Zadig ou la destinee

VOLTAIRE

livre zadig ou la destinee
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 01/03/00
LES NOTES :

à partir de
2,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Dans ce siècle du voyage et de la philosophie, Zadig entreprend son apprentissage dans un univers partagé entre le bien et le mal. Trahi par Sémire et Azora, déçu par l'amour, Zadig trouve refuge dans la nature, qui est à l'image de Dieu. Remarqué par le roi d'Égypte Moabdar, il retourne dans le tourbillon du monde et devient Premier ministre. Séduit par la reine Astarté et menacé par la jalousie du roi, il fuit bientôt Babylone. C'est l'occasion pour lui d'un retour sur
soi et d'une réflexion sur les caprices de la fatalité. Au hasard des aventures qu'il croise sur son chemin en compagnie de l'ermite, Zadig devient l'incarnation de la Providence, dont les voies restent par ailleurs impénétrables. L'ange Jesrad lui révélera une partie des mystères de la Destinée. Si l'homme est sans cesse tiraillé entre liberté et déterminisme, il semble bien devoir les concilier. Et c'est là sans doute la seule vérité qui nous soit accessible.
2 personnes en parlent

J'aime bien les livres où je ris beaucoup. Et là, c'était le cas. Certaines comparaisons de Voltaire m'ont beaucoup amusé. Et des comparaisons, il y en a ! Dans ce texte, Voltaire critique énormément la société de son temps. Dans les autres récits que j'ai lus de ce même auteur, ces critiques étaient quand même masquées. Mais dans celui-ci, Arouet n'hésite pas du tout à citer et critiquer des noms, sans même le camoufler un minimum. Je n'ai pas très bien compris la fin de l'histoire. Micromégas offre un livre vierge à l'équipage terrien qu'il rencontre. Je pense que c'est uniquement pour se moquer d'eux, et de leur petitesse d'esprit. Je ne sais pas trop. Mais c'est un livre intéressant et lire, dont l'histoire ne sert qu'à dissimuler des critiques claires, et qui ne prend d'ailleurs pas beaucoup de temps à lire.

un flyer
30/06/14

Quelle douceur… un petit bonbon de philosophie, un conte comme on dit. Je croyais dur comme fer l’avoir déjà lu plus jeune, mais ce ne devait qu’être le souvenir du livre dans la bibliothèque familiale.J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre Zadig, qui par son intelligence et l’analyse de ses rencontres, se sort d’aventures plus surprenantes les unes que les autres. Dans ce roman au décor oriental, Voltaire met l’accent sur la compréhension de ce que peut être la destinée. Zadig s’intéresse particulièrement à la sienne, il s’interroge au fur et à mesure des épreuves poussant son raisonnement à définir la notion de bonheur, une thématique encore bien contemporaine.Voltaire dénonce, avec humour, la société dans laquelle il vit : la religion, l’(in)justice et le pouvoir. Le lieu où se déroule son histoire n’est-elle pas choisie pour sa puissance prophétique : Babylone, ville qui se verra être anéantie. Un pied de nez de voltaire ? Qu’en sera-t-il de la société dans laquelle il vit, suivra-t- la même destinée ?

Metaphore
25/05/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.11 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie