de nouvelles expériences pour s’épanouir et s’ouvrir au monde. Heureusement, il y a les promenades avec Clem (le chien !), qui sont l’occasion pour Wilt d’imaginer de quelle manière il pourrait se débarrasser de son horrible mégère et ainsi retrouver la paix à laquelle il aspire.Mais la fiction va rejoindre la réalité lorsque ce professeur sans histoires va se retrouver inculpé par la police pour le meurtre d’Eva… Difficile pour Wilt de leur expliquer comment une poupée gonflable, et non un cadavre, portant les habits de sa femme, s’est retrouvée ensevelie sous plusieurs tonnes de béton dans la cour du collège où il enseigne… Surtout que celle-ci semble véritablement avoir disparu ! Commence alors une véritable guerre de nerfs entre Wilt et les inspecteurs chargés de l’affaire…C’est la première fois que je lis un roman de Tom Sharpe et je dois dire que l’expérience sera à renouveler sans hésitation ! J’ignorais complètement à quoi m’attendre en ouvrant « Wilt » et je n’imaginais pas une seconde me retrouver plongée dans les déboires d’un pauvre enseignant méprisé de tous et qui s’avère plus brillant et plus intéressant qu’il n’y paraît au premier abord… Les péripéties s’enchainent sans temps morts, se font de plus en plus grotesques et s’entrecoupent de joutes verbales pour le moins hilarantes !« Wilt », c’est un concentré d’humour 100% anglais, complètement loufoque et déjanté, qui mêle avec brio un ton pince-sans-rire, des situations absurdes et un sens de la répartie absolument délectable ! Bref, une comédie « so british » comme seuls les anglais savent les faire, qui est par ailleurs le premier tome d’une série de cinq qui promet un bon moment de détente et de divertissement ! Challenge Variétés : Un livre drôle

Mokona
14/07/15
 

Professeur de culture générale : une profession honorable et à priori fort enviée. Sauf que le pauvre Henry Wilt est prof, mais dans un lycée technique, et que ses élèves sont apprentis bouchers, soudeurs ou maçons et pas très intéressés par la littérature, c’est le moins qu’on puisse dire… De plus, pas de promotion en vue, puisqu’il est jugé mou et sans ambition par sa hiérarchie. Pas facile de tenir le coup dans ces conditions, d’autant plus que ça n’est pas le Pérou non plus à la maison où l’attend sa femme Éva, certes débordante d’énergie et de créativité, mais plutôt exigeante et même, osons le dire, carrément soulante. À tel point que le pauvre homme sort tous les soirs respirer un peu en promenant son chien, quand il ne va pas passer un peu de bon temps dans le bar du coin, et en profite pour élaborer tout un tas de scénarii pour supprimer sa douce et tendre…C’est la rencontre d’Éva avec une femme originale et extravertie qui va la fasciner (argent, liberté de ton et sexuelle, tout ce dont elle rêve dans sa petite vie étriquée) qui va faire tout basculer et notamment une soirée chez ce couple plutôt avant-gardiste (dégénéré selon Wilt), soirée dans laquelle il va se retrouver en fâcheuse position. S’en suivront des tas de déboires pour ce pauvre Wilt, qui a le don de se fourrer dans des situations rocambolesques et inextricables, et totalement absurdes bien évidemment.Wilt 1 est le premier volume de quatre, et même si ce roman m’a beaucoup amusée au début, je ne lirai pas la suite. Un peu, ça va, mais plus serait trop, car le lecteur est parfois à la limite de la saturation tant l’humour est « chargé ». Liliba

liliba
02/11/13
 

Tom Sharpe est décédé en 2013 à l'âge honorable de 85 ans. Il a marqué le XXème siècle avec son humour décapant. C'est un auteur incontournable au Royaume-Uni et qui a su conquérir de nombreux autres pays. Je souhaitais absolument lire l'une de ses œuvres et c'est vers le premier tome de Wilt, sous-titré Comment se sortir d'une poupée gonflable et de beaucoup d'autres ennuis encore que je me suis tournée.Wilt est assistant en culture générale dans une école technique. Un métier peu passionnant où il n'a jamais évolué. Sa femme Eva le terrorise de par sa stature colossale et le dégoûte chaque jour un peu plus. Bref, Wilt est l'anti-héros anglais quarantenaire. Lorsque sa femme rencontre un couple déjanté et très libertin, c'est le début des ennuis pour Wilt ! L'histoire met un peu de temps à se mettre en place et l'humour aussi. J'ai eu un peu peur de ne pas aimer car ce premier tome a été écrit au milieu des années 1970. C'est la venue de la fameuse poupée gonflable qui m'a fait éclater de rire ! Cette malheureuse poupée va créer bien des problèmes et entraînera même une véritable enquête de police ! On ne peut pas dire qu'on s'attache aux personnages dans cette histoire. Ils n'ont rien de très bon en eux, ils sont mêmes marginaux en un sens. Cela ne m'a pas empêché de rire d'eux et de leurs répliques surprenantes ! Les situations sont décalées et improbables, c'est ce qui fait tout son intérêt !Un très bon premier tome, 40 ans après sa publication, Tom Sharpe nous fait rire.

Tchoups
20/10/13
 

Burlesque, délirant, surprenant... Une enquête façon Benny Hill; des personnages excentriques plongés dans des situations extrêmes, un héros victimisé, une poupée gonflable en guise d'élément perturbateur... Un roman humoristique divertissant, très simple à lire, tellement décalé qu'on en redemande. Si vous aimez les romans tirés par les cheveux et l'humour anglais, ce livre est fait pour vous ! Camille

caniook
04/06/12
 

Comme un doux délire, qui commence en chronique d'une banlieue de moyenne bourgeoisie, et qui dérive peu à peu vers l'improbable, l'incongru et le grotesque. Et c'est très drôle. Wilt n'a vraiment pas de chance, mais il a une vision de la vie très particulière, qui le fait passer de victime à manipulateur. Entre Monty Python et Mr Bean...

fabdel
23/01/12
 

Ou Comment se sortir d’une poupée gonflable et de beaucoup d’autres ennuis encore. Henry Wilt subit sans rien dire les bavardages et coups de ses élèves au lycée technique, et chez lui les dernières lubies de son épouse qui le couvre de reproches sur son manque d’ambition et son étroitesse d’esprit. Sans rien dire, mais il n’en pense pas moins. En promenant son chien, il se prend seulement à rêver de meurtre et se sent déjà mieux dès son retour chez lui. Mais un soir où le couple est invité à une fête, Henry Wilt refuse les avances de leur hôtesse qui, pour se venger, le ridiculise devant sa femme avec une poupée gonflable, que cette dernière lui offre en partant avec ses hôtes. Ivre et fou furieux, en pleine nuit, il décide de faire une répétition du crime qu’il médite depuis des années en balançant la poupée gonflable au fond du trou creusé pendant les travaux, aux abords de son lycée…

CarnetsdeSeL
04/04/11
 

Wilt 1 fait partie de ces livres qu'on dévore sans s'arrêter. On se délecte des malheurs de ce pauvre personnage dont la vie pathétique et sans aspérité est triste.L'intrigue est rapide, bourrée de rebondissements aussi nombreux qu'imprévisibles, ce qui rend le rythme très dynamique.Même si finalement les événements en eux-mêmes sont très peu crédibles ni vraisemblables, il est bon de se plonger dans ce roman rocambolesque s'il en est.Quand on sait que le sous-titre choisi par l'éditeur français est : "Comment se sortir d'une poupée gonflable et de beaucoup d'autres ennuis encore", on peut se douter que le bon goût ne sera pas à toutes les pages, mais on rit quand même grâce au talent de Tom Sharpe.

soukee
16/10/10
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.19 kg
  • Langage original : ANGLAIS
  • Traducteur : FRANCOIS DUPUIGRENET DESROUSSILLES

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition